La spiritualité ne pousse pas dans les livres, elle se vit

Publié le par Aurélia LEDOUX

La spiritualité ne pousse pas dans les livres, elle se vit

Message d'Orel

« Chers amis de la Terre, bonsoir, c’est moi Orel, je parle depuis haut, très haut au dessus de  votre position.

Je suis heureux que l’on se comprenne de plus en plus, heureux de sentir votre intérêt croître jour après jour. Heureux encore, de songer que vous faites de plus en plus entrer l’amour dans votre vie, que vous faites place nette.

Cela se produit loin de tout emballage-déballage de votre société. Oui, vous évacuez les dernières couches d’apparences, pour vous montrer tels que vous êtres vraiment.

Ce faisant, vous vous demandez sans cesse comment se passe l’ouverture spirituelle.

Vous désirez cette ouverture, être connectés de plus en plus à nous, aux mondes de la Lumière. Vous lisez aussi beaucoup d’informations, énormément parfois.

Certes, cela est bien et nous vous félicitons, mais lire n’est pas tout, chers amis.

Après il existe la « digestion » de ce que vous avez lu, une certaine méditation, puis la mise en pratique des enseignements.

 

Nous allons parler avec bienveillance, avec tendresse aussi, comme à des enfants précieux, car vous êtes un peu nos enfants.

Nous vous disons ceci simplement pour vous aider à avancer, comprenez-le bien.

Demandez-vous ce que la pratique spirituelle change dans votre vie, avez-vous plus envie de voir le monde sourire, s’épanouir ?

Ou ce degré d’évolution spirituelle n’est il au final qu’un nouveau masque, un nouveau faux-semblant derrière lequel certains se dissimulent, pour mieux briller, impressionner, pour se sentir supérieurs au reste de l’humanité qui patauge ?

Que voilà des constats consternants, certes, mais qui sont véridiques parfois, lorsque le masque de la spiritualité est utilisé comme un prétexte, à des fins de coercition sociale, idéologique.

Nous voulons parler bien sûr ici, de ceux qui croient en savoir plus que les autres, religieux ou athées, exégètes ou poètes, rieurs à temps perdu et mystificateurs agitant les esprits.

Oui, tout cela est un sport, le jeu des apparences, pour ces visages éphémères qui se jouent de la toile en arborant des pseudos à facettes.

Au final, tout cela ne leur apporte rien, ne vous apporte rien.

 

Nous voyons bien vos efforts louables, vous êtes tellement méritants de chercher à reconquérir le savoir perdu de vos anciens !!!

Mais nous vous invitons à être très prudents à l’égard de certaines personnes qui ne veulent tirer que du profit, du pouvoir, en proposant un véritable business de la spiritualité.

Nous vous invitons à jauger tout ce que vous lirez avec soin, et à vous diriger vers ce, ceux, qui vous apporte (-ent), le plus de paix, de sérénité.

Les êtres, comme les écrits, restent. En choisissant de laisser demeurer à vos côtés des personnes qui ne sont jamais dans l’assentiment, ou l’adéquation, vous ouvrez la porte aux subterfuges, aux bizarreries, à une certaine forme de manipulation. Les faux-prophètes, les gourous de la dernière heure, sont légion.

N’accordez votre confiance qu’aux personnes que vous ressentez comme vraies, absolument transparentes. Celles là ont été placées sur votre chemin pour vous aider. Ces personnes sont des personnes louables, épaulées en permanence par la lumière.

Vous saurez très facilement les reconnaître, nous tenons à préciser qu’elles sont de plus en plus nombreuses.

Encore une fois, la spiritualité ne pousse pas dans les livres, c’est par votre vécu que vous construisez votre chemin spirituel. Celui-ci devient ensuite une route, puis une autoroute, vers de très hautes énergies, vers des états de conscience de plus en plus vastes, sereins.

 

Nous vous enjoignons de reconquérir votre sérénité intérieure, si vous ne l’avez pas déjà trouvée.

Demandez-vous ce que l’amour colore dans votre vie, quelles nouvelles notes de musique il génère ?

Regardez-vous votre ami, votre conjoint, votre voisin avec plus de détachement, plus d’indulgence ? Avez-vous renoncé aux jugements immédiats ?

Songez-vous avec bonheur à la sagesse qui luit dans le regard de votre meilleur ami, votre tante, votre chat ? Êtes-vous capables de plus d’écoute, de silences, de moins de bavardages sempiternels ?

Oui, l’amour permet cela, il relie et magnifie les relations entre les êtres, les règnes végétaux, animaux, minéraux. IL N’EST PLUS DE HAUT NI DE BAS, MAIS UN CERCLE PARFAIT,  CELUI DE
LA VIE, SANS DÉBUT NI FIN.

La vie est ainsi, elle aspire sans cesse à se perfectionner, à se raffiner, et le cœur humain est ainsi. Votre cœur, vos esprits aimants aspirent à ressentir, à intérioriser des émotions, des appréciations de plus en plus puissantes, sur le monde qui vous entoure. Ce sentiment de magnifique peut aller jusqu’à embrasser votre vie toute entière, si vous regardez au cœur de chaque âme humaine.

Le fait de voir en chaque être une histoire, une progression vers un but louable, vous élève au dessus de tout jugement. Vous êtes en paix avec vous–mêmes, avec autrui, avec le monde, alors, l’univers l’est aussi.

Il vous renvoie cette paix à l’infini.

Élevez-vous vers la paix, chers amis de la Terre ! Visualisez une très grande, une immense lumière blanche, qui descend sur chacun de vous en cet instant.

Cette lumière a le pouvoir de sublimer vos vies, de dissoudre tout écran de matière résiduel entre vous et la Source.

Cet écran se tient parfois entre vous et votre âme, de la même manière.

Nous vous invitons à faire jaillir cette lumière vers vous, puis au-delà de vous. Vous verrez que c’est un exercice plaisant, très facile.

Nous vous saluons en vous adressant toutes nos plus hautes pensées d’Amour, »

Orel du Haut Plan et les Êtres de Lumière,

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

 

Publié dans Messages

Commenter cet article