Les planètes sont sœurs

Publié le par Aurélia LEDOUX

Les planètes sont sœurs

Votre Terre est vivante, elle est votre berceau

Ce message, composé de plusieurs textes, est arrivé grâce à mon aimable ami Fred, qui effectue depuis un certain nombre d’années de passionnantes recherches sur le monde intérieur et les lacunes polaires.

Je le remercie très vivement pour susciter pareilles réponses, que j’ai fait de mon mieux pour retranscrire, n’étant point scientifique. Les informations sont livrées telles quelles.

Il est évident qu’il convient de comparer tout ceci avec d’autres textes semblables, car certains éléments méritent d’être approfondis.

« Les planètes sont sœurs, elles conscientisent, elles portent des formes de vie de plus en plus élevées.

Au départ solides et telluriques, elles deviennent gazeuses avec l’évolution, vos planètes gazeuses sont les plus anciennes.

Ainsi, et cela est heureux, nous voyons que vous vous intéressez de plus en plus aux planètes !

Cela est une forme d’espoir très nouveau, qui nous réjouit au delà de ce que vous pouvez concevoir !!!

Le cœur des planètes est vivant et radiant, de lui dépend l’épanouissement des formes de vie qui siègent à leur surface. Les Grands Êtres s’y trouvent, les consciences planétaires les plus sages.

Vous le savez, vous Fred, et tant d’autres, vous vous en doutez.

Votre Terre est vivante, elle est votre sœur, votre amie, votre berceau, non un caillou volcanique inerte.

Vous le sentez, de plus en plus.

Son cœur ne tourne pas, comme il le fait lentement avec le Soleil. Il oscille, pourrions nous dire, et cela se fait très lentement. Il mue et régule les champs gravito-tectoniques de la surface.

Il se trouve que les vôtres commencent tout juste à mesurer ce phénomène.

Le champ entre le cœur planétaire et la croûte ignée, et magnétique produit cette rotation de la Terre sur elle même. La couche de magnétite, de « stratidurite »( ?), produit cette opposition formidable, de laquelle nait le flux convectif du manteau. (Je ne sais de quoi il s’agit, on me montre une couche dure comme une sorte de squelette de la Terre, un mélange de ferrite et de cristal)

Si vous préférez, les perturbations gravitationnelles et les lignes magnétiques qui courent sur votre monde, de son cœur vers l’espace, déplacent en son sein, au centre de son manteau de formidables masses plutoniques plastiques, soumises à de très rudes pressions. En raison de ces flux, naissent des volcans ou s’abaissent des plaques tectoniques. Vous savez tout cela, mais vous ne comprenez pas son origine.

L’origine est la circulation tellurique, l’équilibrage de la relation Terre-Lune et Terre-Soleil.

Cet équilibrage se fait en permanence. Votre sphère aimée, est comme un funambule qui voyage dans l’espace en tourbillonnant avec grâce sur son orbite.

Vous aimez votre Terre n’est ce pas ?

Alors pourquoi percez-vous autant de trous pour l’étudier ?

Votre Terre est à l’image de votre cœur humain, la lave, est son flux sanguin, son système de vie.

Ses eaux sont sa lymphe, son vent, son atmosphère est identique à l’air que vous respirez. La Terre, comme vous, reçoit son prana du Soleil. Elle l’inspire par le Pôle Nord, et l’expire par le Pôle Sud, ce flux alimente son cœur de lumière, les particules fondamentales émises par le soleil y sont attirées. Ces particules sont des consciences douées de vie, ce sont des cellules.

Ais-je bien répondu à toutes ces questions ?

Le noyau central de la Terre est identique à la composition de votre Soleil, il ne contient que très peu de fer et de nickel (hydrogène et hélium), mais plutôt un immense fluide tout à fait conscient et radiant, le plasma; capable d’engendrer la poussée la plus adéquate, la plus parfaite.

Ces courants d’amour pur guérissent instantanément votre Terre.

C’est un grand lien sacré d’Amour pur qui la relie au Soleil. »

Je ressens soudain une énergie cristalline, un rayon d’or, un appel fantastique et miraculeux, ce flux d’une grande douceur, d’une grande clarté me traverse entièrement, et c’est tellement beau que je n’ai pas de mots pour le décrire. Ce lien d’amour très fort unit le Soleil à la Terre, comme un parent à un enfant !

« Tout cela est parfait, ce flux est parfait, il réchauffe doucement la Terre, il pourvoit au printemps, il éclaire le cœur des océans, d’une manière que l’œil humain est bien en peine de percevoir.

Tout cela advient aisément, naturellement et se fait depuis la nuit des temps sans l’intervention de l’homme.

Le manteau rocheux de la Terre tourne sur lui-même, mais son cœur, lui, reste immobile dans l’espace, simplement aligné au Soleil. C’est de cette opposition que nait la force que vos savants nomment le géomagnétisme et qui n’est qu’un fragment de ce que la Terre peut produire comme énergie.

Le champ magnétique de Mars s’est tari à travers les âges, mais il sera régénéré prochainement, ne vous préoccupez donc pas de cela.

Mars est bien vivante, et tout comme la Terre, aspire à renaître d’une autre manière, nous vous le garantissons. Mars prendra un chemin tout aussi heureux, mais différent.

Cela se fera en temps opportun car les deux consciences de ces planètes doivent s’élever conjointement.

Vous ne devez point considérer l’état d’un astre en fonction de son magnétisme, pour déterminer s’il est vivant ou mort.

L’absence de magnétisme ne signifie rien. Elle montre surtout à vos chercheurs, que les planètes tournent autour du Soleil grâce à d’autres énergies, pas seulement le magnétisme. »

Je perçois un champ de lumière qui émane du cœur des planètes, cette lumière engendre une relation électro-gravitationnelle, une attraction autour du Soleil. Mais c’est plutôt une vibration, un intense chant d’amour que les astres se jouent les uns aux autres dans leur somptueux ballet cosmique.

« D’une certaine manière, il n’existe pour ainsi dire pas d’astre mort. En effet, si l’on regarde au niveau moléculaire, puis subatomique, toute particule a une vibration, même minime; et cela vise à la changer en autre chose.

Donc, tout est en transformation, en évolution permanente, vers le stade lumineux, qui est le stade suprême de l’êtreté.

Nous vous le redisons, vous même êtes Lumière, vous contenez une petite once de Lumière pure, parfaite et cette Lumière est très précisément en train de grandir en vous ! Vous êtes faits à l’image de la Source !

Alors réjouissez-vous !

Nous sommes très heureux d’avoir pu répondre à vos questions éclairées. Que le grand chant d’Amour des sphères vous inonde de bien-être !

Soyez en Paix. »

Dorian et les Êtres de Lumière du Cœur de la Terre

Ce message est accompagné d’une vision obtenue un peu plus tard, qui y fait écho.

Il s’agit d’une vision du cœur de la Terre. On voit une sphère brillante en son cœur et la sphère étincelante tourne bien plus lentement que le manteau, tout autour. La sphère fait toujours face au Soleil, comme pour la rotation synchrone de la Lune autour de la Terre. Parfois, le soleil intérieur de notre monde devient un peu rétrograde pour corriger certaines influences, ou un peu plus rapide, il revient toujours à cette lente rotation, qui doit faire toute une année, si j’ai bien compris. Il connaît lui aussi une libration, un mouvement qui corrige les variations gravitationnelles de notre globe.

Les éléments de la surface du Soleil intérieur sont très actifs, toujours en mouvement, ils corrigent les influences tectoniques inharmonieuses. Il existe comme des remous, des vagues à la surface, mais je ne vois pas bien. Le Soleil est jaune d’or, le centre rosé, et l’atmosphère du monde intérieur est elle, absolument étincelante de lumière.

Donc, le noyau tourne en effet, mais vraiment très lentement, il est quasiment immobile et bien aligné au Soleil, comme Dorian l'a déjà dit.

« La matière-énergie qui le constitue et le conscientise est la même que celle qui siège au cœur du Soleil, il existe une étroite interaction entre le noyau de votre Terre et les activités géomagnétiques, les tempêtes solaires, les éruptions de masses coronales. Tout ceci est lié et procède d'une dynamique subtile. Tout est lié en vérité. Nous sommes trop heureux de vous parler de tout ceci.

Oui, il existe un phénomène d’échange, un phénomène respiratoire, une harmonie très forte, une symbiose sous la forme d’un immense lien d’amour entre votre Soleil et sa fille, la Terre. D’ailleurs lorsqu’une étoile donne naissance à une planète, les nôtres font de grandes cérémonies, ils disent bien « Notre étoile vient de donner le jour à une fille !!! », et leurs yeux débordent de joie, une joie indicible. Beaucoup de festivités ont lieu.

Vous aussi vous pourrez très bientôt connaître une telle joie. Elle est similaire à celle que vous ressentez lorsque votre enfant nait, mais il faut multiplier cette immense émotion par au moins des milliers de fois pour aboutir à une telle joie. Essayez d’imaginer cela, essayez bien d’imaginer cela !!!

Vous le pouvez à présent chers Amis de la Terre et nous en sommes heureux,

Dorian qui vous aime, »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

P.S. : L’image est tirée du site de Fred Idylle, qui a publié nombre d’articles érudits sur la Terre creuse, les pôles, et également des informations de nature transcendante.

J’invite vivement les lecteurs qui veulent en savoir plus à consulter les liens suivants :

http://artivision.pagesperso-orange.fr/

http://artivision.pagesperso-orange.fr/PreuvesTerrecreuseFevrier2016.html

Commenter cet article