Le grand escalier de la conscience humaine

Publié le par Aurélia LEDOUX

Une marche un peu plus haute à chaque fois est atteinte

« Beaucoup de choses vont arriver,

Beaucoup de choses, car le point de non-retour a été atteint.

Quel que soit ce que vos yeux verront, soyez en Paix, et sûrs et certains que nous vous aimons.

Ainsi, rien de mal ne heurtera votre chemin, votre belle avancée en ce monde qui trébuche et touche à sa fin, pour renaître, d’une manière plus belle.

Soyez en Paix et la Paix règnera.

Rien ne doit se faire dans la fébrilité et dans la précipitation, mais tout doit être effectué dans la Paix. Dans la Paix, les mots couleront hors de vous, vos souvenirs, vos blessures du passé se refermeront.

Et ensuite, décollage garanti !

Votre chemin se tracera de lui-même, vers le meilleur, ce chemin, c’est votre âme qui aspire à ce que vous l’exploriez, c’est elle qui l’a tracé pour vous, avant de venir.

En réalité, c’est vous qui l’avez tracé, mais vous ne vous en souvenez plus. Cela va revenir.

Avant que vous ayez choisi de prendre forme humaine, vous étiez un autre, une autre entité cosmique en voie de libération.

Et accroché à ce filet de la Terre, vous n’avez rien vu venir, vous n’avez pas vu toutes les étapes, tout le chemin qu’il vous faudrait faire et vous commencez à comprendre maintenant, que ce but de la grande aventure humaine, est immense, glorieux, vertigineux. Vous voyez poindre les prémisses d’une réalisation nouvelle, pour vous et tous ceux que vous aimez.

Vous sentez que le monde ne peut plus tourner de cette manière, que c’est un point de délivrance qui se tient au bout.

La délivrance passe par l’acceptation de tout ce qui se tient face à votre regard. Ainsi, plus rien ne sera jamais comme avant, et vous sortirez de ce cercle sans fin, d’obscurcissement de la conscience humaine.

Nous sommes là, chers amis de la Terre, à vous veiller patiemment.

Chères âmes, vous vous êtes incarnées en conscience, pour cultiver le meilleur de vous-même et irradier toutes les strates de votre société, de joie, la colorer de vos rêves et de vos espoirs. Cet espace tout nouveau de la pensée de la psyché humaine, vous venez de le reconquérir. Le nettoyage de l’astral e été effectué, vous pouvez y projeter désormais vos rêves les plus fertiles, les plus merveilleux, un flamboiement de couleurs qui jaillit vers les cieux, grâce à la puissance de votre imaginé !

Votre imaginaire a une puissance bien réelle, bien plus immense que ce que l'on a osé vous faire croire, par votre éducation, votre instruction, votre apprentissage professionnel.

Voyez bien à présent que le monde dans lequel vous vivez est fait pour brider cette possibilité, ce pouvoir qui est le vôtre, de rêver à des lendemains, un monde parfait.

Nous vous disons à présent qu'il est bien temps de reprendre votre pouvoir, de l'accueillir en vous et de l'étendre bien au delà de toutes les limites de votre esprit.

Ce monde parfait se tient déjà en votre esprit, votre imagination a su créer quelque chose qui est en train d'advenir peu à peu.

Reconnaissez-nous et suivez-nous, nous nous tenons au delà de l’espace et du temps, vers cette cinquième dimension, ce grand pas que vous vous apprêtez à franchir pour de bon. Il vous arrive d’expérimenter de plus en plus des sensations nouvelles de partage, de fraternité invraisemblable et inattendue avec des personnes que vous n’auriez point songé à connaître dès le premier regard.

Voilà bien qui vous démontre que le regard humain ne sert que le jeu des apparences et que c’est le cœur qui appréhende les tenants et les aboutissants d’une situation.

Plus que les idéaux, les enjeux de vos vies toutes entières, vous apparaissent clairement, vous appréhendez à présent plus volontiers le quotidien comme un défi métaphysique ou votre bon sens se trouve poussé dans ses derniers retranchements. C’est parfois un vif effort qui de vous, exige une montagne de patience au quotidien.

Il vous faut désapprendre tout ce que vous croyez connaître, que ce soit à notre sujet, au sujet des véritables mobiles de ceux qui espèrent vous gouverner, ou que ce soit au niveau des différents règnes végétaux, animaux et minéraux.

***

Nous sommes là, envers et contre tout, quelles que soient les conséquences et quel que puisse être ce que vous entendez à notre sujet, nous resterons imperturbablement alignés toujours à vos cotés.

Nous sommes là et avons fait amende honorable de nos erreurs du passé.

Dans votre passé et le nôtre, beaucoup de contacts s‘étaient produits lesquels n’avaient pas toujours été fructueux. Il en a résulté un avancement réciproque, mais déséquilibré, bancal, parfois de nos deux mondes. Les deux plateaux de la balance n’étaient pas toujours en équilibre.

Alors, la jalousie, l’esprit de comparaison, la prééminence, en sont venus à saper la foi en cette belle confiance d’un destin commun de nos peuples, unis dans leur avancée vers la Lumière.

Et puis nos dirigeants s’en sont allées, abandonnant des nôtres avec les vôtres, espérant un métissage qui ferait couler plus de lumière que de sang.

La suite, est inscrite dans vos mémoires ancestrales avec la tragique chute de l’Atlantide et les dissensions concernant la manière d’accéder à la Connaissance.

La connaissance devant être recherchée uniquement pour le plus Grand Bien, non pas seulement celui d’une faction, ou d’un État, mais de toute l’humanité dans son ensemble.

Créer des dissensions, des conquêtes, des guerres territoriales, ne peut amener qu’à une envolée transitoire, suivie d’une chute tout à fait magistrale, et nombre de grands hommes qui ont parsemé l’histoire de faits de guerre, en savent quelque chose. Leur apogée, vite atteinte, ils ont vu leurs pouvoirs décroitre et s’étioler.

Il en est ainsi, toujours, lorsqu’on essaie de tirer prééminence sur l’esprit des autres, en les contraignant en une voie qui n’est par la leur, par conviction de supériorité.

Ainsi, ne contraignez pas, ni ne soustrayez quiconque au chemin qu’il a tracé pour lui-même, ce chemin est le sien et il l’a choisi en connaissance de cause. Dès lors, ce chemin est parfait, même s’il s’agit en apparence d’une lourde erreur, c’est le moyen le plus certain de le ramener plus vite à la maison que son âme a choisi, celle de son cœur, dont il cherche désespérément la clé.

En vérité, tous les êtres sont égaux, et il ne saurait y a voir de hiérarchie dans la création, chaque ordre de la vie dépendant à son tour d’un autre règne.

Cela est essentiel et ne devrait point être oublié par vos savants concernant les hommes-singes et leur lieu d’apparition.

De plus, trop d’hommes de la Terre associent les peuplades tribales au mode de vie traditionnel, à un développement civilisationnel « primitif ».

Voilà qui est loin d’être le cas, le niveau civilisationnel, atteint par un peuple ne va pas toujours de pair avec son degré d’élévation spirituelle.

L’efficience intellectuelle n’est en rien un rempart contre l’indigence du cœur.

Nous voyons bien vos cœurs s’illuminer chaque jour et nous nous réjouissons de pareille avancée, de ce flamboiement de lumières pourpres, irisées, quel ballet féérique !

C’est un tel bonheur pour nous de voir le couronnement de tant d’années d’efforts.

Vos monarques ignorants de ces transports, sont bien vite retombés dans la nuit, leurs règnes certes somptueux parsèment les livres d’histoire et il leur a fallu porter un lourd karma de souffrance chacun, afin de parvenir à reconstituer autant de vies, guérir autant de victimes, sacrifiées sur les champs de bataille.

Songer que lorsqu’on est un homme de pouvoir on a tant de responsabilités, devrait inciter vos chefs militaires à désenclaver aussitôt tout l’armement nucléaire de votre monde.

S’ils savaient les immenses karmas qui ont été engendrés par de telles inventions, ils emploieraient leurs efforts à tenter de parlementer avec la plume ou la voix, le chant, plutôt que par les armes, qui elles ne peuvent que hurler sans écouter.

Cela devrait être votre chemin, maintenant, Enfants de la terre car vous voyez bien en cet instant parfait l’absurdité de la violence.

Vous aspirez à la Paix, à l’harmonie, et donc, toujours plus d’harmonie se déversera sur votre chemin par la pureté qui émanera de votre personne, telle de l’or liquide semé sur votre chemin.

Vous sentez par votre cœur, que la colère que vous déversez à l’encontre d’un ennemi peut vite revenir frapper à votre porte, vous-même ou un de vos êtres chers, aussi sûrement qu’une opération d’arithmétique.

Alors, sachant cela, vous vous efforcez de cultiver le meilleur de votre jardin intérieur, et de fort belles variétés de fleurs sont en train de croître jour après jour.

Ces fleurs sont comme les oignons merveilleux des tulipes qui jaillissent ensemble au printemps dans un flamboiement de couleurs !!!

Donc mélangez ces fleurs entre elles, afin de faire un parterre bien réussi, mêlez y la mauve de vos saines pensées, le bleu de la compassion, le rose pervenche de la tendresse, le jaune de quelques pissenlits, associé au rouge de la rose d’Amour vrai, véritable Fontaine qui jaillit en ce moment même, en vos cœurs pleinement réceptifs !

Nous sommes comblés de voir autant de cœurs ouverts, attentifs à la beauté du monde, fascinés par un rai de lumière oblique devant un ciel nuageux, une toile d’araignée scintillante de rosée qui tremble sous la brise, ou une plume venue se poser sur votre pare-brise.

Ces quelques signes sont là pour vous montrer, que quoi que vous fassiez, vous n’êtes jamais seuls, de discrètes présences efficaces s’efforcent de vous le faire savoir chaque jour. Nous sommes là en pensée, avec vous et pour vous.

Ce lien profond, ce lien sincère il ne tient qu’à vous qu’il se révèle et s’épanouisse pleinement, vos guides sont là, à vos côtés,

Appelez-les et vous vous sentirez apaisés de bien des manières,

Dorian et les Guides de Lumière,

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

Publié dans Messages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article