Confessions d'un médium

Publié le par Aurélia LEDOUX

Confessions d'un médium

Par Hubert Herrick

 

Voici trois expériences inattendues, de contacts avec l'au delà, fidèlement relatées par Hubert Herrick, qui a eu la bonté d'accepter cette diffusion. Il s'agit de témoignages détaillés qui montrent les communications exceptionnelles qu'il a pu recevoir avec des personnes disparues.

 

 

 

1ère expérience

 

Le contact s'est effectué pour deux jeunes femmes veuves, deux amies, il a eu lieu chez l'une d'elles. La scène date de 2001, sans doute le Printemps.

a)
- Bon, nous sommes prêts. Ne me dites rien, hein. On commence. Votre mari roulait dans une Super Cinq rouge GTI. Il allait trop vite. Il a fait une sortie de route en partant en tonneau. Il a sans
doute été tué sur le coup donc il n'a pas souffert. La musique favorite fétiche de votre couple était le titre N°6 qui est dans le lecteur CD de la chaîne... Je vois un prénom qui finit par "ick... Ne me dites rien. Patrick ou Yannick.

- Oh ! mais comment faites-vous ça ? Oui c'était Patrick. C'est oui pour tout ! Le morceau 6 c'est ça (elle me le fait écouter). Je l'avais mis juste avant votre venue pour me préparer...
- Il était brun, et comme ceci et comme cela (je le décris). Je le vois, il est avec nous, il vous embrasse et fait un signe de la main...
 

b)
- Votre compagnon roulait en Opel Corsa noire. Il n'a pas freiné à temps. Il a heurté un arbre. Bien ami avec Patrick. Les 2 aimaient la vitesse et n'étaient pas très raisonnables. Ils parlaient souvent voitures... (Je me rappelle moins de ce 2ème cas un peu moins marquant, mais j'ai fait pleurer
de joie les 2 jeunes femmes avec toutes les infos données. J'étais moi-même content et ému.)


c) Un autre moment émouvant c'est quand elle ont demandé des nouvelles du petit voisin de 10 ans qui a avait perdu la vie en jouant avec le gun de service de son père policier. J'ai donné des infos sur son profil psychologique sans rien connaître de lui ! Mais je n'ai pas reçu de message à
proprement parler, sinon "Je vais bien. Je monte vers Dieu. Mes parents n'étaient jamais là pour s'occuper de moi, j'en ai souffert. C'est trop dur d'être un surdoué entouré d'imbéciles. Le silence était mon refuge. Je suis heureux et en paix maintenant."

 

Et les 2 femmes de dire en chœur "ça c'est tout lui !"

Confessions d'un médium

2ème expérience

 

Il s'agit du contact avec les parents d'un enfant ingénieur de 36 ans, décédé dans le crash d'un avion et revenant d'une cérémonie olympique. J'ai détaillé les dernières vacances du garçon en camping car Peugeot J7 bleu ciel.

 

  • Il aimait bien le bleu comme couleur...
    - Ha mais oui, c'est ça, tenez, regardez, on l'a même en photo de l'été dernier !  Vous voyez, il s'habillait souvent en bleu, aussi...

 

 

J'ai noté d'intéressants spectres paranormaux sur les photos. Celles-ci ont été obtenues à partir des pellicules non développées et retrouvées intactes dans leur container étanche, parmi les débris de l'appareil crashé et remises aux familles après enquête. Les photos ont été prises quatre jours avant son décès dans un grand parc naturel américain. J'ai reçu de la part de ce défunt très présent des directives très précises sur des membres de la famille qui m'étaient inconnus. Je donnais un moyen d'identifier chaque personne et eux, de s'écrier, "ha mais oui, c'est untel ou untel". J'étais aussi étonné qu'eux !

 

 

Un autre moment émouvant, c'est quand ils m'ont montré le livre du souvenir remis par la compagnie aérienne. Il y avait toutes les photos de chacun des passagers. J'ai dit un mot juste sur chacun d'eux. Des inconnus pour moi ! Ils ont tout confirmé ! Ils avaient les moyens de le savoir parce que comme souvent, l'association de victimes présente les gens les uns aux autres. Et puis, on peut le "croire" peut-être, les défunts ont tous fait connaissance dans l'Au-Delà.

Voilà, c'est troublant et beau quand même, hein...

Comme je l'ai dit, ce sont mes 2 seules expériences de communication post-mortem, mais voilà, c'était "du lourd"; ça m'a marqué à tout jamais...

Confessions d'un médium

3ème expérience

 

Une autre expérience du même calibre a eu lieu lorsque j'ai participé à un atelier de TCI, transcommunication instrumentale, non loin de la frontière suisse; ça devait être en 1996 ou 1998, je ne sais plus.


Nous étions avec un magnétophone et chacun "priait" pour avoir une voix de défunt. Il y avait six familles, plus la famille organisatrice de cet atelier. Une femme veuve qui avait perdu ses quatre enfants (hommes) et son mari, tous dans des accidents d'alpinisme (des férus).


A un moment, je reçois le message clairaudient dans ma tête "il est joli mon pompier, hein ?", comme si on m'avait parlé au porte-voix. Je trouve ça complètement incongru, vu qu'il n'y a pas de pompier dans la pièce à ce moment-là. Je me demande même si ce n'est pas une insulte, venant d'un mauvais esprit. Dans le doute, je ne dis rien à l'assistance. Mais je le dis à ma Mère, présente à côté de moi.

 

Cinq minutes plus tard, entre une femme pompier volontaire, en tenue bleue marine, une brune aux yeux verts, une femme d'une beauté absolument parfaite. Ma Mère et moi, on a sursauté, je le
promets !
J'ai regretté de ne rien avoir dit. Il y a des fois... c'est comme ça.

Voilà un best-of de mes souvenirs.
J'aurais peut-être autre chose encore, je dois rechercher ça.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé

  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu

  • que vous fassiez référence au site suivant : http://www.hubertherrick.com/

Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article