L'invasion des photos truquées sur internet

Publié le par Aurélia LEDOUX

Une fois n'est pas coutume, voici un article d'un type nouveau. Rencontrant de manière répétée des fakes sur internet, je me suis dit qu'il était nécessaire de leur consacrer une analyse plus détaillée.

 

Je ne sais s'il vous est arrivé de ressentir un certain agacement, voire une vive exaspération, devant la recrudescence de fakes, d'un genre nouveau, ayant trait aux recherches en matière d'ovnis, de vie extraterrestre et d'archéologie mystérieuse.

 

Ce sont les thèmes sensibles de notre temps, ceux qui feront grandir la connaissance de l'homme ou nous ramèneront plus bas que des singes, incapables de voir au delà de leur petit monde bleu.

 

Par leur nombre croissant, les fakes nuisent aux travaux de chercheurs méritants, ils servent avant tout à décrédibiliser des sites sérieux présentant par ailleurs des informations véritables. Ces plaisantins de l'image font parfois un travail admirable, mais de telles falsifications, se mêlent à la masse de données inouïe de la toile, et deviennent indissociées et indissociables de l'amas de nouveaux écrits qui émerge chaque jour.

 

Sur l'archéologie mystérieuse, l'exobiologie, les fakes pullulent, et servent à décourager avant tout en brouillant les pistes, les investigateurs, les scientifiques et les chercheurs d'informations fiables. Ils font appel à nos émotions, notre naïveté parfois, en exploitant notre degré de foi en certaines lectures. Nous avons tellement envie que cela soit vrai, et pourtant...

 

Dès lors, en jouant sur nos sentiments, ils créent en nous de la confusion, voire des incohérences. Tout le monde s'y est laissé prendre un jour. Les auteurs de fakes ne sont rien d'autre que des menteurs, dont la plupart nous prennent pour des décérébrés congénitaux en servant (in) directement le jeu du pouvoir politique actuel par la désinformation. Ils ridiculisent les chercheurs de vérité aux idées novatrices, les personnes qui restaurent les monuments, ils portent aussi atteinte à l'image et à la dignité de sépultures anciennes.

 

Je sais bien que nous sommes dans une société qui ne respecte (presque) plus rien, et que maintenant, il est permis de se rire impunément de tout. Mes propos peuvent paraître quelque peu vifs, mais ils viennent en réaction face au vide abyssal de la culture générale parmi les jeunes. La télévision sert à rendre les enfants les plus bêtes possibles (ce n'est pas moi qui le dit, je cite une enfant). Autrefois, heureusement, les anciens avaient un autre regard sur le monde que nous. Notre société aurait-elle perdu son âme ?

 

Les maquilleurs de vérité illusionnent, et bafouent les dernières valeurs qui subsistent encore un peu sur notre monde, le respect des morts, le droit à la vérité, entre autres.

 

Que penseraient-ils donc si ces squelettes qu'ils ont longuement trafiqué en monstres carnivores s'avéraient être en réalité ceux de leurs ancêtres ? Il serait intéressant de photoshoper leurs têtes à cet instant T !

 

Évidemment, tout ceci est inacceptable, faisant ressembler internet à une sorte de foire aux informations sensationnelles, un fourre-tout publicitaire de bas étage, à peine plus intéressant que les pires tabloïds en vente dans les grandes surfaces. Et internet mérite donc bien mieux que cela ! Il s'agit d'un média fiable à de nombreux égards, qui peut apporter la lumière sur tout ce qui est tu par les informations « officielles ». Internet préserve ce qui nous reste comme liberté de communiquer.

 

Malgré ce que peuvent croire nos gouvernants, l'intelligence moyenne d'un être humain ordinaire semble nettement supérieure au mouton bêlant incapable de faire autrement que de suivre le troupeau. Internet a pu succéder puis faire face à la décadence télévisuelle ambiante. En ce jour, il a un rôle accru sur notre monde en supplantant allègrement le mensonge médiatique de la raison d’État. Et cela est grâce à nos efforts à tous !

 

Il apparaît donc révoltant que des escrocs de l'image tentent par tous les moyens de le réduire au silence en lui ôtant sa valeur première : internet doit demeurer un média citoyen libre. Nous sommes libres de croire et libres de penser, dénoncer les auteurs de fake, c'est reprendre notre pouvoir face à une idéologie de la connaissance très loin de la vérité.

 

Sans aller plus avant dans diverse hypothèses, et en demeurant mesurée, je pense que les faiseurs de fakes sont avant tout des personnes qui cherchent à faire le buzz sur You tube et sur la toile dans le but de s'enrichir. Il s'agit autrement d'escrocs de la science de la pire espèce, rondement payés par des lobbies, afin de faire taire les chercheurs de vérité honnêtes en maintenant jusqu'au bout des théories universitaires fissurées.

 

 

Aucun lien de site menant vers ces fakes n'est repris, juste vers les images authentiques. Il faut parfois des heures pour confondre un fake, la plupart des sites qui travaillent dans le thème de l'exobiologie, des images martiennes, etc, font un travail remarquable qui exige un temps immense. Les sites qui ont repris ces images sont certainement de bons sites, et j'ai écrit cet article afin de les soutenir. Si vous voulez aider à cette démarche, vous pouvez bien sûr reprendre librement ce texte avec le petit paragraphe inséré en bas indiquant sa provenance.

 

Il est assez long mais il est impossible de faire un article suffisamment net sans un minimum de précisions et de références.

 

Sans plus attendre, voici un petit extrait des images dont l'aspect artificiel a déjà été prouvé (ou pas) en d'autres endroits du net. Les personnes sensibles à la vue de momies ou de crânes ou qui viennent de sortir de table sont invitées à lire ceci avec précautions. J'ai essayé de rendre ce texte aussi plaisant que possible.

 

 

 

 

 

Al Hassa (Arabie) Rocher qui soi-disant entre en lévitation :

L'invasion des photos truquées sur internet
Ce rocher photographié tel qu'il est vraiment

Ce rocher photographié tel qu'il est vraiment

https://factcheck.afp.com/giant-rock-saudi-arabia-being-falsely-hailed-site-miracle-jerusalem

 

 

Crânes alien d'allure effrayante, sans doute peu porté sur le végétarisme :

L'invasion des photos truquées sur internet

Avec sa variante (certainement anthropophage d'après les auteurs, attention !) découverte à Cydonia sur Mars :

L'invasion des photos truquées sur internet

En réalité, cette prétendue archive déclassifiée tirée de la NASA, est un innocent crâne humain visible sur le site turc suivant, je n'ai pu réussir à savoir sa provenance exacte.

https://www.marasgundem.com.tr/webtv/irakta-toplu-mezar-cikti-134

 

En traduisant, cela donne à peu près ceci :

Une fosse commune de 800 personnes en Irak Des ossements appartenant à plus de 800 personnes auraient été retrouvés dans une fosse commune en Irak.

Mais cela ne veut pas dire que l'illustration fait bien référence à ce texte.

 

Ici, le crâne n'a plus qu'un œil, on se demande bien comment il est possible de trafiquer autant cette image :

 

L'invasion des photos truquées sur internet

Comme quoi il faut s'attendre à n'importe quoi avec certaines preuves créées de toutes pièces. Ce pauvre défunt s'est donc vu affublé de trois allures inattendues, comme en atteste le collier et les gravillons identiques visibles sur les trois images :

 

L'invasion des photos truquées sur internet

Momie alien égyptienne reprise en boucle sur You Tube, parfois hélas pour illustrer des propos fort intéressants :

 

L'invasion des photos truquées sur internet

En fait, il s'agit de la momie très bien préservée apparemment d'un enfant (eh oui, on ne lui a pas demandé son avis) :

L'invasion des photos truquées sur internet

Le site suivant présente cette image  et j'ai pu traduire avec google ce qu'il en dit :

 

http://lamiradaantropologica.blogspot.com/2012/10/construyendo-literalmente-al-otro.html

 

Apparemment, cette momie viendrait d'Egypte. (traduction de l'espagnol)

 

Sur ces sites est citée une publication turque dans laquelle elle est présentée. Le corps momifié d'un prétendu extraterrestre a été retrouvé dans une ancienne pyramide. La créature, entre 1,5 et 1,6 mètre, a été trouvée lors de l'exploration du monument, à partir de l'époque de Senusret II (douzième dynastie) entre 1897 et 1878 av. Le corps a été enterré avec beaucoup de soin avec sept objets étranges. Le musée archéologique n'a pas pu identifier leur nature. Selon des sources égyptiennes, la momie aurait été découverte par le Dr Viktor Lubek, professeur à la retraite de l'Université de Pennsylvanie. L'archéologue a identifié une chambre secrète lors de l'exploration de la pyramide contenant les restes de la reine. D'un côté, il y avait aussi des traces d'or et d'argile, ainsi que des traces de tissu recouvrant le corps de la créature. La nouvelle est parue sur le site "paranormales.org". Les objets de la tombe étaient faits de matériaux synthétiques, très durables et d’un matériau inconnu des scientifiques.


Histoire fantastique Trop fantastique pour être vrai. Je commence à chercher le nom du professeur qui a fait la découverte: Viktor Lubek. À quoi ressemble ce nom pour moi? Ah oui. Il était le même qui a découvert une autre momie extraterrestre, celle de Lahun. Comme nous l'avons vu dans ce même blog, la momie de Lahun était un autre faux. En fait, le texte qui illustre les deux histoires est pratiquement identique. Les photos qui accompagnaient la momie de Lahun étaient en réalité des filles de Toutankhamon, nonata, qui ont été retrouvées à proximité de sa tombe.

 

L'invasion des photos truquées sur internet

Reste à répondre à la question: qui est-ce qui apparaît sur la photo?

Plusieurs articles sur Internet dissocient cette supercherie, identifiant la photo d'origine servant à manipuler les traits du visage et ressemblant à l'apparence d'un extraterrestre de type gris. À la photo d'origine illustrant un article sur la momie d'un enfant qui aurait pu être tué, et cela se trouve au musée Saffron Walden de la ville d’Essex (Royaume-Uni).

Mais la photo de la momie d'Essex n'est pas du tout identique à celle utilisée pour créer le canular, alors j'ai écrit à Carolyn Wingfield, restauratrice du musée de Saffron Walden, pour lui demander si elle était capable d'identifier cette momie.

 

Voici votre réponse:

L'image de www.bbc.co.uk, est de la momie du Saffron Walden Museum. Je ne reconnais pas la momie sur l'image de www.aktifhaber.com et je ne sais pas de quel musée elle provient.

La momie de SaffronWaldenMuseum est maintenant connue pour être un garçon de quatre ou cinq ans et il appartient à la période romaine, environ 200 - 300 après JC. Il a probablement été enterré à Deir-el-Bahri, à Thèbes. La tomodensitométrie effectuée à l'hôpital Addenbrookes de Cambridge en 2010 montrait qu'il avait un crâne fracturé et une clavicule cassée, mais il était impossible de dire si ces blessures avaient causé sa mort ou si les dommages étaient survenus au cours du processus de momification.

Carolyn m'a confirmé que les photos de bbc.co.uk étaient celles de la momie de son musée, mais que je n'avais aucune idée de ce que la momie était celle de la publication turque. Puis elle m'a raconté l'histoire de la momie du garçon d'Essex, qui date de 200 à 300 après JC et dont le crâne est fracturé. On ignore toutefois si cela a été à l'origine de sa mort ou si la fracture s'est produite au cours du processus. embaumé
le petit enfant

Déjà devenu une obsession, j'ai commencé à chercher des images de momies jusqu'à ce que je l'identifie. Il s'agit de la momie d'un garçon âgé de sept à huit mois qui a vécu entre 40 ans av.

On pense qu'il devait être le fils d'une famille riche, car les coûts de l'embaumement devaient être très élevés.

Une autre histoire à jeter, et plus de filous démasqués.

Via: Paleorama, le 10/02/2012

 

 

Voici donc un site sérieux qui n'a pas hésité à aller jusqu'au bout pour savoir qui était en réalité cet enfant, la momie d'un garçon âgé de sept à huit mois qui a vécu voici environ 2000 ans (entre 40 av JC ?)

 

La momie de Lahun dont parle ce texte serait celle-ci, et il s'agirait bien d'un nouveau-né ou d'un bébé très jeune, une des filles de Toutankhamon, Nonata (avis aux spécialistes) :

 

L'invasion des photos truquées sur internet

La momie du Saffron Walden Museum est sur le site ci-dessous, elle est bien plus altérée ( période romaine, environ 200 - 300 après JC) : http://news.bbc.co.uk/local/cambridgeshire/hi/people_and_places/history/newsid_9219000/9219663.stm

 

 

Mais les fakes s'envolent également vers d'autres cieux, tentant de falsifier l'image que nous nous faisons des autres planètes, avec ici, la vue satellite d'une prétendue cité lunaire :

 

L'invasion des photos truquées sur internet

En réalité, cette prise de vue de 1937 est bien terrestre et concerne une région située en Iran, comme cela est visible sur l'extrait d'ouvrage ci-dessous (une thèse de 457 pages sur l'Iran et Takht -i Sulayman) :

 

http://docplayer.net/52306246-Urban-metamorphosis-and-change-in-central-asian-cities-after-the-arab-invasions-a-thesis-presented-to-the-academic-faculty-manu-p.html

 

 

L'invasion des photos truquées sur internet

Ici, s'agit-il d'un palais martien en ruines comme prétendu sur de nombreux sites colporteurs de nouvelles incroyables  ?

L'invasion des photos truquées sur internet

Aucunement, cette vue est le palais d'Ardachir, un véritable joyau d'Iran très endommagé :

 

L'invasion des photos truquées sur internet
L'invasion des photos truquées sur internet

Je ne puis résister, voici un autre cliché de ce lieu hors du temps. Je comprends presque le souhait des faiseurs d'images, peut-être est-il de nous donner envie de visiter un si bel endroit ?

L'invasion des photos truquées sur internet

Les fakes ont trait également à l'espace, et aux prétendus programmes spatiaux secrets russes sur Saturne, dont la vidéo est visible juste ici (très beau film au demeurant sur le tourisme saturnien) :

 

https://www.youtube.com/watch?v=S91qW4vc57c

 

Elle a été publiée par les sites suivants :

 

http://www.teachfakenews.com/the-russians-have-just-reached-saturn-aug-2016/

http://www.section51-ufo.com/2016/08/the-russians-have-just-reached-saturn-aug-2016.html

 

L'invasion des photos truquées sur internet
L'invasion des photos truquées sur internet
L'invasion des photos truquées sur internet

Hélas, quoique superbe et réellement convaincant, tout cela est truqué, fait à partir d'images de la Terre tirées de la vidéo suivante  :

 

https://elements.envato.com/flying-above-the-clouds-3-WQ68FVD

 

 

L'invasion des photos truquées sur internet

Avec aussi quelques variantes fantaisistes :

 

L'invasion des photos truquées sur internet

Oui, oui, on peut faire absolument tout et n'importe quoi avec la photo ! Cela s'applique bien évidemment aux vaisseaux spatiaux.

 

 

Voici une vue montrant un fameux triangle noir sinistre et menaçant de la flotte noire hypersophistiquée de l'armée, sur roulettes (TR3B) :

L'invasion des photos truquées sur internet

En fait c'est une simple navette spatiale, effacée, maquillée, (sans la passerelle qui n'a rien à y faire, on y aurait presque cru) :

 

L'invasion des photos truquées sur internet

Le maquillage intervient également pour des hiéroglyphes qui ont été rajoutés sur des bas-reliefs, afin de présenter un petit égyptien tout à fait imprévu :

 

L'invasion des photos truquées sur internet

Ce petit visiteur n'est pas d'origine, on peut remarquer les ombrages différents sur le pagne, les contours plus contrastés, suivis d'une ligne plus claire. Même si ce fake est très bien fait, l’œil humain voit la différence après un examen attentif :

 

L'invasion des photos truquées sur internet
L'invasion des photos truquées sur internet

Ici, la différence est très légère, la partie truquée est légèrement plus sombre et se voit en observant son écran de loin. Une personne qui verra cette image de près pour la première fois, pourra être abusée aisément, ce relief est issu du temple de Karnak :

 

L'invasion des photos truquées sur internet

https://da.m.wikipedia.org/wiki/Hieroglyf

 

 

Voici pour finir, le plus beau :

 

Cette montagne correspond aux Îles Canaries à Teide National Park.

Cette montagne correspond aux Îles Canaries à Teide National Park.

L'invasion des photos truquées sur internet
L'invasion des photos truquées sur internet

https://epod.usra.edu/blog/2017/01/cap-cloud-and-lenticular-cloud-formations.html

 

Cette vue était déjà très belle, modifiée jusqu'à l’exagération absolue, elle est trop sensationnelle pour être crédible.

 

Si vous avez bien ri de cette lecture, mon but est atteint ! C'est formidable !

 

Vous l'aurez compris également, je ne partage pas cet intérêt pour les fakes et autres montages douteux. En revanche, j'apprécie grandement l'art photographique, les artistes qui sont fiers de l'être.

 

Le site suivant est spécialisé en la matière, en présentant des images de grands artistes pour faire rire ou faire rêver :

 

https://www.mikii.fr/blog/2009/10/03/70-trucages-photo-impressionnants/

 

 

Un auteur de fake au contraire, s'inscrit dans une démarche détestable qui est d'inventer tout et n'importe quoi. Il se faisant passer pour un découvreur afin d'attirer l'attention sur soi, développer un business, etc, au mépris de toute vérité.

 

Cela peut paraître très amusant au départ, évidemment, mais des personnes peu scrupuleuses reprennent ces créations pour leur faire dire n'importe quoi, effrayer, faire croire en l'existence d'êtres terrifiants, sur Mars, ou ailleurs. La portée de ces images est bien plus forte lorsqu'elles ont été reprises par des centaines, puis par des milliers de sites à travers le monde (et certaines ont été reprises parfois 8000 à 10 000 fois). Il suffit de songer aux personnes, aux jeunes enfants peut-être, qui ont vu ces faux clichés et en ont été effrayés. Combien sont-ils ?

 

De plus, prendre l'image d'êtres morts depuis des millénaires en les faisant passer pour des aliens ou rajouter des hiéroglyphes imaginaires sur des fresques gravées par les Égyptiens est un manque de respect attristant. Les créateurs de ces œuvres anciennes, les ingénieurs égyptiens ont bâti des monuments que nous sommes incapables de reproduire, aussi, l'usage de photoshop devrait plutôt servir à leur rendre hommage.

 

A force d'inventer tout et n'importe quoi, internet est devenu un regroupement de You tubeurs d'un genre douteux, faisant voler allègrement des flottilles d'ovnis à la mode Star Wars au dessus des pyramides. Ces manipulations montrent un esprit puéril, enfantin, en cherchant à attirer l'attention sur soi sous n'importe quel prétexte.

 

Ce n'est pas en inventant des articles sur les aliens à partir de fausses images spectaculaires, de films de la « conquête saturnienne »  montés de toutes pièces, que ces ardents défenseurs de la thèse extraterrestre pourront se faire entendre.

 

Ils obtiennent l'effet inverse par abus de ces manipulations. Sitôt que certains lecteurs voient le mot « ovni », il sentent qu'ils entrent en terrain glissant, refermant parfois la page ou le livre sans l'avoir lu.

 

Comment alors parvenir à ses fins, c'est à dire savoir distinguer le vrai du faux ?

 

Certes, les fakes ne sont pas tous des productions puériles, il faut beaucoup de patience de temps pour les élaborer. Mais très souvent, un crâne maquillé, ou un paysage peuplé de vaisseaux, de nuages factices, est élaboré en un seul exemplaire. Maquiller un crâne doit être assurément très long.

 

 

Les véritables crânes qui posent une énigme aux chercheurs sont étiquetés soigneusement dans les musées, en étant photographiés sous plusieurs angles. C'est ainsi que l'on reconnaît un fake.

 

Si vous remarquez que des informations essentielles sont absentes d'une découverte qui se réduit à une fort belle image, alors ne cherchez plus, le fake guette. Si ce cliché n'est pas suffisamment explicite, accompagné d'aucun texte, et qu'un petit malin vient de le tirer de son chapeau, il s'agit probablement d'un montage. Poser des questions à son auteur est donc important. Le fait de demander d'où il vient, où et comment il a été découvert/ photographié et par qui, peut susciter un certain flou artistique.

 

Ce petit article touche à sa fin maintenant. Un autre texte sera prochainement consacré aux crânes et aux principales trouvailles, dont la présence dérange ou passionne les chercheurs, les universitaires, le commun des mortels. Il n'est pas nécessaire d'avoir fait beaucoup d'études pour tenter de connaître la vérité, celle-ci doit demeurer à la porté de tous.

 

Je vous invite donc, chers lecteurs, à vous faire votre propre idée sur la question,

 

Je vous souhaite une bonne journée, en vous adressant mes meilleures pensées,

 

Aurélia Ledoux

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

 

 

 

 

Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean paul 25/08/2019 20:34

vous avez fait un remarquable article qui vous a demandé un énorme travail..Merci

Aurélia LEDOUX 26/08/2019 22:47

Bonjour et merci de vos encouragements Jean Paul ! Oui, c'est vrai, un article détaillé prend environ 8 heures de travail. Je voulais faire celui-ci depuis des mois. S'il vous a plu, alors, cela me donne envie de poursuivre.