Message des êtres de Vénus

Publié le par Aurélia LEDOUX

Message des êtres de Vénus

Message d'Orthon

 

 

« Nous sommes les êtres de Vénus, je suis Orthon. Nous t’avons déjà envoyé des images de notre monde qui te plaît tant.

 

Et c’est vrai que c’est un petit paradis. Ici, toute violence est inexistante, les êtres communient dans une grande entente, une grande joie réciproque.

 

Comme vous le dites chez vous, il n’y a pas de « prise de tête » !!!

 

Cela ne nous viendrait pas à l’idée de susciter querelle, pour des affaires d’ego, de prestige familial ou professionnel. Il en est ainsi, car tout le monde se sent aimé, protégé, dans son milieu, quelle que soit la fonction qu’il a choisi d’embrasser.

 

En acceptant et en aimant chaque Vénusien comme il le mérite, les habitants de notre monde donnent le meilleur d’eux-mêmes, ils créent des joyaux, des œuvres d’art florales qui s’étendent sur de très grandes distances, des chutes d’eau arc en ciel, des fééries de tours en cristal. »

 

Je vois un ensemble de tours cristallines, le ciel est orangé et un peu irisé par endroits, les tours sont une merveille, elles luisent comme du quartz veiné de bleu, de rosé. Chacune d’elle se termine à son sommet par une forme harmonieuse aux motifs floraux. Il existe des tours en forme de corolles, de clochettes, ou simplement de gouttes d’eau au sommet.

 

Le paysage alentours est constitué de prairies, de forêts, de zones qui font penser à un bocage, parsemé de champs. Cela se situe sous un grand dôme qui semble fait en verre, et qui se trouve un peu plus bas que la surface de la planète alentours. Il existe un creux immense abritant ces cités. Au-delà du dôme, on voit un désert pierreux avec des plateaux saisissants, des zones plus chaudes, où se forment des geysers, des soufrières et où il existe un peu de végétation sèche.

 

Les Vénusiens ont créé ces habitats à des latitudes plus accueillantes de leur planète.

 

« Il fait chaud sur notre monde, mais pas autant que les scientifiques l’imaginent. Oui, l’atmosphère est particulière, elle endommagerait vos poumons, mais en dehors de cela, c’est surtout le problème des énergies de haute dimension. Il existe beaucoup d’énergie. Vous ne pourriez y rester que quelques heures, abrités dans une combinaison avec un appareil respiratoire, ou dans une base étanche. Vous ne verriez point nos cités dans ce type d’équipement.  

 

Dans un peu de temps, les vôtres pourront visiter la surface de notre planète, ce sera une telle joie de vous accueillir, ce sera une très belle fête !

 

Il vous faut comprendre que toute la vie de notre monde a muté dans les dimensions subtiles, la cinquième et la sixième dimension. Certains des plus grands êtres qui demeurent chez nous, vivent dans la septième et la huitième dimension. Nous pouvons converser avec eux par l’esprit, suivre leurs enseignements, car l’esprit est à l’aise en ces lieux éthérés.

 

Vous aimeriez bien nous voir. Certains des nôtres sont déjà présents sur ton monde et nous faisons ainsi afin de garder le lien. Ils ne le savent pas forcément, mais ce qu’ils font permet de déployer de très grandes énergies d’amour. Nous sommes le peuple de l’amour. L’amour nous marque à jamais, il touche tout ce qui vit et le transmute, lentement. Cette transformation, qui est très belle est en train de se produire en tout ce qui vit, pour l’emmener hors de la matérialité, pour balayer ce qui est imparfait.

 

L’amour suit sa voie et rien, ni personne, ne l’arrêtera. Cette énergie est contenue en l’essence de toute vie.

 

Voilà pourquoi, et nous sommes au regret de le dire, les hommes, les idéologies qui n’ont nul respect pour la vie, seront balayées de ce monde à jamais. Ils seront dissous dans l’oubli, et nul n’entendra plus jamais parler d’eux. Je pense en particulier aux instigateurs de la violence, de la cruauté.

 

Il ne sera plus permis que tout cela persiste.

 

Nous sommes là et nous veillons à intensifier ce flux de radiance blanche, sur tous les êtres de ton monde, sur ceux, infirmes ou alités, qui en ont bien besoin. La médecine qui est fermée à ces aspects énergétiques du corps, n’admet pas encore très bien l’auto-guérison, en particulier celle générée par le jeûne. Le jeûne engendre une sorte de remise à zéro des fonctions vitales, une sorte de reset, pourrions-nous dire. Cela est identique lorsqu’un ordinateur se fige, vous le redémarrez et tout revient dans l’ordre. Pour le corps, c’est le même processus. Le jeûne fait fonctionner ses circuits au minimum et ensuite, tout revient à zéro. Le corps se régénère alors.

 

Pourtant, en notre monde, l’auto-guérison est pratiquée couramment. Des chercheurs méritants commencent à percer les secrets de la régénération du corps humain sur Terre. Nous leur envoyons tout notre amour pour continuer.

 

Chez nous autrefois, il existait des difficultés, des rivalités entre les peuples. A présent, toutes les cités, les contrées sont unies et amies. Nous partageons tout ce que nous découvrons, nous mettons nos énergies en commun pour créer, pour réparer des astronefs.

 

Tout ce qui a été dit à l’époque d’Adamski est la pure vérité. Et il existe beaucoup d’engins Vénusiens qui visitent la Terre, la Terre intérieure. Nous sommes là pour veiller également à la bonne rotation de votre planète, à l’alignement des pôles par rapport au plan de l’écliptique. Nous veillons à une parfaite harmonie entre les sphères. Cela a été depuis fort longtemps. Nous avons déjà empêché pas mal de choses avec des missiles dangereux, les rampes de lancement, les velléités minières et marchandes sur d’autres mondes habités, semblables à la Terre. Cela est notre spécialité. Nous aimons les défis, nous aimons surtout apporter notre aide, face à ceux que nous nommons les spoliateurs de mondes.

 

Ces spoliateurs tremblent à présent. Nous sommes là, sur notre planète et attendons que la fin survienne, en harmonie parfaite avec d’autres peuples, qui ceinturent votre planète en un magnifique ballet de vaisseaux.

 

Ces peuples sont nos amis, nous les invitons régulièrement à venir nous rendre visite.

 

Et parmi eux, il y a bien sûr des aliens, qui ont décidé de changer d’allégeance.

 

Certains aliens sont des êtres immensément sages, immensément éclairés, et même, cela va vous surprendre, plus avancés en certains domaines spirituels que nous le sommes.

 

Il existe aussi parmi ces créatures reptiliennes, certains peuples gris, ayant pactisé avec des lézards, avides de gisements. Les « petits gris » sont de ceux-ci, le fait d’avoir été utilisés, ne leur fait pas plaisir.

 

A présent, ces créatures, qui vivaient autrefois pour certaines sur Vénus, en des bases meurtries par le sable, le vent et une chaleur accablante, s’en sont allées. Une partie n’a pas pu émigrer et nous avons recueilli ces infortunés. Il nous est apparu que la plupart d’entre eux étaient des créations très abouties de vies semi-artificielles. Cela les prive d’une partie de leur liberté. Nous nous sommes empressés de remédier à cet état de choses. Ces créatures étaient très affaiblies. Elles ont été transmutées avec succès dans la lumière cristalline, vers de plus hautes dimensions. La lumière cristalline peut guérir absolument tout, et ces petits êtres ont compris qu’il ne fallait point craindre son éclat. Certains sont encore très farouches, d’autres ont changé et s’occupent de rassurer les aliens meurtris par une existence dénuée d’amour, dénuée d’affection.

 

D’autres aliens n’ont pas eu besoin d’autant de soins, ils étaient déjà en partie engagés sur ce chemin du cœur, de la générosité. Cela va vous sembler bien étonnant, mais il en était ainsi parce qu’ils ont été hybridés avec d’autres espèces stellaires, en particulier avec la vôtre.

 

Cette part humaine en eux, a gommé les instincts de domination qui imprégnaient leur psychisme. Il nous a été très agréable de recevoir ces êtres si vaillants en nos nefs. Des lézards de grande taille ont aussi choisi ce chemin et nous les en remercions. Oui, ces êtres sont nos amis à présent. Nous sommes immensément heureux, de voir toujours plus d’êtres reconnaître leur grandeur, leur lumière intérieure, que ce soit sur votre monde ou en d’autres mondes stellaires.

 

Sur Vénus, la vie est agréable et très joyeuse.

 

Nous nous levons le matin pour effectuer en premier des séances de gymnastique, en groupe ou seuls. Puis nous allons prendre un en cas, avant d’effectuer des activités en fonction de ce que nous avons choisi. Il existe des activités de laboratoire, pour créer de nouvelles variétés de plantes, de fleurs, du jardinage, de l’observation astronomique, des activités liées à l’entretien des vaisseaux, des bâtiments, et aussi des soins aux animaux. Nous effectuons toutes ces activités le cœur léger. Tout cela se fait souvent en groupe, par affinité entre les individus. Puis, l‘après midi, nous pouvons voyager certains jours à notre convenance, pour rendre visite à notre famille, à des amis en d’autres cités. Nous sommes un peuple très libre qui ne prévoit que rarement les choses à l’avance. Comme nous échangeons par télépathie, tout se passe en une extrême harmonie, nous arrivons à appréhender exactement les sentiments de l’autre.

 

Les transports, qu’il s’agisse de trains flottants ou de vaisseaux rapides, sont très développés à la surface de notre monde. Le ciel de Vénus est souvent orangé à jaune très pâle, presque blanc en fonction de la lumière du jour. A d’autres moments et en d’autres circonstances, il peut prendre des teintes pourpres, rosées, ou bleutées. Nous pouvons allègrement modifier les paysages qui nous environnent, nous faisons cela en harmonie directe avec la végétation, avec les vibrations de notre planète. Il existe des cristaux de glace suspendus en très haute atmosphère, en les orientant différemment, le ciel prend la teinte que nous souhaitons.

 

 

Il nous est vraiment amusant de faire de nouvelles créations, de changer l’allure de nos maisons aussi. Cela se fait en un clin d’œil. Nous sommes un peuple qui compte beaucoup d’artistes, qui aime la légèreté, le raffinement, la musique également. »

 

Toutes les scènes de Vénus que j’ai pu voir, effectivement, montraient des intérieurs très accueillants où l’on se sentait merveilleusement bien. Je perçois fugacement un homme grand et harmonieux avec une superbe chevelure blonde. Il est empli d’une joie très perceptible.

 

« Il y eut autrefois des communications entre mon monde et le vôtre. Nous sommes en train de rattraper le temps perdu.

 

Une fois donc, que nous avons accompli nos visites familiales ou autres, nous revenons en notre maison et nous prenons le temps de nous détendre en méditant. Le soir, nous effectuons beaucoup de communications télépathiques. Nous envoyons aussi des messages à votre monde. En ce moment, c’est le soir chez moi !"

 

Il a un grand rire. Effectivement, ce texte est venu un peu après l’heure du déjeuner.

 

" Il ne faut pas comparer ces données avec celles que vous possédez sur la Vénus de troisième densité, que vous percevez, et qui ne tourne sur elle-même qu’en - 243 jours environ. Notre monde de densité supérieure, n’est pas soumis aux mêmes lois physiques. Le jour est plaisant et harmonieux sur notre planète et nous y vivons dans le confort, dans l’abondance avec une distribution équitable et gratuite de toutes les ressources. Cela fait que notre système de production est très simple et très abondant.

 

L’argent a été banni voici très longtemps, car cela creusait des fossés entre les êtres, générant en plus de nombreuses obligations. Le fait de donner ou d’échanger est bien plus agréable. Comme ceux de notre peuple travaillent à ce qu’ils aiment, ils distribuent ce qu’ils produisent, qu’il s’agisse de récoltes, d’art, d’artisanat, de services, tout est offert librement et en abondance.

 

Et vous ? Si vous deviez exercer une activité qui vous plairait vraiment beaucoup ? Quel domaine choisiriez-vous pour dispenser vos talents ? Il est bien des nôtres qui choisissent plusieurs activités où ils excellent.

 

Il vous faut y songer avec bonheur, car ce jour que nous avons connu vient à vous ! Nous serons très bientôt tous réunis, tous les peuples stellaires.

 

Nous les Vénusiens veillons vos pas et sommes avec chacun de vous en pensée, »

 

Orthon de Vénus

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

 

Message des êtres de Vénus

Publié dans Messages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Renard frak 07/04/2020 14:12

Rebonjour. J’aimerais poursuivre mes remerciements, si cela ne vous dérange pas. Je suis habituellement allergique à la terminologie populariser par l’Église catholique-Romaine. J’en retrouve très peu sur votre blogue, je vous en félicite. Éventuellement, j’aimerais comprendre a quel «Dieu» font référence les Vénusiens... Je le nomme le Grand Tout, Kitchi Manitou (à tort, car dans mes pensées, on m’indique que cet esprit est lié davantage à la Terre). Je crois personnellement, que le fait d’avoir voulu vivre et comprendre le monde physique fut une décision collective, que donc, nous avons fait tous partie du Grand Tout. De la grande décision. Je demande a ce que lesdites lois sont plus claires, transmises généreusement. J’aimerais que la terminologie soit expliquée, ses raisons, parce que dans nos têtes d’occidentaux, le mot «Dieu» est le plus proche de ce que nous sommes capable comprendre ? Combien y as t’il de hiérarchie de Dieux ? Combien se sont fait passer pour Dieux auprès des hommes ? Je suis certain que l’on me répondra que je doute trop, que toutes les réponses sont en moi. Mais j’aimerais que l’enseignement soit clair, écrit clairement pour tous. Si nous avons à le transmettre, écrivons-le. Mais je comprends aussi que ces textes sont d’une durée limitée et ne doivent pas devenir des objets sacrés, comme la bible. C’est le verbe qui prédomine.

Je suis désolé pour ce long texte. Je me vide un peu la tête et le coeur. Je vous remercie infiniment, c’est grâce à vous si je me remets a essayer de m’harmoniser :)

Renard frak 16/04/2020 16:42

Merci infiniment pour cette réponse ! Merci d’avoir pris le temps. C’est très éclairant pour moi ! Merci ! Très bonne journée !

Aurélia LEDOUX 11/04/2020 14:22

Bonjour Renard frak, Je vous remercie pour vos différents messages. Les textes que je reçois viennent sous forme de pensée, et c'est moi qui humblement tente de les transcrire en mots. Loin de moi l'idée de vouloir transmettre un quelconque enseignement idéologique ou dogmatique. Tout ce que je puis transmettre n'est qu'un infime reflet de la sagesse de ces êtres si sages. Vous me posez des questions sur les croyances des Vénusiens, des peuples de Lumière. Je vais essayer de vous répondre le plus simplement possible. Ces êtres partent du principe que la divinité est présente en chacun de nous, en tout ce qui vit, en toute poussière cosmique et au cœur de chaque galaxie. Ils nomment ce principe sacré la Source, mais il existe une infinité de mots qui sont tout aussi justes et correspondent à sa présence. Les religions terrestres reprennent cet enseignement, en expliquant que Dieu est amour, l'homme est un être perfectible, s'il choisit de se laisser toucher par la grâce, s'il prend soin de la Terre et de toutes les créatures qui y vivent. Les peuples stellaires expliquent que tout être de matière, de chair, aspire à s'éthériser, à devenir pure lumière, de même que toutes les planètes, afin de passer dans la dimension suivante. En vous souhaitant une radieuse journée,

Renard frak 07/04/2020 13:57

Merci Madame Ledoux de nous retransmettre ces messages. C’est très généreux de votre part. De lire ce message m’a fait remonter des connaissances que j’avais un peu enfouies. Le message des gens de Vénus a un peu évolué, j’en suis bien heureux. Cela me remplit de joie. Surtout, certains passages de votre blogue, entre autres, le passage sur les Anunnakis qui se sont fait passer comme Dieux auprès des hommes réconforte la philosophie que je me suis construite (ou qui a été peu à peu introduite dans mes pensées). Orthon est bienveillant, en s’excusant un peu pour eux, même si ce n’était pas de son ressort, même si ça ne fait pas partie de sa destinée.

YellowStar 31/10/2017 07:01

Bonjour,

Insomnie aujourd'hui et je suis tombé sur cet article qui m'a enchanté. Je prendrai du temps pour visiter ton blog.
Merci