La nature doit faire avec ce qu’on lui laisse,

Publié le par Aurélia LEDOUX

Préservons notre monde pour nos enfants et les générations de demain !

Le printemps est venu, les arbres poussent et les fleurs du mois de mai en sont à leur paroxysme de couleurs. Les champs se teintent en vert des blés tendres, en jaune du colza, les géraniums s’épanouissent.

Cela va t’il de soi ? Ne s’agit-il pas d’un miracle ?

N’est-il pas merveilleux que des fleurs poussent malgré le tumulte des guerres stupides qui empoisonnent le monde, que ce soit à la télévision, au cinéma, ou dans les faits réels ?

Cela va t-il de soi que nous soyons toujours debout, malgré l’empoisonnement latent de l’air et des eaux ? Qu’il y ait toujours des oiseaux, quelques abeilles, quelques lapins ? Que leur reste-t-il pour se nourrir ?

Des champs pas trop pollués par les insecticides, des jardins sans trop d’engrais, qui sont différents du stéréotype pelouse-thuyas. Des rivières encore à peu près claires sans épandages d’eaux usées.

Cela ne heurte t’il pas votre regard, de voir des fleurs continuer à pousser au dessus des immondices laissés par l’homme ?

Si, j’en suis certaine.

Ne pouvons-nous rien d’autre offrir à la nature, que des sacs poubelles, des bouteilles en plastique, des eaux usées polluées par les cosmétiques emplis de substances pétrolières non biodégradables ?

Est ce cela le cadeau de l’humanité à la Terre ? Que des déchets et des matières dangereuses ?

Et l’homme se dit l’espèce la plus évoluée sur Terre...

En vérité, l’homme prend et ne donne rien en échange.

Nous sommes capables de bien mieux que cela ! Nous devons le prouver !

Les villes dont les trottoirs sont jonchés de déchets deviennent la norme. Cela donne du travail me diront certains ? Erreur, non, cela ne donne pas plus de travail ! Cela pollue ET C’EST TOUT ! CES DECHETS VONT DANS LA MER !

Rien que dans l’océan Atlantique et Pacifique, il existe au moins deux continents entiers de matières plastiques, à cause de la flemme de certains à jeter leurs déchets dans une poubelle !

Ces deux continents de 30 mètres de profondeur, font la taille de cinq fois la France. Cela doit cesser !

En réalité, ce sont les eaux de pluie qui se chargent le plus souvent de laver les trottoirs, et non les éboueurs. La plupart des déchets sont entrainés par l’eau et le vent. Les objets en plastique se heurtent et se brisent en milliers de petits fragments, ils se répandent dans les eaux fluviales et dans la mer. Les centrales d’épuration des eaux ne peuvent pas complètement retirer ces fragments minuscules !

Le poisson que nous mangeons contient lui à son tour ces milliers de petites particules de plastique microscopiques. Tout ce que nous jetons inconsidérément nous revient à chaque fois dans nos assiettes, il faut y songer et y réfléchir.

Les canettes en aluminium qui jonchent les abords des autoroutes se dégradent lentement. Les peintures qui les recouvrent se fragmentent à leur tour en centaines d’éclats et sont entrainées par la pluie et le vent dans les champs voisins, avec que l’aluminium qu’elles contiennent.

Ainsi, les agriculteurs, qui sont obligés de nettoyer leurs champs régulièrement, ne peuvent pas tout enlever de ces matières minuscules. Les fragments de peinture de la canette et l’aluminium que certains ont jeté il y a des mois, iront polluer indirectement le petit pot pour bébés que vous donnez à votre enfant de trois mois. C’est un cercle.

Que pouvons-nous faire ?

Dire stop, briser ce cercle en véhiculant ce message, surtout à nos enfants et à ceux qui ne savent pas !

Vous ne jetez pas de déchets dans la nature ? Vous luttez pour maintenir propre votre jardin ou votre plage favoris ? Bravo ! Dame Nature vous le rendra ! Vous êtes la lumière de demain !

Quant à vous qui allez persister, vous, les pollueurs inconsidérés de champs et de trottoirs, qui êtes pertinemment au courant de tout ceci, ne vous étonnez plus de ce que vous recevrez.

Cela n’est il pas quelque peu étonnant tout de même cette profusion de cancers, de décès incompréhensibles de personnes jeunes apparemment en bonne santé ? Il convient de se le demander.

Pourquoi alors ces colères soudaines de la Terre, ces raz de marée dévastateurs, ces cyclones, ces séismes ou ces vagues de tornades soudaines ?

La Terre est en colère, car l’homme moderne l’a oubliée. Il a oublié de penser à la préservation de son monde.

Le plastique, que ce soit dans le sol ou sur les plages, finit toujours par se retrouver dans l’eau que nous buvons, que nos enfants boivent, sous forme de microparticules. Les bouteilles en plastique, mais aussi les substances cancérigènes, des cosmétiques, des médicaments, et surtout des mégots, (soit 3500 produits chimiques dont, le mercure !), se dégradent lentement et migrent dans l’eau potable qui devient à son tour cancérigène. Certaines substances sont redoutables, notamment le polypropylène présent dans les dentifrices (propylen glycol).

Aucune usine d’épuration des eaux ne peut complètement enlever tout ceci, c’est le phénomène de la nano pollution. Le sang d’un nouveau né contient ainsi, après une analyse pratiquée aux Etats Unis, près de 200 substances polluantes !

Alors, si vous aimez la nature et vos enfants, bannissez ces substances artificielles et dangereuses de votre vie, de leur vie. Vous vous en porterez bien mieux !

Faites une liste mentale exhaustive de tous les produits chimiques que vous utilisez et remplacez-les par d’autres, non nocifs pour votre santé et celle de vos proches.

Prenez garde de ne plus jeter aucun objet non biodégradable dans la nature. Ce que vous faites à l’environnement risque de vous revenir, sous une forme ou une autre, sur vous-même ou ceux que vous aimez.

Au contraire, si vous prenez soin de la nature, elle le saura et vous le rendra, la Terre veillera à vous épargner lors de ses colères, vos enfants seront en bonne santé, et votre vie sera plus joyeuse à tous points de vue.

Si chacun fait un petit effort, le monde n’en sera que meilleur. Il n’est jamais trop tard. Il existe des tas de choses à faire !

Pourquoi ne pas planter un arbuste chargé de baies que les oiseaux viendront consommer lors de la saison froide ? Avez-vous songé à employer des produits naturels pour traiter votre jardin et votre intérieur ?

Il existe à présent des peintures à l’eau moins nocives et biodégradables. Le gros sel est économique et très efficace, il permet d’ôter les mauvaises herbes en évitant la repousse. Des dizaines d’engrais naturels existent pour assurer la santé de vos plantes.

Si vous souhaitez faire des économies, le vinaigre blanc et le bicarbonate de sodium assureront la brillance de votre cuisine et de votre salle de bains. Je puis vous assurer que cela marche !

Si vous avez un appareil électronique qui marche encore, n’en changez plus juste par effet de mode. Le marché du téléphone portable participe à la déforestation à cause de l’extraction du coltan en Afrique. Si vous souhaitez vraiment changer votre appareil, ne le jetez-plus, vendez-le ou donnez-le à une association.

Il existe des dizaines de petits gestes au quotidien qui permettent de protéger la nature et notre santé.

C’est aussi la santé des générations futures que vous préservez. Songez à tous ces nouveaux nés, qu’il s’agisse d’enfants ou d’animaux. C’est de l’eau propre qu’ils ont envie de boire. Grâce à vos efforts, ce sera possible !

Vous pouvez agir pour protéger tous ces êtres des maladies, simplement en respectant l’environnement avec des substances saines.

Vous pouvez également véhiculer ce message pour que cela cesse.

Ressentez pleinement la beauté, la bonté de la Nature qui nous nourrit, qui veille à nous oxygéner. Ecoutez votre intuition. Cela doit changer à présent, le monde doit recommencer à tourner dans le bon sens. Les idéaux spirituels bafoués par la culture de masse doivent ressurgir. L’humanité doit redécouvrir les liens qu’elle avait tissé avec son âme lors de son enfance. Les êtres humains sont de plus en plus nombreux à recevoir des messages des présences subtiles qui surveillent notre monde. Ils ont fort à faire pour le décontaminer et nous devons y participer. Nous tous.

Message du 21 avril 2015

Nous ne parlons qu’à ceux qui savent entendre; tant de fois avons nous parlé ! Un esprit qui se croit plein est bien plus un esprit vide, engorgé, à peine capable de sentir les informations venir à lui. Quel dommage que certains refusent de voir, ne voient pas la Vraie Vie venir à eux dans toute sa Splendeur.

Cela est leur chemin. En toutes choses ils doivent choisir, le choix sera laissé à chacun. Lorsque le moment venu, nous opérerons. Il faut vider votre esprit de certaines préoccupations. Concentrez votre perception vers le cœur de votre être. Sentez-vous cette lumière qui palpite, qui s’affirme de plus en plus ? C’est de cela que vous êtes faits.

Votre Terre est également ainsi en son cœur, à un niveau seulement un peu plus élevé. Lorsque vous aurez accompli ce grand pas vers la foi en un présent meilleur, et aimable de chaque instant, vous nous verrez apparaître, vous serez guidé naturellement vers les régions de l’univers les plus propices à votre épanouissement. Cela est heureux et cela sera.

Avec vous, pour toujours,

Dorian,

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article