Le futur est en marche

Publié le par Aurélia LEDOUX

Le futur est en marche

"C’est moi de nouveau, Catherine,

 

Dis-moi que tout va bien, que tout le monde va bien. Dis-le-moi."

 

Ce n’est pas exactement le cas, car elle nous manque beaucoup.

 

"Je vis en vous à présent, je suis vous et vous êtes un peu moi. Alors, il faut sécher ces larmes de tristesse et vivre la vraie vie. La vraie vie est au fond de toi, elle n’est pas dans les livres, c’est ce que nous disons à tout un chacun.

 

Elle n’est pas dans les églises, dans les cimetières, même si certains aiment à s’y trouver, à venir y prier. Il ne faut pas que la souffrance et la peine vous empêchent de vivre, il faut au contraire vous consacrer à votre entourage proche.

 

Il vous faut trouver le moyen de vous sentir parfaitement heureux, le plus possible, à toute heure du jour ou de la nuit.

 

Se trouver heureux, peut passer par des choses simples, de bons repas, une conversation entre amis, ou le fait de découvrir un site touristique qui ne figure pourtant sur aucune carte.

 

Sortez de l’ordinaire, allez de l’avant, ne restez pas à ressasser tous vos petits bobos, par crainte d’avancer.

 

On trouve toujours de bonnes raisons pour ne pas avancer n’est ce pas ?

 

Alors avancez, allez de l’avant, soyez audacieux, inventifs !

 

L’énergie du moment n’a jamais été aussi propice aux nouvelles inventions. La lumière de l’inventivité chez l’homme est une flamme qui ne s’éteindra jamais ! Songez-y, songez-y !

 

Le futur est en marche et s’il l’est, c’est bien grâce à vous.

 

Je vous envie fort de vous trouver en ce lieu, en cet instant, chose qui va vous paraître paradoxale.

 

Certes en étant désincarnée, j’ai accès à de nombreuses possibilités, vous dites-vous.

 

Mais il en est d’autres, que seule une vie incarnée permet d’expérimenter. Nous ne devons pas nous dire qu’en quittant ce monde, tout nous sera permis.

 

Il vous faut concevoir que la vie humaine mérite d’être vécue jusqu’à sa fin, absolument tout, même les pires moments, et cela vous surprend.

 

En réalité, ces moments de peine, purifient immensément votre âme. Cela vous évite ensuite des séries de cycles incarnationnels pas très douillets, pourrions-nous dire.

 

Je vous exprime toute ma joie, toute ma félicité, à l’idée de voir ce monde refleurir de si près. Pour la première fois depuis des éons, les choses se mettent en place rapidement.

 

Elles n’ont jamais été aussi proches de se produire. Cela fait comme un feu d’artifice de couleurs en instance de jaillir.

 

Que de joie, que d’espoir, que de paix rayonnante à venir !

 

La paix, non seulement pour les humains de ce temps, mais aussi pour tout le royaume animalier. Un temps qui vient, où les humains auront cessé de faire la guerre aux tout petits, aux insectes et aux oiseaux, qu’ils atteignent inévitablement sans le vouloir.

 

Aussi, vous avez bien raison de protéger les oiseaux. Il reste si peu d’arbres non traités ou pollués par l’air de vos villes, qu’ils peinent à trouver des endroits convenables pour faire leurs nids.

 

De même, vous avez raison de vouloir réimplanter les abeilles, de réintroduire des animaux sauvages dans leur espace naturel.

 

Encore faut-il que ces animaux soient respectés, que les braconniers ne les massacrent pas. Cela prend du temps bien sûr, mais en persévérant, les esprits changent.

 

La génération qui peuple ce monde n’est pas du tout la même que dans les années 1970. Seule une minorité aspire à guerroyer ou être en lutte avec la nature.

 

La plupart des enfants qui viennent sur ce monde, sont déjà amoureux de la nature, où ils font leurs premiers pas. Ils ressentent avec acuité la présence des petits êtres de vos contes.

 

Ces petits êtres sont bien réels et ils ont fort à faire pour protéger la nature. Il leur est ardu de communiquer avec les adultes, mais beaucoup d’enfants viennent à eux.

 

Nous vous enjoignons à faire de même, si vous êtes de grands enfants.

 

Venez à eux et émettez des pensées aimantes en leur direction. Cela les soutiendra dans leur effort. Ils sentiront un échange énergétique se mettre en place. Et même s’ils réussissent à atteindre un seul habitant dans une grande ville, cela aura une résonance très importante.

 

Nous vous invitons à méditer cela avec soin.

 

Je vous envoie tout mon amour,

 

Je suis Catherine des Royaumes de l’après vie,"

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

 

Publié dans Messages

Commenter cet article