MESSAGE DE LA MERE

Publié le par Aurélia LEDOUX

MESSAGE DE LA MERE

"Je vous aime d’un amour infini."

Ce message est venu par un flot d’idées et de paroles que j’ai pu transcrire plus aisément vers la fin. La partie en italique est bien plus nette, il s’agit de sa voix, une très douce voix de femme.

« C’est la Terre qui vous parle, j’ai besoin d’échanger avec mes enfants.

Ce message est une prière à vous tous, qui êtes mes enfants.

Vous, hommes de ce présent, êtes à l’abri dans vos maisons, dans vos bureaux, vos gymnases, vos voitures.

Combien d’entre vous foulent mes chemins, marchent dans mes forêts ? Combien emploient encore leurs jambes ?

Pressé, l’homme moderne de votre civilisation, ne sait plus admirer la nature qui souffre et a pourtant tant besoin de son amour, de son regard, ses attentions.

Je souffre de vos peines, j’absorbe vos colères, je noie vos pleurs, je suis en éruption face aux torrents de haines du monde.

Alors, vous me craignez, vous priez, vous invoquez, ou vous en venez à me détester. Vous vous sentez tellement petits et insignifiants.

Pourtant, vous êtes immenses ! Une multitude pensante, animés pour la plupart des meilleures intentions du monde.

Mais vous devez suivre un autre chemin que celui qui vous a été inculqué. Ce chemin est celui de l’amour et de la reconnexion à tout ce qui vit, à l’oiseau qui chante, l’eau qui murmure, le vent qui fait bruisser les arbres.

Ce sont autant d’invitations à la rêverie qui sont bénéfiques pour vous.

Lorsque cela ne va pas, si vous allez marcher en pleine nature, vous vous sentirez apaisés de bien des maux, purifiés, pourrais-je dire.

Alors pourquoi n’y allez-vous pas plus souvent ?

La solitude face à la nature est bénéfique à tous les égards. Elle permet de relâcher les tensions dans votre esprit, elle vous offre une reconnexion à votre intériorité.

Vous restez centrés en acceptant ce que vous êtes, sur vous souffle le vent des tourments de votre quotidien, et vous demeurez tranquilles, en paix quoi qu’il advienne.

Elle vous permet de vous ressourcer complètement, cela parce que vous ne faites qu’un avec la nature.

Certains préfèrent me craindre, parce que je pourrais d’un souffle balayer leurs habitations, soulever leurs voitures et leurs vies vulnérables.

Pourquoi me craindre ? Pourquoi certains des vôtres s’abrutissent-ils de drogues, de fumées morbides, de somnifères et autres addictions ?
Parce que de telles consciences ne sont pas en alignement avec la vibration originelle de leur âme.

Vous savez que les hommes prennent à la nature et ne donnent rien en échange. Ils ne donnent que des eaux polluées, répandent des déchets de plastique, de pétrole, de produits radioactifs, mais aussi des pensées de peur et de souffrance.

Vous savez que cette société n’est pas bonne et qu’il faut en changer.

Vous, vous tous, qui lisez ce message, vous êtes venus pour corriger cela.

Votre âme, la vibration de votre cœur, sait ce qui est bon pour vous, elle vous dit comment aimer la vie, aimer ma vie, c’est à dire votre propre vie.
Car nous sommes indissociablement liés.

En me maltraitant, vous maltraitez votre propre corps et celui de vos enfants, qui sont si importants à vos yeux.

La réciproque est également vraie, car si vous maltraitez votre frère ou votre corps, c’est moi qui vais en souffrir.

Il me faut me secouer et trembler pour évacuer vos peurs, il me faut pleurer et répandre mes eaux sur vos sols pour évacuer vos peines et vos larmes. Mes pluies torrentielles sont nécessaires pur laver mon atmosphère de vos fumées pestilentielles et de toutes les poussières chimiques.

Il me faut aussi et surtout faire place nette et vous aider à réaliser que les mauvaises habitudes doivent disparaître.

Je parle ici de l’usage des poisons, un usage massif et addictif, banalisé par la société de consommation, la mode.

Autrefois les hommes respectaient la terre, leur sol nourricier.

Maintenant, ils y déversent tout et n’importe quoi, des pesticides, des déchets ménagers, des eaux souillées. L’industrie plastique, et particulièrement la pharmaco-industrie, pollue les fleuves, donc la mer et les sols par l’usage de composés pétrochimiques non biodégradables.

Ces composés se retrouvent dans la chaîne alimentaire et surtout le poisson. La disparition massive des espèces qui s’accélère, est une résultante de ces activités partout dans le monde.

Le corps de l’homme de demain doit redevenir pur, rayonner de joie et de santé, c’est pourquoi, la radiance énergétique va encore s’accroître.
La Terre, le berceau de l’homme doit aussi se purifier.

Ce qui est non biodégradable est appelé à disparaître, car la vie forme un cercle, un cercle infini, dont elle a besoin pour se perpétuer.

Beaucoup des espèces qui peuplaient vos forêts et vos mers ont du être amenées sur d’autres plans pour y être soignées.

Depuis peu une grande avancée s’est produite dans les consciences.

Le plus grand nombre des vôtres a à cœur de vivre sereinement dans un monde sain, EN AIMANT LES ANIMAUX, LES PLANTES ET LES ARBRES.

Cela est le vrai chemin, celui de notre réunion.

Je vous aime d’un amour infini !

Moi qui suis au delà de vos préoccupations matérielles quotidiennes, je vous écoute pourtant patiemment chaque fois qu’une pensée s’échappe de votre esprit, c’est à dire de nombreuses fois par jour. Je fais en sorte de vous aider autant que je puis, je sais combien ce chemin qui est le vôtre peut être harassant, et combien d’épreuves vous avez encore réussi à franchir. Restez forts, soyez unis, tournez votre regard vers les êtres qui ont des aspirations semblables aux vôtres.

J’ai à cœur que vous progressiez, que votre chemin soit le plus court et le plus joyeux possible vers une complète renaissance emplie de joie.

Il faut ouvrir vos cœurs à l’Amour, c’est pour cela que vous avez été faits. Votre rôle ici présent est d’illuminer ce monde d’Amour, de le faire rayonner au delà de toute mesure.
Les êtres que vous êtes appelés à devenir, sont bien plus immenses que tout ce que vous pourriez croire. Leur vision embrassera des sommets.

Alors, nous pourrons de nouveau communiquer, avancer main dans la main sur le même sentier.

Ceux que vous appelez les Gardiens ou passeurs de lumière purifient mon espace externe et interne. Heureusement, car cela est bien nécessaire. Beaucoup de déviances industrielles initiées par une minorité d’individus doivent prendre fin.

Cela pour la préservation de l’eau. Votre corps contient une majorité d’eau. Je suis à votre image. Que croyez-vous ? Que nous soyons séparés ?
Nous sommes le même être immense !!!

Ne tremblez plus pour vos vies ou celles de vos proches, vos maisons. Lorsque survient un bouleversement climatique, appelez-moi, parlez-moi. J’entendrai. Je suis votre mère et j’aime tous mes enfants.

Quant à ceux qui spolient mes ressources, salissent mes sols et souillent mes eaux délibérément, je leur dis de prendre garde !

Le temps de ceux qui croient encore détenir le pouvoir est révolu. Leurs instruments perfides se retournent en ce moment-même contre eux, car ils ont mésusé de mes bienfaits.

Ce pouvoir passe entre des mains meilleures en ce moment même.

Je leur dis également qu’il n’est pas trop tard pour faire demi-tour, pour se transformer, pour ne faire qu’un avec ce monde s’ils veulent pouvoir y persister. Le pardon existe, et encore une fois, tous mes enfants sont aimés du même amour.

Je suis là avec vous, en tout temps et nous sommes unis, indéfectiblement.
Pour que vienne le meilleur.
Avancez dans la Lumière mes très chers enfants. "

Gaïa, votre Terre-Mère qui vous aime,

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

Publié dans Messages

Commenter cet article