Message sur le temps qu’il fera demain,

Publié le par Aurélia LEDOUX

Message sur le temps qu’il fera demain,

Celui de l’espoir

 

"C’est moi de nouveau Catherine !

Je vous parle depuis les niveaux de la Terre inconnue ! Des niveaux qui vous sont fidèlement alloués chaque nuit pour communiquer avec vos proches décédés, qui se tiennent en réalité tout près de vos esprits ouverts.

La plupart sont en fait vos guides, ils choisissent de l’être en raison simplement de l’amour qu’ils vous vouent.

Car comment l’amour d’une mère, d’un père, d’un époux ou d’un frère, ou d’un ami pourrait-il cesser après la mort ?

Cela serait insensé, et justement, cette flamme d’amour est très bienvenue en toutes choses, c’est bien elle qui permet d’établir le lien entre nos deux mondes !

Mon monde, celui du royaume de l’après vie, est celui de la félicité et de la joie. La félicité vient à tous les niveaux de l’être, de l’âme, elle l’imprègne complètement jusqu’à une totale guérison, une totale reformation de son être profond. Toutes les couches spirituelles de son enveloppe sont épurées, soignées, puis reconstituées.

Et nous possédons les meilleurs spécialistes, ceux là sont chargés de guider les âmes depuis votre plan, où elles errent sans but, parfois en petits groupes, comme des familles tristes. Oui il y a beaucoup de tristesse chez ces âmes. J’aimerai, l‘espace d’un instant, que vous pensiez à elles, en particulier aux enfants qui ont péri parfois de manière brutale et qui ne retrouvent plus leur chemin.

J’aimerai que vous leur envoyiez tout l’amour du monde, tout ce que vous pouvez. Car ce que vous pouvez est immense. Vos facultés sont exponentielles, elles agissent avec une très grande puissance pour épurer votre plan. En trouvant ces êtres perdus et en les aidant à rejoindre notre niveau, où ils sont gracieusement attendus, vous accélérez bien des choses.

 

C’est une grande joie pour nous de les accueillir et combien il en reste encore à secourir, notamment dans les limbes, ces basses régions de l’astral, où des êtres sont prisonniers de leur propre pensée.

Je vous invite à visualiser ces régions de peine, d’amertume, et les êtres qui s’y trouvent, appelez à vous l’aide de tous les anges, de toutes les entités qui vous sont familières. Oui, montrez leur ces régions, pour les mener par l’esprit jusqu’à ces êtres.

Vous pouvez aider considérablement de tels êtres qui ont perdu toute joie de vivre, il suffit de leur envoyer de l’amour, vous pouvez faire cela, et soyez certains qu’ils seront très réceptifs à ce rayon aimant !

Ce rayon sera comme un baume pour eux, une minuscule petite étoile qu’ils ne quitteront pas des yeux jusqu’à avoir atteint la grande porte. A mesure de leur avancée, cette étoile grossira et leur révèlera le bon passage.

C’est ainsi que vos prières agissent. Il ne faut pas craindre de telles régions, ni les êtres qui s’y trouvent, bien au contraire, ces êtres peuvent être un parent, un ami, un proche décédé auquel vous ne pensez plus depuis des années. Il ne peut résulter que du bien d’une telle action.

Vous le sentirez. Je vous invite à accomplir cet exercice si vous le souhaitez, cela nous aidera considérablement, même si une poignée d’entre vous envoie de l’amour et de la lumière sur ces régions de l’astral.

Nous n’avons pas les mêmes possibilités que vous pour agir, c’est pourquoi, votre action est bien plus efficace que la nôtre. Vous pouvez par une simple pensée sauver des milliers d’âmes qui se sont égarées ! Vous pouvez leur indiquer le chemin !

Songez-y bien.

Je vous aime, vous remercie du bon soin que vous prenez à lire ce message jusqu’au bout.

Ma gratitude vous est acquise, de là haut nous faisons tout notre possible pour veiller vos proches disparus, nous protégeons aussi votre monde,

 

Catherine des Royaumes de l’après-vie,"

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

 

 

Publié dans Messages

Commenter cet article

isabelle 19/05/2017 12:24

je vais le faire, beaucoup, souvent, promis!