Un grand intellectuel devrait être avant tout un ami

Publié le par Aurélia LEDOUX

Un grand intellectuel devrait être avant tout un ami

Message d'Orel depuis un vaisseau

« Nous aimerions vous parler de la science de votre temps.

Non, ce n’est pas Dorian, mais Orel qui s’exprime, de la Fédération Galactique, ou de la Grande Flotte de Lumière, ce qui revient au même.

Nous aimerions vous dire que les scientifiques qui fleurissent sur votre monde ne le font pas tous à bon escient. »

Il a une voix un peu plus jeune, il est bien plus sérieux que Dorian, mais en même temps, il dit cela avec quelque révolte, même si sa voix est douce. Je perçois un grand jeune homme aux cheveux blonds presque blancs et aux yeux bleus très clairs, inondés de lumière. Il fait preuve d’une sorte d’impétuosité à moitié contrôlée, qui est propre à la jeunesse  et qui transparait dans son énergie. Cela vient de son impatience à agir pour nous aider, et cela le rend plus humain, plus attachant d’une certaine manière. Il est un peu en colère et se reprend aussitôt pour parler beaucoup plus posément.

 

« Oui, nous aimerions vous dire qu’au niveau de la culture, votre monde est inégal. Il existe des failles, des ponts aussi. Il existe des êtres qui mettent tout en œuvre pour que les hommes et femmes de la Terre reçoivent culture et apprentissage en suffisance, suivant leurs souhaits, leurs attentes, leurs besoins. Mais, de nombreux enseignements sont délivrés sous la contrainte et cela n’est pas bon pour le formatage psychique de vos enfants. Cela tarit en eux leur soif d’apprendre, même si certains sont toujours séduits par l’enseignement scolaire.

Il existe bien d’autres manières d’acquérir un savoir que l’enseignement avec les livres, la manière intellectuelle, vous commencez à vous en rendre compte. C’est en testant les saveurs que nait un grand chef, n’est ce pas ?

Chez nous, les jeunes qui apprennent à remiser les vaisseaux ne suivent pas en premier des leçons sur la voilure et l’aérodynamisme des transports. En premier, ils apprennent à piloter un croiseur, et ensuite, s’ils aspirent à le remiser, effectuer des tâches techniques, ils suivent des cours sur l’aérodynamisme, les différentes énergies que l’on peut rencontrer dans le vide spatial.

Cela se fait par étapes, comprenez-vous ? Ils reçoivent des connaissances qu’ils vont utiliser, ou diffuser.

Sur votre monde, il serait bon d’orienter les enfants plus tôt vers ce qui leur plait, ce qui fait battre leur cœur, dès leurs 10 ans. Car l’envie d’apprendre est indispensable pour acquérir l’excellence.

Comprenez-vous la différence ? C’est une énergie que de véhiculer de l’information, et pour que celle-ci soit bien reçue, comprise et mémorisée, il faut que les êtres en aient simplement envie.

Aussi, nous vous disons cela, respectez vos enfants, respectez leur soif d’apprendre et ne les inscrivez pas à des cursus d’études universitaires ou autres, sous la contrainte, il n’en résultera aucun bien.

Au contraire, ouvrez- vous à leurs aspirations et écoutez-les vous parler de cœur à cœur.

SUR VOTRE MONDE EXISTE UN ÉCART,  UN FOSSÉ, ENTRE CEUX QUI REÇOIVENT UN ENSEIGNEMENT SATISFAISANT ET CEUX QUI NE PEUVENT LE RECEVOIR. Il existe enfin ceux qui en reçoivent un de tellement élevé, qu’il leur donne souvent cette sorte d’arrogance propre aux grands intellectuels.

Nous vous disons que cela est dommage, car un grand intellectuel devrait être avant tout un ami pour ceux de sa contrée et pour les autres. Cette concurrence puérile, qui érige les États d’une même planète, en groupuscules opposés, nous consterne.

Quel intérêt peut-il y avoir à cette pratique ? Votre monde est l’un des rares mondes à être divisé en autant de quartiers, contrées, provinces, États et royaumes. Sur les planètes, n’existent généralement que des divisions géographiques, que l’abondance de transports permet de relier.

Oui, à présent vos cœurs doivent être unis, chers frères et sœurs de la Terre. A présent, vos têtes pensantes, intellectuels ouverts ou fermés à la discussion spirituelle, doivent s’unir pour travailler au meilleur.

Nous sommes venus pour cela, pour inspirer en eux des idées mirifiques, de telles idées sont faites pour améliorer le sort de la totalité de la Terre. Et non une petite partie, n’en déplaisent aux gouvernants qui tentent vainement de regrimper sur leurs trônes. »

 

Voici qu’il rit bien fort. C’est l’une des premières fois que je le vois rire, Dorian et les autres Êtres de Lumière rient de même, s’amusant de cette image.

Ils se trouvent tous dans le grand hall d’un vaisseau, une superbe baie vitrée arrondie révèle l’espace sillonné de beaux vaisseaux argentés. Les navires ont une coque soigneusement polie, qui semble faite en un métal bleu blanc, qui a la capacité de briller.

D’autres vaisseaux ressemblent à des formes mouvantes et radiantes, en pâte de verre, et semblent pour ainsi dire vivants, car ils peuvent changer de couleur. On a l’impression qu’ils sont en diamant, ils brillent d’un éclat irisé.

Enfin, il existe de petites nefs, qui ont l’air en céramique brillante et qui luisent de l’intérieur d’un éclat turquoise, rose ou or pur. Il existe beaucoup de mouvement dans ce ballet de vaisseaux massifs et plus petits. Chaque vaisseau est entouré d’un beau halo de lumière colorée.

La Terre émet un éclat blanc intense, comparé à la noirceur de l’espace environnant. Cet éclat est éblouissant pour le regard. Les baies vitrées sont conçues pour s’adapter au rayonnement ambiant afin de ménager le bien-être des passagers.

Orel se tient près d’autres hommes et femmes de Lumière, tous radieux et parés de très beaux habits de couleur, de manteaux de soie ou de velours et de longues capes chatoyantes. Comme il me fait plaisir de les voir, ils sont nombreux, une vingtaine d’êtres.

 

"Approchez sans crainte, reprend-il, nous aimons tout de vous, nous vous acceptons, ouvrez vos esprits, vos cœurs et vos pensées. Certes, nous voyons toutes vos pensées, mais nous ne vous jugeons point, car nous savons et nous voyons bien en même temps, combien de courage vous avez du déployer pour en arriver là.

Ne refoulez pas ce que vous êtes, mais reconnaissez-le et acceptez-le entièrement, de même, acceptez notre présence. Acceptez que nous entrions avec bienveillance en vous, pour pacifier vos énergies, et vous insuffler le meilleur, notre courage, notre volonté inébranlable de vous aider, ne changeront pas. Vous êtes nous et nous sommes vous.

Ouvrez la porte de votre cœur et laissez-nous y venir.

Nous sommes vos amis des plans supérieurs. Et c’est vrai, tout autour de la Terre se tient une belle réunion de frégates, de croiseurs, de cargos massifs, de longs courriers, de cylindres de lumière et d’arches stellaires et galactiques. Oui, à présent un nombre incalculable de vaisseaux est arrivé, pour augmenter la radiance, le niveau énergétique de la Terre et l’amener à son meilleur."

 

Un autre être de Lumière parle. Il est plus âgé et tout aussi déterminé. Orel ressemble à un prince, ainsi que les autres êtres qui l’entourent, mais ce n’est qu’une impression. Chez eux ce mot désigne plus une responsabilité, une manière de rayonner leur énergie qu’une dynastie.

L’être le Lumière plus âgé dirige leur équipe, c’est une sorte de guide pour eux, et ils ont pour lui beaucoup d’estime, un peu comme pour un père.

 

« Chers amis, je m’adresse à vous en direct depuis l’un des vaisseaux les plus imposants et c’est vrai, nous sommes ici par la volonté des cieux. Nous ne partirons pas avant d’avoir effectué notre mission. Il se tient au dessus de nous une grande intelligence, qui nous guide et nous dirige, en harmonie avec notre cœur. Cette intelligence est Amour, elle aspire à ce que ce monde renaisse, à ce qu’il soit réformé et purifié en profondeur. En ce moment, tous les êtres humains de la Terre vivent cette purification et il leur est demandé de laisser aller ce qui ne sert pas. Les énergies, comme le reste. Aussi, laissez aller le passé et soyez joie, soyez lumière !!!

Je suis votre ami, et je fais partie des légions célestes, tout comme tant d’autres de nos compagnons. Il existe des hommes mais aussi des femmes de Lumière. Elles sont aussi vaillantes et aussi ardentes à agir, que nous. Leur amour pour votre monde est très grand, pour les enfants, les adultes, tous ceux qui souffrent. Oui, nous sommes tous là, agissant, canalisant de hautes énergies de lumière.

J’aimerai maintenant que vous fassiez une pause en votre esprit pour recevoir ces hautes énergies et les rayonner autour de vous, le plus simplement du monde. Ces énergies sont issues de la haute lumière blanche, ce sont des énergies d’amour et de protection issues de votre Grand Soleil central, celui qui rayonne au cœur de votre galaxie, et celui également, situé bien au-delà qui se tient au cœur de votre univers.

Vous possédez tous, au fond de votre cœur, une particule fondamentale de cette énergie. Celle-ci vous anime, vous reliant chaque jour, chaque seconde à la vibration primordiale de ce grand Soleil-mère. Je dis mère, car il s’agit de la naissance de toute vie.

Nous sommes heureux d’avoir pu converser avec vous de la sorte, recevez tout notre amour, notre immense amour. Nous vous aimons et vous admirons. »

Les Êtres de Lumière font des signes amicaux de la main et l’image s’éloigne. Il reste cette énergie de félicité incomparable, avec l’image inouïe d’un grand vaisseau éclatant de blancheur. 

Vos amis du dessus de la Terre, Orel de la Fédération Galactique, les Princes de Lumière d’Altaïr, de Véga et d’Aldébaran,

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

Commenter cet article

fb 27/04/2017 21:11

Comme ce message est doux, comme il fait chaud au coeur, merci Aurélia et merci à Orel et à ceux qui l'accompagnent. Votre sollicitude est merveilleuse et très touchante, j'en suis émue aux larmes, comme souvent en vous lisant, et combien il est encourageant de vous lire. Ce coeur qui est le mien, heureux de s'ouvrir à vous, vous exprime toute sa reconnaissance. fb

Aurélia LEDOUX 04/05/2017 22:44

De rien, c'est un plaisir. Les larmes de joie viennent aussi lorsque j'entends les textes que l'on a la bonté (et la patience) de me dicter. Pour les êtres du haut plan, le temps est un peu décalé, si j'ai bien compris, nos esprits sont un peu plus lents que les leurs pour capter la pensée pure.
Cela est accompagné d'un très grand déferlement d'énergie, une force immense et protectrice. Toute ma gratitude pour votre soutien.
Je vous souhaite plein de bonheur pour vous et vos proches,

Aurélia