Virus et chloroquine : un remède pour sauver des vies

Publié le par Aurélia LEDOUX

Virus et chloroquine : un remède pour sauver des vies

Mais qu'est-ce qu'on attend ?

 

La nouvelle s'est répandue un peu partout sur le net, un remède a été découvert pour enrayer la pandémie du virus corona aussi appelé covid 19, celui dont au passage, on ne cesse de nous rebattre les oreilles depuis des mois, jusqu'à la saturation absolue. Et ce, par une campagne de peur médiatique, intensifiée à grande échelle sur tout le globe, qui progresse plus vite que le virus lui-même.

 

Oui, enfin, ça y est, un remède a été découvert ! Donc, félicitations et bravo aux chercheurs ! Qu'ils soient remerciés tout particulièrement ! Mais, chose étrange, personne n'a songé à les remercier, aucun gouvernement, ni ministre de la santé, ni autres pontes des élites de la santé mondiale. Que se passe-t-il donc ? Ces chercheurs auraient-ils révélé une découverte embarrassante, qui vient renverser certains jeux de pouvoir mondiaux bien huilés ?

 

Ce remède bien connu des médecins, aussi appelé nivaquine, est pourtant employé depuis les années 1960 contre le paludisme, et se trouve d'après eux sans danger pour la santé, les Chinois indiquent l'avoir testé avec succès. C'est donc un médicament courant, breveté, et qui a fait ses preuves.

La chloroquine est une molécule voisine de la quinine, un remède également bien connu, qui vient d'un petit arbre aux sommités rouges, le quinquina.

Les cultures de ce végétal, dans l'Est de l'Afrique, mais aussi, dans la cordillère des Andes, ont connu une hausse des prix sans précédent et valent désormais de l'or.

 

Il y a bien sûr des précautions à prendre, car ce produit engendre un risque cardiaque. Mais en les connaissant, il est possible de traiter un très grand nombre de malades, (tous n'étant pas affectés de pathologies cardiaques). De plus, il existe aussi d'autres molécules, qui ont donné de bons résultats.

Une vidéo, assez médiatisée présente ici la découverte du professeur Raoult, elle a été largement diffusée. Je vous laisse la découvrir si vous ne la connaissez pas encore.

https://www.youtube.com/watch?v=n4J8kydOvbc

 

Contrairement au vent de panique qui sévit, on découvre un homme posé, bienveillant, qui donne beaucoup d'espoir par ses paroles et qui rassure notre monde, contraint à vivre en vase clos.

 

En effet, le coronavirus, est une maladie qui affecte les voies respiratoires, les poumons, c'est une forme de pneumonie. Je n'ai pas tout lu, car il y a bien trop à lire sur le sujet. Je ne possède que quelques connaissances médicales et cet article est donc livré dans un but strictement informatif de partage.

 

Cette maladie est plus contagieuse que la grippe, mais le taux de mortalité chez les personnes âgées est plus faible que pour cette dernière. Par ailleurs, les personnes qui ont attrapé la maladie et qui ont eu des complications, sont souvent âgées et affaiblies au niveau des voies respiratoires. Les victimes ont une moyenne d'âge de 80 ans.

 

Les premiers signes d'infection sont une toux sèche, de la fièvre. Il est donc nécessaire de beaucoup boire chaud, si vous ou votre entourage commencez à tousser. Car, chose heureuse, le virus est détruit dès 26 ou 27 degrés. L'été aura donc tôt fait de l'éradiquer. Voilà une excellente nouvelle !!!

 

Il y a différents moyens de se soigner, des moyens qui ne semblent pas vraiment être approuvés par les groupuscules gouvernementaux, exposent certains chercheurs bien informés.

 

En effet, chose extrêmement choquante, des sources internet non confirmées, indiquent que les différentes sources de chloroquine ont disparu des pharmacies, et encore plus navrant, des hôpitaux. Ces derniers auraient reçu l'ordre du gouvernement français de rapatrier tout leur stock et de le tenir hors de portée de tout un chacun. Une honte !

 

Et ce, alors que les Américains ont immédiatement donné l'ordre de fabriquer ce médicament, et d'agir en urgence afin de soigner au plus vite tous les malades !

 

Qu'attendons-nous pour faire de même ? Qu'attend notre pays pour donner une chance à ces personnes de retrouver une vie normale ?

 

Devons-nous croire pour de bon, que dans l'esprit de certains, les personnes âgées encombrent nos sociétés et qu'elles sont condamnées à disparaître, sous le poids de la pression démographique, du progrès ?

 

J'ai longuement cherché à expliquer tout ce qui se passait, et bien sûr, ce ne sont que des hypothèses. Les chemtrails en sont une parmi tant d'autres.

 

En effet, depuis des années, il existe beaucoup de témoignages sur des manipulations du climat, et de la santé humaine par des épandages d'aérosols et des ondes scalaires. Cela porte même un nom : la géoingénierie. Les chemtrails, qui sont des produits chimiques sciemment dispersés par les avions pour influencer le climat, seraient un moyen idéal afin de répandre une maladie sur un pays (trop) indépendant : la Chine.

Des analyses indépendantes effectuées par des comités de parents d'élèves sur les chemtrails répandus au Canada au dessus de plusieurs écoles, voici plusieurs années, révèlent leur composition exacte, qui abrite nombre de germes pathogènes et de maladies virales.

 

La composition chimique de ces traînées, présentée sur le site suivant, est identique à ce que j'ai pu lire autrefois sur le site canadien indépendant :

https://anti-monde.gerardcambri.com/chemtrails/Analyse_chemtrails.htm

 

Ah oui, au fait, vous n'étiez pas au courant pour les chemtrails ? Ils sont niés farouchement par les autorités, mais les photos parlent d'elles-mêmes. Merci la NASA !

 

https://eveilhomme.com/2019/11/25/la-nasa-montre-accidentellement-des-preuves-accablantes-de-manipulation-meteorologique-a-grande-echelle-sur-des-photos-satellites/

 

Et ici, un article plus remonté (âmes sensibles s'abstenir) :

https://anti-monde.gerardcambri.com/chemtrails/chemtrails_01.htm

https://anti-monde.gerardcambri.com/chemtrails/chemtrails_01.htm

 

Et vous trouverez beaucoup d'autres témoignages, comme ceux des techniciens qui vidangent les WC des avions, qui exposent que c'est le moyen (très hygiénique) d'amener en réalité ces produits nocifs discrètement à bord. Des photos montrant l'intérieur des avions et abritant des cuves de produits d'origine incertaine circulent également.

Ici, un préparateur de ces produits chimiques, employés sous forme d'aérosols depuis de nombreuses années témoigne :

 

https://changera.blogspot.com/2014/04/jai-travaille-17-ans-pour-les-chemtrails.html

 

Il commence à être bien connu, que l'on ne voit pas de chemtrails le jour du 14 Juillet, où le ciel est bien propre et où il pleut systématiquement depuis des années, chose étrange. (Oui, effectivement, car au passage, arroser les élites gouvernementales de grippe aviaire ou de dysenterie, ce serait bien gênant, pas vrai ?)

 

Là où le bât blesse, c'est lorsque des virus se répandent subitement, là où ils n'étaient pas forcément attendus, c'est à dire dans le ciel des autres nations influentes du monde. Et bien sûr, en France, comme c'était le cas pour la grippe H1N1, un nouveau virus est assurément un moyen béni très juteux pour les laboratoires de se remplir les poches. Évidemment, s'ils envisagent le commerce d'un vaccin coûteux, la chloroquine devient un obstacle.

 

L'ennui pour les laboratoires, c'est lorsque les gens parviennent aisément à se soigner par eux mêmes. S'ils ont dépensé des millions pour mettre au point des souches bactériennes de plus en plus résistantes, et si tout le monde peut à se soigner, cela ne les amuse plus. Oui, car s'il suffit d'aller à la première pharmacie du coin, ni vu ni connu pour guérir, leur campagne de peur et de psychose collective ne fonctionnera aucunement, mettant un frein aux lois vaccinales qu'ils espèrent.

Il va de soi, que si des personnes crapuleuses ont mis au point une arme bactériologique répandue volontairement, ou involontairement à travers le monde, cela se saura tôt ou tard.

Quoi qu'il en soit, le futur jugera ces chercheurs criminels, vils et sournois, ces élites corrompues qui nous endorment de blabla et de fausses promesses avérées.

 

Nous pouvons être assurés que des chercheurs honnêtes, désireux de soigner les malades et de faire le bien commun veillent.

Je vous invite chaleureusement à lire cet article très intéressant, qui fait le point sur la situation à Marseille, où les premiers tests à la chloroquine ont eu lieu sur des malades avec succès.

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/coronavirus-stade-3-traitement-chloroquine-efficace-professeur-raoult-ihu-marseille-1792037.html

 

Ici, une vidéo, d'un patient atteint par le virus, soigné à Marseille, qui témoigne aller beaucoup mieux, que la nivaquine est un traitement efficace, analyses à l'appui :

https://www.youtube.com/watch?v=VOvNltz3ZmQ

 

Il se trouve également que dame nature a pensé à nous, et dans son grand arsenal antibactérien, il existe des sommités bienvenues. La première est l'huile essentielle d'Eucalyptus globulus, merveilleusement efficace contre les différentes pneumonies, les grippes, les bronchites, tout ce qui fait tousser. Il existe de plus, l'essence de lavande, un remède d'une très grande efficacité, avec l'huile essentielle d'arbre à thé (tea tree), très utile pour désinfecter. Trois à quatre gouttes de ces remèdes sur une cuiller de miel font des miracles. Bien sûr, elles peuvent aussi être employées en inhalations et pour désinfecter son intérieur, son linge, ses habits.

Face à tant d'inertie, j'ai pensé, chose inhabituelle, qu'il serait bon de publier cet article, qui est livré ici à titre purement informatif. Je remercie au passage très vivement Liz, pour sa contribution. Je vous invite donc à le diffuser massivement, afin que tout le monde soit bien informé de ce qui se passe vraiment, en notre pays de semi-liberté : la France, s'il en reste quelque chose...

 

La joie est bien évidemment un remède essentiel, le fait de nous renforcer les uns les autres, de nous soutenir mutuellement en partageant tout ce qui nous permet de demeurer sereins, et de contribuer à l'élévation de notre rythme vibratoire, et aussi, de notre système immunitaire si puissant.

Il nous reste l'espoir que nous avons au cœur, et nul ne pourra nous le prendre. Si nous restons forts et unis en défendant le droit des malades à être soignés dignement et à pouvoir revenir chez eux, la santé et la vérité triompheront nécessairement.

Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article