Coronavirus : la censure des traitements qui soignent continue

Publié le par Aurélia LEDOUX

Coronavirus : la censure des traitements qui soignent continue

Des travaux brillants ayant permis de soigner plus de 4000 malades avec succès ne sont pas diffusés par les revues médicales

 

Face à l'ambiance délétère maintenue par des journalistes particulièrement acharnés dans le mensonge, j'ai décidé de rédiger cet article, avec de vrais chiffres à l'appui. Il s'agit ici bien sûr de saluer le courage et l'efficacité des médecins qui délivrent des traitements préventifs et curatifs aux malades. Comme ce n'est pas la vocation première de ce site, j'espère que vous comprendrez le but de cet écrit. Il est destiné avant toute chose à celles et ceux, qui sont en lien avec la presse médicale et scientifique, afin de rétablir la vérité. Non, nous n'allons pas tous mourir ! Il y a des chercheurs et des thérapeutes qui agissent pour soigner et qui le font très bien. Donc, s'il vous plaît, relayez le plus possible, et diffusez ces travaux, ces chiffres de guérison, cela est important et permet de sauver des malades.

 

Bien plus que la propagande moutonisante à grands coups de masques et de lavage de mains dont on nous rebat les oreilles, c'est la médecine préventive qui permettrait à coup sûr de protéger les personnes vulnérables, d'après les experts. Il y a bien sûr le fameux traitement à base d'hydroxychloroquine, découvert et appliqué avec succès par le professeur Didier Raoult et son équipe, parmi bien d'autres médecins hospitaliers ou généralistes.

 

Vous pourrez sur les deux vidéos suivantes, avoir un aperçu détaillé de cette méthode de soins et du nombre considérable de personnes qui ont pu être totalement guéries. L'échec est seulement de 0,5 % et concerne des personnes très âgées, dont l'état de santé est déjà très amoindri par d'autres maladies graves.

 

Finalement, la chloroquine... - YouTube

 

Des mots et des chiffres - YouTube

 

 

Je vous invite chaleureusement à diffuser ces vidéos si vous le pouvez, car il s'agit d'une véritable information, rassurante, bien différente de ce que l'on peut lire dans les journaux. Ce traitement a fait ses preuves, il est naturel, et sans danger pour la santé.

 

Il va de soi que la raison première de la censure, semble être de vouloir imposer la vaccination à tout prix à l'ensemble de la population par tous les moyens, et ce, même si cette solution présente des risques et n'a pas encore été testée avec succès sur l'homme. Fait aberrant en soi, et totalement impensable, qui montre le total mépris de la santé des citoyens que peuvent avoir les membres du gouvernement en prenant la décision d'acheter ces soi-disant vaccins. A croire qu'ils nous prennent pour des rats de laboratoire. Une honte pour notre soi-disant démocratie !

 

On finit par se demander, si nous ne sommes pas tout simplement gouvernés par des fous dangereux, cherchant à tout prix à nuire à la population, en rendant le plus grand nombre de personnes malades, tout en restreignant drastiquement nos libertés de vivre de sortir, de travailler, et de respirer librement. Il existe clairement une volonté politique et journalistique d'étouffer la médiatisation de tout traitement efficace. On ne veut tout simplement pas que les gens guérissent, afin de pouvoir imposer un vaccin.

 

Le prétexte commode de la soi-disant épidémie intervient de manière très opportune, pour inoculer des substances nocives à la population, et en particulier aux enfants. Donc, si vous n'avez pas encore signé la pétition contre le prototype dangereux de vaccin obligatoire, vous pouvez cliquer sur le lien suivant :

 

Pétition vaccin expérimental 2020

 

Il va de soi que le port du masque n'est qu'une mesure destinée à engendrer de la peur, et à empêcher la population de communiquer, de rire, de sourire et d'être heureuse. Beaucoup de médecins, exposent que cette mesure est très discutable. N'étant pas spécialiste, je ne m'avancerai pas. En tout cas, ce qui est bien certain, c'est que l'organisme humain n'est pas suffisamment oxygéné et que le système immunitaire tend à s'affaiblir par ce moyen. En plus d'empêcher de communiquer, de respirer et d'échanger librement, le masque nous rend prisonnier d'une sorte de diktat de peur médiatisé par tous les moyens. En véhiculant ce sentiment de vulnérabilité, il s'agit ni plus ni moins de nous rendre dépendants de dirigeants politiques malfaisants.

 

Notre bonheur semble faire de l'ombre à ces beaux messieurs, qui seraient bien évidemment incapables de faire vacciner leur famille avec un prototype expérimental.

 

Face à une telle manipulation et de nombreux scandales vaccinaux (lien ci-dessous), qui éclatent un peu partout, il est important de réagir, pour ne pas être spoliés de nos libertés.

 

30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour

 

Comment se protéger efficacement soi-même ? Réponse d'un naturopathe

 

Heureusement, il existe des remèdes efficaces, permettant de maintenir notre système immunitaire en bonne santé, et de nous sentir confiants, à chaque fois que nous sortons.

 

Le premier est bien sûr la diffusion d'huiles essentielles, en intérieur, en spray ou autre, au bureau ou chez soi, afin de purifier notre atmosphère. Il convient de citer ici les huiles essentielles d'Eucalyptus radiata, globulus, et citronné, très puissantes pour détruire les affections respiratoires. Il existe également l'huile essentielle de pin, qui permet de dégager et purifier les voies respiratoires.

 

En prévention, l'extrait d'ecchinacea est d'une efficacité redoutable pour stopper toute affection respiratoire à ses débuts, avec le miel, et bien sûr le citron.

 

Il est important bien sûr de prendre soin de soi afin de renforcer son système immunitaire, et de se défaire des addictions qui l'affaiblissent, manger sain et équilibré, boire régulièrement, tout en s'oxygénant le plus possible.

 

Certains experts pointent également les colloïdes alimentaires, et les laitages, dans l'apparition des ORL, notamment le blé (pain, pâtes, pizzas) et les fromages, yaourts, et autres crèmes à base de sous produits animaux. Certains composés comme le gluten, (gliadine), le maïs, mais aussi le soja, seraient contre indiqués dans le cas de personnes dont le système respiratoire est fragile. Ces substances seraient inassimilables par l'organisme, et entraîneraient des désordres hormonaux, avec à long terme une recrudescence de kystes.

 

Il est question en particulier des jeunes enfants, qui sont incapables de digérer convenablement ces substances et qui développent des allergies alimentaires, se traduisant par des maux de ventre, de l'asthme, pouvant aller jusqu'à des convulsions. Mais les adultes sont également concernés, en particulier s'ils possèdent des symptômes. Ceux-ci vont de la toux sèche chronique, aux larmoiements, notamment au réveil, lorsque le système respiratoire est encombré.

 

L'exposition modérée aux ondes et appareils émissifs (micro ondes, portables, wi fi, objets communicants), est aussi un bon moyen de protéger l'organisme humain et ses nombreuses cellules face aux agressions, il est souhaitable de préférer des appareils filaires, faiblement émissifs, en particulier en présence d'enfants.

 

Le fait de sortir en pleine nature est un excellent moyen de renforcer son organisme face aux agressions extérieures, de même que le fait de manger de nombreux fruits et légumes, véritables anti oxydants naturels.

 

Je n'ai fait ici que reproduire les principaux conseils donnés par les naturopathes et si cet article vous a plus et vous a paru instructif, vous pouvez le diffuser sans aucune limite.

 

En vous souhaitant à tous une excellente continuation, je vous adresse toute ma gratitude pour votre soutien.

 

Source : https://www.medoucine.com/blog/naturopathie-booster-son-immunite-a-lapproche-de-lhiver/

 

Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article