Tant de possibles s’ouvrent en chacun de vous

Publié le par Aurélia LEDOUX

Tant de possibles s’ouvrent en chacun de vous

Le tissu d’énergie présent dans l’espace

 

 « Je me tiens près de toi en ce moment, c’est moi Catherine !

Que je suis heureuse de tant de connexions, tant de possibles qui s’ouvrent en chacun de vous et sur ce monde, qui en a tant besoin !

Oui, reconquérir vos êtres vrais cela est très important. Avant de venir, vous avez songé à cela, à cette brillante reconnexion, à trouver la vérité en chacun de vous, votre vérité.

Cette vérité qui vous habite permet à une complétude parfaite de vos êtres de s’instaurer. Vous vous reconnectez aussitôt à toutes vos vies antérieures, aussi aux autres vies multidimensionnelles siégeant sur d’autres plans, qui sont intrinsèquement reliées à votre âme, comme les branches d’un très grand arbre, qui parcourt tout l’univers.

 

Pourquoi peut-on passer d’un système à un autre, d’une galaxie à une autre ? Parce qu’il existe des fils de vie qui relient les âmes et que cela forme un tissu d’énergie, dans l’espace. Ces fils de vie, permettent aux navigateurs de ressentir les routes spatiales les plus brèves, les plus aisées à emprunter.

Il existe aussi de très hautes civilisations, de très heureuses sociétés, pour lesquelles la distance spatiale n’est rien. Les membres de ces sociétés conversent aisément d’un bout à l’autre de la galaxie par télépathie.

Songez à cet heureux, à ce brillant contact.

C’est cela qui rend possible à ces communications inter-mondes de s’opérer. En ce moment sur la Terre, il existe une grande curiosité des habitants pour ce contact de vos aïeux lointains qui s’est rompu avec les autres plans.

Un contact qui s’opérait non seulement avec les peuples d’autres planètes, mais aussi avec les animaux, avec les plantes, les élémentaux, les êtres des glaciers, des sommets, des puits de lave, et bien sûr avec les habitants de l’heureuse intraterre, qui sont venus honorer les habitants de la surface de leur venue à plusieurs reprises.

Vous vous questionnez à ce propos, et si tout ceci n’était que mythes, légendes, pure invention de vos ancêtres ?

Et s’ils avaient tout imaginé, afin de créer des récits poétiques, de faire ce que vous appelez à présent de la science fiction ?

Je vous dis aimablement que cela n’est point le cas, simplement parce que ces récits, ces mythes de la venue de visiteurs inattendus, concordent en nombre de points et proviennent d’habitants de différents continents, qui ne se connaissaient nullement autrefois.

Comment expliquer par exemple, pour n’en citer qu’un, la curieuse connaissance du peuple Dogon du Mali de l’étoile Sirius, qui est en réalité constituée de trois étoiles ?

Comment expliquer cela ? Comme tant d’autres curiosités qui devraient susciter l’admiration, le questionnement.

 

Oui, nous les esprits des morts, nous voyons très loin dans les archives de la connaissance et je puis vous assurer que le mensonge, la tromperie ont longtemps été les maîtres du jeu sur cette Terre, instigués par ceux qui souhaitaient diviser pour mieux régner depuis des siècles.

Je vous dis qu’il est maintenant temps que cela cesse, que ces instances poussiéreuses n’ont plus à vous dicter quoi que ce soit !

Redécouvrez le monde avec vos vrais yeux, questionnez l’information journalistique, télévisuelle. Ne prenez pour vrai que ce que vous pouvez vérifier directement sur internet et ne vous fiez point aux apparences, car souvent les personnes les plus diplômées ne sont pas les plus honnêtes.

Elles sont plus soucieuses de préserver leur réputation durement acquise, que de révéler une vérité archéologique dérangeante. Oui, la vérité ne vient pas souvent de ceux qui la proclament tranquillement assis, mais de ceux qui sont courbés, et la cherchent de leurs mains.

Nous sommes heureux de votre intérêt, de votre curiosité pour notre plan.

 

Ici, au royaume de l’après-vie, les jours se ressemblent, mais sont emplis de fantaisie, de mille petits bonheurs. Nous pouvons pratiquer les activités de notre choix, et explorer beaucoup de régions, de paysages. Nous pouvons apporter notre aide aux animaux, aux poissons.

 

Elle me montre des poissons près de récifs coralliens, certains sont très beaux, de teinte carmin, et c’est une merveille. On voit des forêts d'algues, de laminaires, de coraux. Les coraux sont de teinte rosée, près d'eux nagent des poissons minuscules, très délicats de couleur jaune. Ils forment un dégradé splendide avec cette végétation sous-marine.


 

 

Tant de possibles s’ouvrent en chacun de vous

"Oui, nous prenons soin de ces régions, de ces petits paradis à l’abri de la pêche, nous rééquilibrons les fins réseaux énergétiques des créatures qui y vivent. Sur le haut plan, les animaux sont bien plus heureux qu’ici, ils perdent peu à peu le souvenir de tout ce qu’on leur a infligé.

Et sur le plan qui est le vôtre, nous pouvons bien sûr intervenir.

Nous aidons celles et ceux qui sont dans l’agonie à passer l’étape douloureuse qui est celle de la mort du corps physique. Nous aidons aussi les âmes, à se détacher de corps qui n’ont plus suffisamment de force vitale.

Nous accomplissons cela lorsque l’âme a achevé son chemin et ne souhaite plus retourner sur Terre, dans un corps qui souffre. Il ne sert à rien de vouloir prolonger la vie pendant des mois et des mois, par des moyens artificiels, cela occasionne de grandes douleurs.

Cela fait souffrir la personne et la plupart du temps, l’âme n’a plus la volonté de revenir dans un corps meurtri lorsqu’elle a retrouvé une certaine liberté.

Ce processus est très douloureux, en raison premièrement des antalgiques, qui inhibent la douleur et permettent ce détachement relatif de l’âme, et paradoxalement, de ce corps, qui est maintenu en survie artificielle, qui respire, s’alimente, sans le recours de la personne elle-même et souvent contre sa volonté. Le corps retient donc l’âme par sa respiration, et l’empêche de suivre son chemin.

Bien sûr, il est normal de chercher à apaiser la douleur des malades et nous comprenons pourquoi cela est accompli, mais cette action a d’autres effets qu’il vous faut connaître.

Car comment vouloir qu’un corps reste en vie, en produisant cet heureux abandon causé par les sédatifs, et paradoxalement chercher à le nourrir et le faire respirer comme vous faites ?

Les sédatifs bloquent le système nerveux, donc diminuent cette fusion, cette connivence entre le signal du corps et de l’âme, qui s’éloigne.

Cela fait très mal, cela tire sur le lien qui unit le corps à l’âme, au niveau de la tête, et souvent l’âme a peur de rompre ce lien, alors nous l’y aidons. Nous lui parlons et l’apaisons. Nous lui disons que nous sommes là, qu’elle peut se détacher sans danger si elle le veut. Nous lui expliquons que rien ne lui arrivera, que nous la guiderons jusqu’au royaume où elle sera accueillie et soignée.

Oui, nous faisons cela, un tel procédé peut en choquer certains, mais je vous assure que la mort est mille fois préférable à la souffrance, qui dure des mois et des mois. La mort est la paix, l’apaisement et la guérison. La conscience, la force de vie, l’âme du défunt est entièrement préservée, restaurée, soignée sur les hauts plans.

Ensuite, l’âme peut choisir de renaître dans un nouveau corps si elle le désire, pour compléter ses expériences. Elle choisit absolument tout, ses parents, son lieu de vie, le milieu social, la profession qu’elle exercera et les défis qu’elle devra relever.

Oui, l’âme choisit tout cela, en accord, en harmonie avec sa famille, qui l’entoure en permanence dans le Royaume, et cela est une chose merveilleuse. Les groupes d’âmes s’incarnent en même temps pour vivre les expériences de leur choix.

Renaître, pouvoir prendre corps de nouveau est aussi une chose extraordinaire, comme l’est le fait de mourir. Il m’a été très agréable de mourir, je vous assure ! Je me suis soudain sentie toute légère, merveilleusement bien et en forme !

Le fait de s’élever de la sorte est une sensation tout à fait agréable à vivre. Il vous faut gommer de votre esprit cette sinistre image de la mort que vous avez, et y associer cette joie d’une renaissance à venir, d’un temps de repos, ou d’un envol vers de plus hauts plans encore !

Tout le monde a le choix !

 

J’ai été plus que ravie de délivrer ce message. J’envoie toutes mes pensées de réconfort vers ceux qui ont perdu un être cher. Et je vous dis ceci, il est entre de bonnes mains, il est accueilli !

Si vous sentez qu’un de vos proches est en désarroi, appelez, demandez-moi, je viendrai, comme viendront tous ceux qui ont la charge de guider les âmes.

Je remercie du fond du cœur ceux qui prient, qui méditent pour aider les âmes à cheminer vers la Lumière.

Je vous embrasse bien affectueusement et vous souhaite une très heureuse année de bonheur, de joie, de festivités !

 

Catherine des Royaumes de l’Après Vie  

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

 

Site source de l'illustration de récifs coralliens :

http://www.wallpapers13.com/hd-wallpapers-ocean-coral-reefs-with-corals-exotic-tropical-colorful-fish-underwater-world-raja-ampat-west-papua-indonesia/

 

Publié dans Messages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article