L'expédition sur la Terre (4/4)

Publié le par Aurélia LEDOUX

L'expédition sur la Terre (4/4)

Message du Professeur Zolmirel

 

 

Ce récit aurait du être publié avant les autres, car chronologiquement, il est venu avant.

Pour plus de clarté, voici un sommaire de tous les textes repris dans l'ordre où ils m'ont été transmis :

·  Sommaire


Les premières parties de ce texte sont consultables juste ici, pour ceux qui ne les auraient pas lues :

Par commodité, je l'ai divisé, mais il est venu en une fois. Voici donc la suite de ce qui s'est produit voici deux siècles environ, sur la planète du sage Zolmirel.


 

Erazel cligna des yeux et acheva son récit.

 

  • Cet instant, parfait entre nous, dura longuement, poursuivit Erazel, face à l’auditoire nombreux ce soir là, dans le grand temple. Et je vous signale que nous allons justement recevoir un invité de marque.

 

Elle se tut alors que devant nos yeux ravis, Oralecto s'avançait à travers un passage, apparu subitement dans le mur, ainsi que d'autres anciens, en souriant largement. Un jeune homme intimidé se tenait auprès d'eux. Il sourit humblement. Les aliens présents dans la salle émirent un murmure impressionné. Chacun récita des prières.

 

  • Bonjour, bonjour à tous, émit le jeune homme dans notre langue avec un accent léger, en fixant les visages surpris des aliens occupés à déguster des pâtisseries et bercer les plus jeunes.

     

Il y eut de nombreux cris de joie, chacun se dressant pour lui faire bon accueil. Le petit Nerti se précipita pour le saluer avec un fol enthousiasme. Orel et Dorian, toujours discrets et avenants, lui souhaitèrent la bienvenue.

  • Vous êtes notre invité, voyageur du temps, fit Erazel avec un grand rire.

  • Je ne pourrai jamais oublier ce jour dans la forêt où j'ai fait votre connaissance ! fit le jeune homme en se penchant vers elle pour l'étreindre.

     

Thibault serra beaucoup de mains et fut invité à goûter à de nombreux plats. Il plut aussitôt à toute la petite assemblée réunie ce soir là. Il faut dire qu'il était assez difficile de prévoir les surprises d'Erazel et que celle-ci était de taille cosmique.

 

  • Comment avez-vous fait ? demandais-je à la vénérable alien qui riait de bonheur.

  • Cela fait plusieurs jours que le vaisseau devait se poser. Ils sont restés en périphérie de notre système pour aller effectuer des prélèvements de glace sur des astéroïdes, émit Erazel.

  • Comment avez-vous fait pour l'amener là, hors du temps et intact ? Les Terriens ne voient pas le temps les épargner en passant à travers eux, ainsi qu'il en est pour ceux de notre peuple, demandais-je.

  • Oui, peut-être, parce que cela est placé en leur esprit dès leur naissance. Mais ce jeune homme n'en a point été informé, il vient d'une époque où le savoir, les croyances l'ont affecté et il a décidé de passer au delà de cette vision limitative. Il a décidé de se consacrer au voyage spatial et à l'étude passionnante des mondes habités. Grâce lui soit rendue, émit Erazel avec un sourire d'une bonté infinie.

     

Je souris de même posément, comblé de songer à ce que je voyais. Le jeune homme radieux passait parmi nous et était accueilli avec beaucoup d'allégresse par les nôtres. Les enfants présents ce soir là purent l'approcher, émerveillés, ils n'avaient pour la plupart jamais vu d'humanoïdes de votre monde. C'était une grande première qui allait changer bien des choses.

 

Je vous salue, amis de la Terre bleue, et vous souhaite de vivre beaucoup d'instants heureux.

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

 

 

 

Publié dans Messages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article