L'amour à un niveau très fort peut changer la face du monde

Publié le par Aurélia LEDOUX

 

Message d'Orel

 

« C’est moi Orel, qui m’exprime depuis un très vaste vaisseau.

 

Tu dis que de tels vaisseaux te sont difficiles à imaginer, en raison de leur taille immense. Pourtant, nos vaisseaux sont très présents au large des strates de basse dimension, sous forme invisible, que vos meilleurs radars ne peuvent dévoiler.

 

Notre présence se fait sentir peu à peu depuis votre monde.

 

Notre intervention est de plus en plus visible et mesurable. Nous agissons sur la pollution radioactive et océanique. Bien sûr, il y a tellement de choses à corriger que notre action a été renforcée, de nouvelles équipes ont été mises en place pour pouvoir retraiter des volumes d’eau plus importants. Vous commencez à réaliser que votre survie tient du miracle et dépend donc de nos présences invisibles.

 

Tu dis que tu as longuement étudié la pollution siégeant dans les eaux, dans les fleuves, les rivières et que le fait que la vie ait persisté à ces niveaux, à vos niveaux est autrement inexplicable.

 

C’est bien vrai, je te le confirme. Car il faut ôter de votre eau, les pesticides, les médicaments artificiels, les éléments présents dans les rejets des voitures, l’huile, les résidus de pneus, les polluants qui viennent des fumées, nombreuses en vos villes et tout ce qui constitue les microbilles de plastique, hélas de plus en plus petites. Tout cela forme une boue pas très sympathique, que nous retraitons avec soin. Cette opération est indispensable, car beaucoup de composés génotoxiques existent dans les produits pétroliers, les huiles, goudrons et autres plastiques que votre monde utilise.

 

Mais ce qui permet de retraiter ces produits, avant toute chose, c’est l’amour.

 

Cela va vous sembler bien peu scientifique, pourtant, l’amour peut agir très aisément sur toutes ces molécules, impropres à la vie, pour les changer de l’intérieur. Cette boue a besoin de nos caresses, de nos chants, pour se transmuter en engrais. L’amour, la prière, permet de modifier l’agencement moléculaire de la matière.  

 

Nous en faisons un engrais horticole de premier choix à terme, et elle s’en estime très satisfaite. Il existe une conscience dans toute matière, dans toute molécule, et ce qui constitue un déchet, veut simplement dire que le cercle de prospérité a été rompu.

 

Chez nous, le mot "déchet" n’existe pas, c’est un mot qui a été banni. Nous avons un mot à la place pour dire, "matière à réutiliser". Nous faisons de nouveau entrer ces composés dans le cercle.

 

Car nous réutilisons tout ce que nous produisons, du moindre gramme de métal à la plus petite poussière. Tout est dissout, puis recombiné en d’autres choses. Ce qui pose problème sur votre monde, ce sont les macromolécules de plastique, que les industriels parviennent peu à peu à retraiter, mais que trop d’inconscients jettent sans responsabilité dans la nature.

 

Ces micro-déchets de plastique risquent d’empoisonner des animaux, étouffer des oisillons, à moins qu’une bonne âme ne les ramasse. Les animaux pensent à tort que le plastique est comestible, en raison de ses couleurs attirantes. Les vôtres savent bien qu’il ne se mange pas, mais le laissent trainer n’importe où.

 

Nous vous invitons, chers amis de la Terre, à ramasser tout le plastique que vous trouverez si vous souhaitez nous aider à cette grande tâche d’épuration de votre monde. Oui, si vous vous sentez heureux de le faire, n’hésitez pas !

 

Il existe des alpinistes courageux, qui n’hésitent pas à escalader les sommets pour nettoyer tout ce que des générations d’expéditions ont laissé. C’est un exemple vraiment extrême, de ce que l’amour pour votre Terre peut engendrer. Bien sûr, ce type de mission est très risqué et réservé aux seuls sportifs de l’extrême.

 

Il importe au moins de soigner l’apparence de vos villes, de vos villages, et des lieux de verdure alentours.

Voici donc ce que vous pouvez faire. C’est déjà un immense effort qui est effectué en ce sens, par ceux qui fleurissent les villes et développent des potagers près de chez eux, accessibles même à ceux qui ne possèdent pas de jardin.   

 

Nous vous félicitons donc pour des actions aussi généreuses, qui nous réjouissent grandement.

Votre espèce est une espèce très vaillante et au cours de vos vies antérieures, vous avez traversé avec succès de très nombreuses épreuves tout aussi grandes.

 

Vous méritez à présent tout notre respect et toute notre reconnaissance. Les graines du nouveau monde sont plantées et germent bien déjà.

 

Que l’amour soit sur vous et éclaire votre horizon comme il se doit,


Orel des Mondes de Lumière »

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

 

Publié dans Messages

Commenter cet article