Les mystères des crop-circles,

Publié le par Aurélia LEDOUX

DORSET GRANDE BRETAGNE 30 MAI 2015

Des oeuvres d'art anonymes aux formes pures intriguent les chercheurs,

Depuis maintenant une dizaine d’années, je suis vivement fascinée par ces énigmatiques dessins qui apparaissent dans les champs, principalement au Wiltshire en Grande Bretagne.

Quelle beauté incomparable ! Quelle harmonie !

Ils semblent comme imprimés sur le sol, avec une précision déconcertante, digne d’un ordinateur dernier cri. On ne décèle pas la moindre erreur de proportion ni de perspective.

Les cercles de culture (ou agroglyphes) sont de plus en plus nombreux et il faut également le préciser, de plus en plus élaborés. Au départ, il ne s’agissait que de simples cercles. Leur présence remonterait au Moyen-âge, si l’on en croit la gravure du « diable faucheur ».

La croyance populaire ne comprenait pas d’où venaient ces cercles, et qui pouvait ainsi venir dans les champs sans être vu.

Gravure du Moyen-âge

Gravure du Moyen-âge

Il va de soi qu’en voyant ce spectacle pour la première fois, il y a de quoi se poser des questions sur les discrets auteurs de ces magnifiques œuvres d’art.

Qui sont-ils donc ? S’agit-il de plaisantins, de farfadets, de gnomes, d’extraterrestres, de savants discrets qui ont conçu des machines pour coucher le blé ou de dame nature tout simplement ? Et pourquoi ne s’attribuent-ils pas la paternité de leurs œuvres ?

En effet, pourquoi choisissent-ils de nous adresser ces mystérieux dessins tout en demeurant anonymes ?

Car tout ceci doit bien posséder un but profond. J’en conclus que les cercles sont plus importants que leurs auteurs, c’est donc par eux qu’il faut commencer.

Des spécialistes ont découvert que plusieurs crop-circles avaient été effectués par des plaisantins, la nuit, à l’aide de planches. Ces personnes se seraient dissimulées dans les champs et auraient utilisé des cordelettes pour délimiter les contours du motif à réaliser.

Pour ne pas se perdre, les auteurs de ces œuvres auraient employé des lunettes à infrarouges.

Plusieurs motifs ont été réalisés ainsi suivant des expériences réussies. Les cercles obtenus étaient bien réguliers.

Des artistes pratiquant le land art réalisent de très belles figures, sur la neige notamment Simon Beck, dans les stations de ski et d'autres tout aussi talentueux pour des publicités.

REALISATION DE SIMON BECK

REALISATION DE SIMON BECK

Simon Beck met de 7 à 8 heures pour effectuer le tracé de ces splendides figures dans la neige, qu'il parcourt en raquettes.

Mais beaucoup de dessins résistent à l'interprétation d'une réalisation humaine. D’une part, ils sont trop grands, trop complexes, et puis il en existe trop.

Pour ma part, je peine à admettre que l’on puisse aimer réaliser des crop-circles, au point de devoir se lever toutes les nuits pour réaliser ce travail épuisant, (d’au moins quatre heures pour la plupart des motifs), tout cela en risquant d’être surpris par les agriculteurs mécontents !

D’ailleurs, beaucoup d’anomalies présentes sur les échantillons des tiges de céréales ne confirment pas l’hypothèse d’une réalisation manuelle.

Il est particulièrement incroyable que certains motifs présentent un caractère fractal. Leur précision est stupéfiante. Beaucoup de crop-circles semblent présenter un motif en 3D.

Le fait le plus marquant, vient de la concentration de ce phénomène en certains points géographiques, Sud Est de l’Angleterre, mais aussi Alsace, Etats Unis et Australie principalement, qui seraient des points énergétiques de la Terre.

Voici certaines des formations les plus remarquables dont certaines ont la taille d’un terrain de football.

ROUNDWAY HILL WILTSHIRE GRANDE-BRETAGNE 25 JUILLET 2009

ROUNDWAY HILL WILTSHIRE GRANDE-BRETAGNE 25 JUILLET 2009

MILK HILL GRANDE BRETAGNE 8 DECEMBRE 2001

MILK HILL GRANDE BRETAGNE 8 DECEMBRE 2001

MILK HILL GRANDE BRETAGNE 30 JUIN 2009

MILK HILL GRANDE BRETAGNE 30 JUIN 2009

Il est particulièrement incroyable que certains motifs présentent un caractère fractal. Leur précision est stupéfiante. Beaucoup de crop-circles semblent présenter un motif en 3D.

Le fait le plus marquant, vient de la concentration de ce phénomène en certains points géographiques, Sud Est de l’Angleterre, mais aussi Alsace, Etats Unis et Australie principalement, qui seraient des points énergétiques de la Terre.

Voici certaines des formations les plus remarquables dont certaines ont la taille d’un terrain de football.

Tout cela pose question, il se trouve que des formations circulaires sont aussi présentes sur la glace comme dans le lac Baïkal, où d’énigmatiques anneaux de glace apparaissent .

LAC BAIKAL CERCLE DE GLACE DE 4.4 KM DE DIAMETRE VISIBLE PAR SATELLITE

LAC BAIKAL CERCLE DE GLACE DE 4.4 KM DE DIAMETRE VISIBLE PAR SATELLITE

Alors que celle-ci fait parfois jusqu’à 50 centimètres d’épaisseur, elle semble découpée comme avec un emporte-pièce comme sur l’image ci-après.

CERCLE DE GLACE RIVIERE TEMISCAMIE QUEBEC DEBUT DECEMBRE 2008

CERCLE DE GLACE RIVIERE TEMISCAMIE QUEBEC DEBUT DECEMBRE 2008

Les scientifiques s’interrogent pour savoir si de telles figures sont l’œuvre de courants circulaires en forme de vortex.

Il existe en effet des réalisations spectaculaires qui trouvent une explication.

Certains animaux, comme ce poisson vivant à 80 mètres de profondeur, réalisent des œuvres sous marines stupéfiantes.

Les mystères des crop-circles,

Cette photo de Yoji Ookata réalisée au large du Japon à 80 mètres de profondeur est admirable.

Les mystères des crop-circles,

Mais les cercles de culture aux motifs très complexes mystifient les analystes.

Comment ont donc bien pu être réalisés de tels prodiges, et notamment la fameuse corbeille, ou cet extraordinaire motif présentant le cycle de Saros ? (le cycle des ombres portées des éclipses de Lune totales, visibles depuis l’espace à la surface de la Terre).

BISHOPS CANNINGS GRANDE BRETAGNE AOUT 1999

BISHOPS CANNINGS GRANDE BRETAGNE AOUT 1999

HACKPEN HILL GRANDE BRETAGNE 4 JUILLET 1999

HACKPEN HILL GRANDE BRETAGNE 4 JUILLET 1999

CYCLE DE SAROS

CYCLE DE SAROS

Car pour bien se rendre compte de la parfaite régularité d’un tel motif et le contrôler, il a bien fallu se placer au dessus.

Des experts estiment qu’un tel crop circle n’a pas pu être réalisé avec des planches pour aplatir les céréales, que ce serait l’œuvre d’une technologie inconnue.

D’autres crop-circles offrent également des énigmes scientifiques, à savoir le rayonnement électromagnétique résiduel.

Une personne à l’extérieur d’un cercle peut téléphoner, si elle entre dans le cercle, cela brouille son téléphone cellulaire. Cette énergie étrange qui serait une légère radioactivité, dérègle également les boussoles.

Mais ce n’est pas la seule anomalie détectée, il existe également l’énigme des insectes séchés, retrouvés morts comme s’ils avaient été exposés à une intense source de chaleur très brève.

(des micro-ondes d’après les scientifiques)

Certains crop-circles comportent un temps de réalisation très court, et auraient été effectués en plein jour. C’est en tout cas ce que prétendent plusieurs promeneurs qui précisent avoir observé des boules lumineuses volant à très vive allure dans les champs.

D’autres témoins déclarent avoir vu de telles boules lumineuses aplatir les blés en tourbillonnant au-dessus. Ces objets très rapides auraient réalisé un cercle en quelques minutes.

Les scientifiques ont constaté que les tiges des céréales sont anormalement allongées et comportent des nœuds de croissance étirés en longueur, phénomène causé par un accroissement localisé très intense de la chaleur. A nouveau les experts pointent une source de micro-ondes, d’origine inexpliquée.

NOEUDS DE CROISSANCE DES CEREALES ETIRES

NOEUDS DE CROISSANCE DES CEREALES ETIRES

TIGES DEFORMEES AVEC CAVITES SOUS L'ACTION D'UNE CHALEUR INEXPLIQUEE

TIGES DEFORMEES AVEC CAVITES SOUS L'ACTION D'UNE CHALEUR INEXPLIQUEE

Mais, et cela est le plus marquant, il se trouve qu’après la venue des crop circles, les blés ne repoussent pas l’année suivante, et même deux ans après !

Le dessin est donc visible très longtemps dans la zone « énergisée ». Cela n’est-il pas extraordinaire ?

Voici que j’ai voulu en avoir le cœur net et me suis livrée à quelques investigations sur Google Earth près de la région d’Avebury.

Le motif suivant est apparu le 24 Juillet 2005 près d’Avebury :

AVEBURY 24 JUILLET 2005

AVEBURY 24 JUILLET 2005

Il est toujours visible sur Google Earth suivant ce cliché, c’est donc que les blés n’ont pas repoussé.

AVEBURY IMAGE GOOGLE EARTH

AVEBURY IMAGE GOOGLE EARTH

Voici d’autres clichés de Lucy Pringle et Busty Taylor témoignant de la persistance dans le temps des crop-circles.

West Stowell Wiltshire photo prise le 20 Juillet 2003

West Stowell Wiltshire photo prise le 20 Juillet 2003

West Stowell. Wiltshire.  Photographié le 1er Mai 2004

West Stowell. Wiltshire. Photographié le 1er Mai 2004

On voit clairement qu’il ne s’agit pas de la même culture. Il s’agit sans doute de blé pour la première image. Comment se fait-il que dans l’image suivante, le colza n’ait point repoussé à l’emplacement où le blé a été aplati longtemps avant, soit un an après ?

Voilà pourquoi les agriculteurs sont mécontents en raison de la perte de blé importante qui persiste dans le temps.

Ils ne peuvent moissonner les tiges couchées. Le blé, encore une fois, a été comme irradié légèrement par une énergie inconnue.

Si les graines de blé couchées sont mises à germer, les plants ne se développent que peu ou mal, et croissent avec peine d’une année sur l’autre.

Fort heureusement, certains agriculteurs, dont les champs sont régulièrement envahis de crop circles, n’hésitent pas à faire payer la visite de ces formations, et s’estiment heureux de la venue des touristes.

Etant moi-même très intriguée par ce phénomène, et également admirative de la pureté des motifs, j’ai lu beaucoup d’articles et d’ouvrages sur les cercles de culture.

Après toutes ces recherches, je dirai bien humblement que la plupart des auteurs des crop-circles sont immensément instruits sur l’astrophysique, mais aussi, les mathématiques, la physique moléculaire et les ondes de forme.

En effet, beaucoup de motifs abstraits qui paraissent bénins catalysent habilement la symbolique de la vie, mêlée à l’architecture de l’espace. Ces motifs symboliques inscrivent notre espèce et notre planète au cœur de l’espace. Je pense donc très modestement, que ces dessins ont un pouvoir, celui de soigner notre belle Gaïa en la reconnectant aux énergies stellaires, et à la fois d’élever notre potentiel psychique et spirituel pour reconquérir la place que nous avons perdue.

Dorian m’explique souvent que l’homme a été placé sur la Terre en tant que gardien, pour protéger ce joyau et toutes les espèces animales qu’il accueille. C’est sur son insistance que j’ai écrit cet article.

Je constate donc, que depuis l’apparition accrue de crop circles la cause animale n’a jamais été si bien défendue, les associations de préservation du vivant se multiplient.

Les êtres humains sont devenus plus sensibles, plus interconnectés avec leur environnement, et les frontières entre les pays tendent à s’effacer au profit de l’entraide, en particulier lorsqu’une région du monde est frappée par un cataclysme, une guerre. Il existe toujours plus de personnes désintéressées qui se mobilisent, offrent leur temps et leur énergie afin d’aider ceux qui n’ont rien.

Ce sont de très belles personnes qui s’élèvent jour après jour et révèlent ce qu’il y a de plus précieux en chacun de nous : le pouvoir d’aimer.

Que ce soit pour aider les pays désertiques qui souffrent de pénurie d’eau, les enfants sous-alimentés, ou les animaux de laboratoire, toute vie mérite d’être protégée.

Je pense donc que les emplacements de ces réalisations ne sont point dus au hasard mais parfaitement délibérées. Les cercles sont réalisés là où la terre a besoin d’être ré énergisée, là ou ses énergies sont désordonnées. Beaucoup p des chakras de la Terre nécessitent des soins, et visiblement, il existe des êtres discrets qui nous sont immensément supérieurs qui réalisent ces soins à notre place. Sans rien demander en échange.

Chers êtres discrets qui œuvrez en notre belle Gaïa pour qu’elle recouvre son énergie, je vous remercie donc, je vous remercie de préserver notre espèce irresponsable, de l’aider à retrouver son chemin, et peut-être bientôt de pouvoir apparaître à nos yeux éveillés !

Je vous remercie de protéger notre monde de la folie du nucléaire et de l’avidité des faiseurs de guerre, je rends grâce à votre talent artistique brillant qui reconnecte l’humain au divin !

Je suis vivement reconnaissante aux présences bienveillantes de me dicter des messages et de me donner envie de continuer à avancer !

Je n’ai personnellement jamais vu de crop circle de près, et je serai heureuse si certains lecteurs acceptaient de me faire part de leurs expériences, leur ressenti à ce sujet.

Si vous avez des témoignages et des photos, je m’empresserai de les publier afin d’enrichir ce post.

Donc, toute contribution est la bienvenue !

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

Pour en savoir plus sur les crop circles, voici des sites très complets qui font le point, d’où sont tirés la plupart des clichés :

http://www.mondenouveau.fr/enigmes-les-crop-circles-partie-3/

analyse scientifique du phénomène

http://www.seos-project.eu/modules/heritage-conservation/heritage-conservation-c03-p09.fr.html

Anneaux de glace du lac Baïkal

http://www.crop-circles.eu/pages/origine_agroglyphes.php?lang=fr

Très détaillé

http://www.greatdreams.com/crop/99whthrs.htm

Sur la formation du cycle de Saros, quasiment impossible à reproduire avec une telle précision

http://www.busty-taylor.com/cropper/2004w001.htm

Sur la persistance des crop-circles dans le temps

http://www.lucypringle.co.uk/photos/2003/uk2003bw.shtml

Site présentant de nombreuses études et photos

Je tiens à remercier tout particulièrement les sites suivants pour la contribution à ce blog, et pour offrir une analyse très éclairante de ces phénomènes :

http://www.artivision.fr/docs/myscrop.html

http://lapressegalactique.net/category/themes/crop-circles/

Publié dans Articles

Commenter cet article