L'eau liquide sur Mars

Publié le par Aurélia LEDOUX

L'eau liquide sur Mars

La présence d'eau liquide en plusieurs régions martiennes

Cet article est la suite du précédent, consacré aux cultures, à la présence de vie végétale, de ruines et de structures inattendues sur Mars, notre belle voisine.

Il est consultable ici :

Lorsque l'on observe la carte des reliefs martiens, il existe deux régions extrêmement profondes, qui correspondent pour la Terre aux abysses océaniques. Mars est à priori un monde aride, mais tous les chercheurs ne tombent pas d'accord sur ce point. Ayant à cœur, l'espoir insensé de découvrir des traces d'eau, j'ai exploré de nombreuses vues de ce monde. A dire vrai, je ne songeais pas en trouver du tout. Mais une fois de plus, lorsque l'on prend la peine de les examiner attentivement, les clichés révèlent une autre version que celle que la science officielle nous sert d'ordinaire.

Il est logique de rechercher cette eau en premier dans les profondeurs de Mars, d'une part la région de Vallée Marineris, et d'autre part, la région d'Hellas.

Mais, plus important que tout, la région martienne de Noctis Labyrinthus, montre de très importants sillons, indiquant la présence d'eau passée et peut-être présente. Cette région est située en amont de la fantastique Vallée Marineris, un canyon géant, qui doit receler des paysages grandioses, et qui a été creusé par les eaux martiennes au cours d'une période de temps immense.

On voit sur cette image la présence d'une possible nappe d'eau salée, peut-être saisonnière, dans Noctis Labyrinthus.

L'eau liquide sur Mars

Sur ce second cliché, on voit bien comment des alluvions plus sombres, se sont déposés au fond de ces vallées, de la même manière qu'ils le font chez nous dans les fleuves.

L'eau liquide sur Mars

L'image suivante avec une sorte de maillage, prouve peut-être que ces masses de sable fertile ou de limon plus léger sont soumises à deux courants de vents dominants, ou peut-être, à l'action conjointe de l'eau.

L'eau liquide sur Mars

Voici le meilleur, puisque ici, sur cette image, on voit clairement une nappe, sans doute constituée d'eau salée.

L'eau liquide sur Mars
L'eau liquide sur Mars

Il y a donc bel et bien de l'eau sur Mars, à l'état liquide !

Cela est peut être aussi le cas sur l'image suivante. Et ici, il est remarquable que cette petite nappe d'eau ait précisément la forme d'un cœur.

L'eau liquide sur Mars

On peut voir sur l'image suivante, issue d'une autre région, Arabia Terra, des sortes de digues ou de remparts, servant à encadrer cette probable zone de retenue des eaux.

L'eau liquide sur Mars

Le superbe cliché qui suit montre la présence fascinante de dunes, qui se forment à la sortie de Vallee Marineris, une région claire bien plus sèche que celle située en amont. Là encore, on voit par la couleur sombre de ce sable, soit un indicateur d'humidité, soit la présence d'un composant fertile plus sombre, ramené du sous sol martien par l'action de l'eau, et des cycles de gel, dégel, peut-être à base d'oxyde de fer.

L'eau liquide sur Mars

La rouille ayant tendance à faire gonfler les matériaux, il est intéressant de se demander si les terrains martiens ne seraient pas soumis à la même propriété. Car par endroits, on a l'impression qu'une masse de terre plus sombre jaillit littéralement du sol. Les experts de la science officielle parlent de geysers d'azote. Cependant, ces zones font en certains lieux comme des trainées sur les parois de certains cratères.

L'eau liquide sur Mars

Présence d'eau dans la région d'Hellas

 

Voici une étude détaillée de la région d'Hellas. Celle-ci est située dans l'hémisphère Sud de Mars, il s'agit d'un gigantesque bassin d'impact, sans doute météoritique, faisant de cette zone, la région la plus profonde de toute la planète. L'impact est si grand, que le corps qui a du entrer en collision avec Mars, pourrait être de la taille d'une petite planète. Si c'est bien de ceci qu'il s'agit, puisque l'atmosphère de cette planète a été gravement endommagée et que des traces de xénon ont été découvertes par Gil Levin, attestant plutôt d'une ancienne guerre nucléaire.

 

Le bassin d'Hellas étant très profond, on peut songer, donc, tout naturellement à la présence d'importantes quantité d'eau gelée, ou liquide en cette contrée.

Le terrain a l'air extrêmement ancien, car on peut constater sur cette photo, qu'il est presque entièrement recouvert de sable. On a l'impression de contempler intact, le fond d'un océan, et cette image est d'une beauté admirable.

L'eau liquide sur Mars

Comme le sable est habité de turbulences, cela fait penser, bien sûr immédiatement à l'action de l'eau sur d'immenses portions de terrain. Les motifs créés par l'action de courants marins très importants sont spectaculaires, ils font penser, comme sur Terre, à un phénomène de marées.

 

Un agrandissement révèle que l'eau a été asséchée et que par endroits, des sortes de petites mares ont subsisté pendant un temps.

L'eau liquide sur Mars

Il est extrêmement intéressant de songer à la présence là aussi, de matériaux sans doute limoneux, de teinte plus sombre, déposés au fond de ces bassins.

L'eau liquide sur Mars

Un peu plus loin, sur un autre cliché, on retrouve, ... une terrasse !

L'eau liquide sur Mars

Cela signifie donc, que la présence de telles terrasses est ultérieure à la disparition de l'eau sur Mars, donc qu'elles répondaient bien à la nécessité de cultiver en milieu aride et escarpé.

 

Et là, plus intéressant que tout, voici un bien curieux cratère hexagonal, dont la forme ne doit rien au hasard et dont il existe de nombreux exemplaires dans tout le système solaire.

L'eau liquide sur Mars

Les étranges dentelures présentes en son centre pourraient correspondre à un relief, mais il font plutôt penser à des fortifications. D'ailleurs, si l'on grossit l'image, on aperçoit deux éminences bien distinctes, reliées par ces sillons. On a presque l'impression qu'il pourrait s'agir d'une sorte de camouflage, avec une ouverture habilement masquée.

Sur le cliché suivant, on peut constater combien l'action du vent, pour disperser un sable plus sombre est importante. L'abondance de zones désordonnées fait penser à l'action peut-être, de tourbillons de poussière fréquents, exhumant d'importantes zones de matériau souterrain.

L'eau liquide sur Mars

Voici pour ce petit exposé, qui n'est qu'un pâle aperçu de tout ce que ce monde a à nous apprendre, si l'on ose sortir des sentiers battus. Les dogmes scientifiques, veulent, avant toute chose que Mars demeure une planète morte dans l'esprit du plus grand nombre, sans doute pour des raisons économiques liées à d'importants gisements. C'est pourquoi une sorte de censure existe plus ou moins, et il est presque impossible de se procurer une carte géologique détaillée de cette planète.

Une très grande partie des travaux effectués sur ce petit monde, dit désertique par les multiples rovers martiens demeurent impénétrables. Le commun des mortels n'y a pas accès. Alors que l'argent des contribuables, lui, accède aisément aux comptes en banque bien garnis des agences spatiales qui "financent" les différentes missions. La somme de 9 milliards d'euros a été investie pour lancer la sonde Curiosity, un de ces rovers éphémères, qui arrivent en fin de vie au bout de quelques années seulement. Combien de familles peut ont nourrir avec 9 milliards d'euros, combien d'enfants pourrait-on soigner de la malnutrition ? Cette somme représente t-elle réellement le budget effectif de la mission Curiosity, ou cela n'est-il qu'apparence ? Le temps nous révélera tout et la postérité se chargera de juger ces manipulations crapuleuses.

Il existe de nombreux signes qui ne trompent pas sur Mars, une importante quantité de véhicules, d'éclairages, d'installations industrielles et autres. S'il existe un certain nombre de colonies terrestres sur Mars, il serait souhaitable que les gouvernements aient la décence de le révéler, s'ils ne veulent pas perdre toute crédibilité. Ce serait peut-être une bonne chose, surtout depuis que tout le monde est au courant, grâce à plusieurs témoignages présents sur le net, notamment celui de Laura Eisenhower, dont les révélations sont très éclairantes sur la politique mondiale en vigueur de nos jours.  

Pour finir, voici deux dernières images dans la région de Nili Fossae. Il m'a semblé juste de vous les partager, puisque cela ou d'autres structures, a été certainement bâti avec notre argent, celui de nos parents et de nos grands parents. Je vous laisse ainsi juger, amis lecteurs. La vérité triomphera.

 

L'eau liquide sur Mars
L'eau liquide sur Mars

 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : 

 

Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article