La vie subtile de l'espace (1/2)

Publié le par Aurélia LEDOUX

La vie subtile de l'espace (1/2)

Message d'Ektazzo

 

La lumière vient à point à qui sait l'attendre

Me voici de nouveau pour vous donner un nouveau message d'espoir, chers amis de la Terre bleue.

Nous sommes là depuis des éons à guetter la Terre, à guetter toute réaction à sa surface, vis à vis de la vie dans les cieux.

 

Il en est de même bien sûr de notre monde. Si longtemps mes ancêtres ont-ils guetté le moindre petit signe de vie à sa surface ! Hélas, rien ne poussait, ni ne se mouvait, aucune vie d'aucune sorte. Alors, ils s'en sont allés dans l'espace, je l'ai dit déjà. D'où cette incompréhension majeure, cette avidité aussi, concernant les autres sphères.

 

Les nôtres sommes très surpris du fait que vous malmeniez ainsi votre sphère, que vous soyez entrés dans un cercle de dépendance vis à vis d'une certaine forme d'énergie.

 

Car bien évidemment, et vous le voyez maintenant, tout ceci est fait afin que l'homme n'ait point accès à l'espace.

 

Vos scientifiques vous-ont-ils tout dit à propos de la vie dans l'espace ? Ont-ils eu le courage d'admettre que l'homme n'était point seul, mais qu'il y avait un nombre infini d'espèces, de peuples, d'allure très variée ?

 

Vous vous en doutez, suprême arrogance, la réponse à cette question est non. (il soupire d'un air attristé)

 

La vérité est tout autre, et elle est là devant vos yeux si vous êtes prêts à l'entendre. La vie dans l'espace est rare, compte tenu du nombre de planètes, mais très diversifiée. Il existe beaucoup de ports stellaires, de bases hyper sophistiquées dispersées sur des astéroïdes, mais aussi les nombreuses lunes de votre système solaire, qui offrent un abri très confortable.

 

Elles sont occupées surtout par des pilotes, des aventuriers, mais aussi des experts en géologie, en vie première, qui ont à cœur tout comme vous de comprendre la manière dont se sont formés ces astres nombreux, dont certains sont très riches en eau liquide au niveau du sous sol. D'autres visiteurs sont là, afin d'agir pour stabiliser la Terre et protéger toute vie à sa surface.

 

Et bien sûr, sur ces mondes à faible atmosphère, existe de la vie, en dormance, à demi gelée, parfois de la vie océanique, semblable aux espèces que vous pouvez trouver dans des régions telles que la fosse des Mariannes près du Japon. C'est à dire une vie très résistante aux hautes pressions, qui est en mesure de se satisfaire de l'absence de lumière blanche.

 

Autrefois, vos meilleurs experts n'auraient pas parié sur l'existence d'une telle vie, n'est ce pas ? Et vos yeux s'émerveillent à la vue de ces animalcules fluorescents, crevettes minuscules et autres diatomées, à l'origine du plancton.

 

Évidemment, cette vie existe, vous pouvez à présent la voir, l'étudier. Pour nous, il s'agit bien sûr de formes de vie extrêmement pures que nous révérons au plus haut point. Vous ne comprenez pas encore tout de cette vie et l'arrachez impunément à son milieu pour la mettre en bocal. Il est bien dommage, que toujours l'homme se plaise à agir en terrain conquis, s'arrogeant le droit d'agir impunément sur les espèces qu'il juge « inférieures », sans se soucier de leur bien être, ni de les malmener. Certains chercheurs humbles et bienveillants remettent toutes les formes de vie qu'ils étudient en liberté. D'autres ne le font pas.

 

Le fait de laisser en paix les quelques animaux qui peuvent encore vivre libres sur votre monde serait un bienfait. Ne trouvez-vous pas ?

 

Mon peuple est un peuple de chercheurs avisés, et nous sommes conscients que les vôtres agissent avec les moyens qu'ils ont à leur disposition. Mais très souvent, la démarche de certains naturalistes ressemble à un pillage pur et simple de la nature. L'impact de l'homme sur le monde animal est très important, et le temps est venu où de nombreuses espèces d'insectes, d'oiseaux, mais aussi toutes autres espèces animales aspirent à gagner le haut plan.

 

Vous vous en êtes déjà rendu compte et vos experts parlent de « disparitions », sans savoir de quoi il en retourne vraiment. Effectivement certaines espèces ont disparu, mais la plupart s'en sont simplement allées, là où ils fait bon vivre et où elles ne risquent plus désormais de recevoir des émetteurs, des pesticides et autres méfaits de votre part.

 

Nous sommes conscients bien sûr que vous cherchez à protéger ces espèces, mais cela ne doit pas se faire au détriment de leur liberté, ni en leur prodiguant de la souffrance. Si vous souhaitez vraiment les aider, vous pouvez commencer par protéger leur milieu, les roselières, les marais et également bien sûr, les océans. Il serait temps également, que votre population cesse de grandir et se stabilise, se cantonne en ces lieux qu'elle occupe déjà, et où les animaux ont l'habitude de vivre en cohabitant avec l'homme. Il est une grande partie des animaux, qui ne peut subsister en ville, ou en zone périurbaine. Si vos villes ne cessent de s'étendre, de tels animaux disparaîtront inéluctablement, que ce soit en raison du manque d'espace, du manque d'eau ou de la pollution.

 

La Terre comporte à présent un nombre suffisant d'habitants. La sagesse voudrait que votre monde cherche à stabiliser son peuplement, pour que tous aient accès à une vie prospère, en harmonie avec la nature, comme cela se fait déjà sur les autres mondes. Il existe sur votre Terre toutes sortes de lieux, arrière-cours, jardins douteux, terrains vagues et autres décharges, qui polluent les sols et les eaux. Le fait de remettre ces lieux en état, d'ôter les détritus, d'épurer le sous-sol, comme certains le font, de la pollution liée aux hydrocarbures, est une excellente chose, de même que la plantation d'arbres nombreux, dont nous nous réjouissons.

 

Ces actions méritantes ont une grande efficacité. Ensuite, de la manière la plus naturelle du monde, les insectes, les oiseaux, puis d'autres espèces, viendront se réinstaller en ces milieux préservés. Le nettoyage de votre monde possède une importance considérable pour la préservation de la faune.

 

Il vous faut concevoir qu'en d'autres lieux, d'autres bastions bien éloignés de la surface de votre Terre, la vie première fleurit. Je parle ici de profondes cavernes tièdes et bien éclairées, où la vie animale et minérale prospère à un haut niveau dimensionnel. Cette vie très pure habite également le fond de vos océans, et migre peu à peu vers les rivages de la Terre intérieure, où les eaux impures sont stoppées.

 

Il en est ainsi pour sa préservation et les Passeurs mettent tout en œuvre pour protéger les animaux. Notre peuple agit également afin d'ôter le plastique du fond des océans, inaccessible à la plupart de vos engins. Nous sommes bien sûr également très impliqués dans la dépollution et la surveillance des sites nucléaires.

 

Beaucoup d'engins nucléaires ont dû être ôtés de votre monde, à cette époque, ou en d'autres, plus reculées, pour des raisons de sécurité. Qu'il s'agisse du nucléaire civil ou militaire, certaines catégories d'hommes ont trop longtemps joué à l'apprenti sorcier, en méprisant le bien être des populations.

 

Nous sommes bien sûr conscients que la grande majorité des vôtres fait tout ce qui est en son pouvoir, afin de bâtir un monde meilleur.

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : 

 

 

Publié dans Messages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article