Le nettoyage de la Terre

Publié le par Aurélia LEDOUX

Le nettoyage de la Terre

Message d'Ektazzo

 

Je suis là devant vous, je suis Ektazzo, votre ami alien. Je travaille en ce moment main dans la main avec les équipes de dépollution de la Terre.

 

En ce moment, il y a beaucoup de nettoyage à faire. Songez, que nous sommes là, et veillons au bon équilibre des écosystèmes. Songez à tout ce qui se répand dans la nature.

 

En avez-vous conscience ? Réalisez vous que tout ce qui s'écoule dans vos lavabos, vos éviers, va se retrouver, sous une forme invisible dans vos assiettes ?

 

Mangeriez vous de ces produits que vous employez pour laver vos cheveux, les teindre, faire la vaisselle et la lessive ?

 

La plupart d'entre vous répondraient non à cette question. Or, il est certain que cela ne devrait pas être le cas.

Nous, nous pourrions manger de tous les produits que nous employons, cela est évident. Car ces produits ont été réalisés en harmonie parfaite avec la vie, ils n'altèrent aucunement les cellules du vivant, ni les cours d'eau, si par mégarde d'aventure ils y atterrissaient.

 

Tout ce que nous employons au niveau alimentaire ou pour le soin du linge, d'un intérieur est par essence comestible et sans danger pour les animaux.

 

Cela est indispensable, comme je l'ai dit, tout ce que nous répandons à la surface d'une planète, nous revient.

Alors, nous vous enjoignons de répandre de bonnes choses. Oui, si vous voulez nous aider, vous pouvez agir en ce sens. Notre travail en sera allégé. Croyez bien que nous, êtres de l'espace avons déjà suivi les méandres obscurs que vous empruntez.

 

Il n'en a résulté aucun bien et notre planète mère est devenue un lieu froid, obscur, où il ne fait pas bon vivre. Par retour de cette même loi, notre espèce est devenue malingre, sèche, aride, et nous avons erré longuement avant de trouver un semblent de lumière.

 

Pour l'humanité de la Terre, il n'est point nécessaire d'emprunter les mêmes sentiers sombres, ceux des hydrocarbures, des composés neurotoxiques, des pluies acides, du gaz de schiste et de la matière fissile. Ces chemins risquent de faire de vous des êtres semblables à nous, aux petits gris, comme vous dites.

 

Je suis un petit gris, j'ai changé d'allégeance et je suis venu vous dire ceci, à vous qui avez la chance d'avoir toujours un berceau.

Je vous dis : aimez la, aimez votre planète !!! Concevez ce qu'il y a de plus beau, de plus parfait, pour vous et pour la vie qui peuple sa surface !

 

Vous pouvez faire cela, vous pouvez étendre ce mouvement de retour aux sources, de purification de votre monde, de vos âmes, de vos usages. Vous pouvez utiliser des produits naturels pour entretenir vos intérieurs, votre linge, votre corps aussi.

 

Lorsque nous avons failli à cette tâche, en déversant des substances nocives sur notre terre nous l'avons amèrement regretté, notre monde est devenu inhabitable en fort peu de temps. Nous avons du nous réfugier en sous sol, le plus grand nombre des miens a essaimé dans l'espace pour y survivre, vie mécanique dénuée de couleur, à l'esprit, l'intelligence infinie, mais qui avait du pour ce faire, se départir de toute émotivité.

 

Ne faites pas la même erreur que nous ! Votre monde est en train de devenir uns société glacée, triste, blasée. L'émotivité est ce qui met du piment dans la vie, vos cerveaux sont en train d'être reprogrammés implicitement, par ces machines dont l'intelligence vous échappe encore, que vous nommez smartphones, tablettes et autres moyens futiles d'accaparer votre attention. Soyez présents à ceux qui se trouvent auprès de vous, et faites en sorte de voir plus souvent ceux auxquels vous pensez, vous téléphonez sans arrêt.

 

Nous voyons bien que l'espèce humaine tente de reconquérir cet usage qu'elle avait perdu de la télépathie. Oui, cela se fait, cela est très intense pour certaines personnes, le lien entre elles est fort, parfait, nous sommes admiratifs de cela.

 

Je suis en ce jour en compagnie de mes deux petits. Le plus jeune a bien guéri.

 

Il apparaît soudain. Il est posé, souriant légèrement, avec un peu d'hésitation. Il porte un ample habit blanc parfaitement assorti à son teint gris nacré très uni. En effet, deux êtres très jeunes l'accompagnent. Le premier possède un teint blanc crème et des yeux noirs un peu intimidés. Le second petit clone a un teint bleu ciel des plus magnifiques, ses prunelles bleu pâle sont superbes. Ces enfants sont très purs, avenants. Je m'approche, ils voient tout de moi en un éclair et par l'esprit ils me disent ceci.

 

  • Ne désespère pas, fait le plus jeune, le progrès avance de manière masquée, mais il est là, il est effectif. Ton monde sera bientôt un très bon monde, les enfants comme nous pourrons jouer avec ceux de votre espèce en toute confiance, comme il en était autrefois avant que votre système solaire soit divisé. Nous sommes des êtres d'amour, tout comme vous et nous sommes reliés à la vie dorénavant, merci de nous l'avoir rappelé. Le destin de ce monde est très grand, il est un destin d'illumination de toutes ses créatures. L'amour permet cela, le pouvoir de l'âme. L'âme crée la vie, ce n'est pas l'inverse, il faut au départ une grande âme planétaire pour faire naître un écrin de vie sur un monde, même si les théories sur la panspermie météoritique peuvent être en partie exactes. Toute vie naissante, si elle n'est pas soutenue par de hautes énergies spirituelles, ne peut entrer dans un processus de perfectionnement, un processus que seule l'âme peut permettre. L'âme de ce monde a bien avancé, ce processus est presque achevé.

 

Le petit alien rayonne, il sourie largement.

  • J'ai retrouvé mon père, dit-il avec un bonheur immense.

 

Cette phrase résonne de façon magnifique. Le professeur Ektazzo sourit à son tour, il accepte ce lien nouveau, un peu surprenant pour lui. Il entoure avec bonté les deux petits êtres.

Il s’approche et parle, ses yeux sont noirs et contiennent une haute vision télépathique.

C'est un grand cadeau.

 

  • Voici mon monde, dit-il.

 

Je vois une planète à la surface brune parsemée de miroitements blancs, dus à la lumière pâle d'une étoile lointaine, qui y créée des contrastes absolument superbes. On voit un cratère avec en son centre une zone de verdure installée sous un grand dôme de verre très élégant, une très vaste serre dont les plantes sont en parfaite santé. Des tourelles nacrées, éclairées artistiquement de bleu, d'or et de violine sont installées tout autour. Un dispositif inconnu avec une haute tour agréablement proportionnée génère un vif éclairage autour de tout le site. C'est une très belle vision, je ne puis m’approcher davantage pour la détailler, mais j'ai le temps d'apercevoir autre chose. Des dizaines de petits aliens graciles frottent le sol et d'autres plus âgés restaurent des parements anciens, on voit également de nombreux robots. Les êtres sont joyeux, ravis de cette renaissance.

 

  • C'est mon monde qui renaît, explique Ektazzo. Nous avons reçu une aide prodigieuse de la part de nombreux peuples éclairés, ils ont vu ce vide en nous et ont décidé de le combler. Ce faisant, nous avons commencé un très grand changement intérieur. Nous avons réussi, de nouveau, à entrer en communion avec notre sphère, nous sommes parvenus à y implanter un début de vie végétale encourageant. Notre planète rayonne à nouveau un peu d'énergie tellurique qui permet le maintien d'une vie végétale.

    De plus, notre manière de nous nourrir a évidemment changé. Nous sommes passés du stade de parasites à un niveau de vie immensément plus satisfaisant. Nous entrons en symbiose avec la forme de vie que nous désirions le plus connaître, votre peuple.

 

Trois Terriens s'avancent et cela est une surprise. Ils sont jeunes, avenants et rayonnent d'une santé parfaite. Il y a deux hommes et une femme. Une légère luminosité les entourent.

 

  • Nous sommes les amis d'Ektazzo, commence un homme brun, très aimable. Nous avons plaisir à échanger avec lui, directement par l'esprit, comme nous agissons de même avec nombre d'autres aliens. Nous sommes passionnés par l’étude des peuples stellaires, par leur histoire, tout ce qu'ils ont traversé, le courage qu'ils ont du déployer. Nous sommes fascinés de cela, notre activité première est l'écriture de récits sur les autres mondes. Nous distribuons gracieusement ces récits, ou les lisons directement à travers ce que vous nommez la télévision et qui pour nous est un média bien plus vaste courant dans toute la galaxie. L'information dans l'espace est relayée directement par les vaisseaux. Chaque vaisseau qui approche d'un ensemble de monde y collecte les signaux les plus récents et diffuse ce qu'il a pu recevoir au cours de son voyage. L'information est à chaque fois distribuée de cette manière. Bien sûr, pour ce qui est de la Terre, nous ne pouvons diffuser que peu d'informations car beaucoup de ce qui est véhiculé sur votre monde ne sert que la peur et l'obscur. Lorsque nous sommes partis aider les petits gris à resemer la vie sur leur planète, ils ne croyaient pas cela possible. Ils ont décidé de nous faire confiance. Et ce qu'ils ont vu dans plusieurs cratères a ranimé leur espoir, leur foi. Cela permet aussi leur changement intérieur, comme le changement de toute la Terre. Ce qui se produit à des milliards de kilomètres de votre monde a des répercussions immenses sur l'ensemble des sphères habitées. Vous le savez à présent, les planètes sont sœurs, reliées, comme les sont les atomes de tout un pan de matière.

 

Le jeune homme s'interrompt. Cette communication passionnante s'est déroulée d'une traite, il est fort aisé pour lui de s'exprimer de la sorte.

  • Nous sommes heureux de vous dire que votre évolution a été activée, divinement accélérée. Toutes les images que parfois vous ne comprenez pas, de vos rêves, de votre passé, ou d'autres lieux qui vous semblent familiers, sont en réalité reliées à d'autres êtres, d'autres mondes. La création, la communication interstellaire, fonctionne comme une série de miroirs réfléchissants, qui s’alignent suivant une certaine manière. L'image la plus parlante pour caractériser cette courbure du temps et de l'espace est ce phénomène de lentilles gravitationnelles qui vous étudiez depuis bien longtemps. Nous sommes comblés de cet intérêt.

 

Une autre image surgit, on voit le magnifique vaisseau lumière planant dans l'espace, laissant dans son sillage des torrents de photons, par la grande baie vitrée, les étoiles, superbes et colorées, sont entourées de nébuleuses d'une très grande beauté. Ektazzo et tous se amis s'asseyent et conversent. Ils profitent de la douce vision du cosmos. Ektazzo commence un long récit, il est entouré d'une vingtaine d'êtres très variés. Une fois son récit achevé, il se rend en une salle d'archives et de communication.

Les deux petits êtres entrent dans la vaste salle d'archives. Il ne s'y trouve presque rien, juste des répliques fascinantes et miniatures de systèmes stellaires qui tournent en accéléré sur de belles étagères de verre. Si l'on veut étudier une constellation et un ensemble de planètes, on a juste à approcher la main et la projection tridimensionnelle s'anime en grossissant de manière à habiter toute la pièce. Le rendu de telles projections est d'une beauté absolue.

Dans une autre zone de la pièce, des aliens et des êtres humains nombreux sont occupés à lire. Ils ouvrent simplement un livre, et du contenu télépathique entre directement en leur esprit de la manière la plus agréable du monde. Les deux jeunes aliens sont ravis de se trouver en un tel endroit.

 

Ektazzo se rend en une autre aile du vaisseau. Là, il existe une salle extraordinaire. Dans cette salle, un très grand nombre de fenêtres sont ouvertes et révèlent sous forme de grandes projections verticales de 3 à 4 mètres de haut, des scènes ayant lieu sur Terre. On voit un certain nombre de réacteurs nucléaires au stade critique, en cours d'intervention, ou au contraire en « bon état de marche apparent ». En réalité, les images, analysées par des ordinateurs très puissants révèlent bien sûr, l'étendue des dégâts. Les réacteurs nucléaires envoient partout autour d'eux des pluies de particules fortement ionisées qui sont progressivement ralenties, puis atténuées, par la végétation après onze kilomètres. Dans de ce rayon de onze kilomètres, la zone est interdite à la circulation aérienne et aux visites, car elle est très polluée. Les nefs téléguidées survolent régulièrement ces champs autour des réacteurs nucléaires, pour y répandre ce qu'ils nomment des agents de conversion, qui vont inerter la matière active, composée principalement de noyaux lourds d'hydrogène, et de radionucléides actifs. Ce travail d'inertion a lieu de nuit pour ne pas affecter le peuple de la terre. Un bouclier radiant entoure chaque nef et chaque travailleur pour le protéger.

 

Des êtres visitent régulièrement les centrales nucléaires la nuit, pour vérifier que tout fonctionne, ils effectuent beaucoup d'opérations de maintenance préventive, de manière insoupçonnable. Les principaux travaux concernent tout ce qui a trait à la corrosion. Ces travaux ont lieu également en des zones sous marines ou siègent des sous marins nucléaires endommagés, dont l'eau environnante est complètement maintenue en vase clos. Pour éviter toute élévation de la radioactivité locale, cette eau est changée régulièrement à distance. Les autres travaux concernent les armements nucléaires, qui sont régulièrement détruits ou discrètement remplacés par des explosifs moins dangereux. Si toutes ces opérations n'avaient pas eu lieu, la Terre ne serait plus, du fait de l'inconscience de l'homme, en particulier les industriels et chefs d'état major, qui persistent à fabriquer des bombes coûteuses et inutiles. D'autres opérations ont lieu en haute mer, pour aspirer de l'eau des billes de microplastiques presque invisibles à l’œil nu. Ces composés sont régulièrement aspirés de l'intérieur même des organismes marins.

 

  • La responsabilité de l'armée est très grande dans la mise au point de telles inventions, notamment en raison des épandages aériens sur les villes, qu'ils pratiquent ou laissent faire, reprend Ektazzo. Il existe pourtant tant de bonnes choses qu'ils pourraient accomplir pour servir la gloire de l'armée humaine. Dépolluer les eaux, permettre aux peuples de tous les continents d'avoir une vie meilleure, de s'alimenter, de boire une eau pure, aider à reconstruire des villages ravagés par les pillards. La responsabilité de nos anciens dirigeants qui ont ravagé les trois quart de l'atmosphère de notre planète mère, par usage d'armes transgressives est immense. Un tel ravage a duré quelques minutes, mais il a détruit la vie du sol, de l'eau, de la terre, et a fait muter nos organismes en une forme dégénérescente. Il nous a fallu des éons pour rattraper tout ce retard, les auteurs de ces sombres agissements ont du se réincarner un nombre incalculable de fois, à jamais prisonniers d'une renaissance quasi éternelle, pour seulement pouvoir entrevoir un semblant de clarté. Les nôtres sommes recréés à notre mort par génie génétique, ce qui fait que nous évoluons bien plus lentement que la vie originelle telle que la vôtre. Fort heureusement, nous avons pu opérer des changements majeurs dans notre manière d'appréhender l'existence, nous sommes conscients que vous aussi. Un tel changement passe nécessairement par un abandon joyeux de toutes les formes d'armement les plus viles. Je l'ai dit déjà, nous sommes un peuple de scientifiques, sur mon monde, la connaissance est vénérée. Cette flamme brute a fait jaillir un amour endormi en nos cœurs, pour toute la création. Nous avons réalisé également que nous étions des êtres illuminés, tout prêts à faire le grand saut. Allez-vous nous accompagner ? Vous, hommes de chair, hommes et femmes de cœur à l'âme brillante, réalisée ?

    Nous sommes vos amis, en tout temps, en tout lieu à présent. Nous espérons et attendons. Beaucoup des vôtres ont déjà agi pour nous rejoindre, ils ont entendu l'appel, leur âme l'a entendu. Je vous remercie maintenant de votre attention à avoir lu ce message, de votre dévouement et votre amour sincère pour votre âme première, celle qui vous a fait, la Terre.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

 

 

 

 

 

Publié dans Messages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain de la Lyre 28/10/2019 01:44

Il y a maintenant des associations qui s'y emploient de nettoyer la Nature, mais il n'y en pas assez, ça devrait être enseigné dans les écoles.