Le monde fleuri de l’après-vie

Publié le par Aurélia LEDOUX

Le monde fleuri de l’après-vie

La géométrie particulière des végétaux

Message de Catherine

"C’est moi de nouveau, je suis là, de ce côté du rideau, pour te parler de notre niveau et de nos fleurs !"

Elle chantonne avec allégresse.

"Eh oui, comme il s’en dit ces temps ci sur notre plan, sur la vie de l’après vie !!! Que de paroles sur notre royaume ! Je voudrai te parler de nos activités et de ce que nous cristallisons sur votre plan par la croyance, par nos croyances, restées en vous d’une certaine manière. Cela fait comme un fil d’énergie agissant, une influence qui persiste même après la mort et qui nous permet de faire jaillir le meilleur. Cette force immense est toujours en vous lorsque nous quittons la scène de la vie pour jouer, pour continuer à jouer dans l’ombre."

Oui, dans l’ombre nous œuvrons et ce travail est ô combien joyeux, peuplé de mille facéties !

Oui, car il existe beaucoup de chants et de rires de notre côté !

Vous pourriez songer que nous sommes des morts vraiment très gais, mais c’est vrai ! Notre seule tristesse vient de vous, de votre peine de nous savoir partis, pour de bon pensez-vous, alors qu’il n’en est bien sûr point ainsi.

Donc, vous gardez en vous nos mémoires, ces fils tournoyants de pensées, de croyances, qui ont persisté en notre vivant. Vous avez nos rêves en votre cœur, vous vous souvenez avec acuité de nos vœux les plus chers pour améliorer le monde. De cette manière, une interaction s’orchestre entre nos deux plans.

La nuit lorsque vous êtes endormis, vous mettez à notre disposition ces potentiels, ces passages, afin d’agir sur la nature, sur les fonds marins, la préservation des coraux, mais aussi des alpages, de la vie des glaciers, et bien évidemment sur les volcans.

L’activité des volcans est très vive ces temps-ci et nous tentons de les influencer, d’agir pour qu’il y ait aussi peu de dégâts que faire se peut.

Nous tentons de souffler des rêves, d’émettre des pensées pour prévenir tous ceux qui doivent l’être. Nous sommes très concernés par tout ce qui se passe sur votre plan et pas du tout absents, comme vous seriez tentés de le croire.

Je suis Catherine et je parle depuis les royaumes de l’après vie. Mon ciel est différent du tien, il y a très peu ou quasiment jamais de nuages, sauf lorsque nous sollicitons la pluie. Donc, ce terrain est idéal pour cultiver toutes sortes de plantes."

A cet instant, je vois un jardinier que je reconnais bien et il est très différent alors de son être passé. Comme il est paisible et heureux ! Très fier de ce qu’il a accompli. Il se tient auprès d’un bouquet d’arbres sur la gauche de la scène. Ces arbres servent d’ombrage à un parterre de fleurs magnifiques. Il existe des tulipes, des dahlias et des roses géantes, parsemées de tournesols, de coquelicots et de bien d’autres variétés que je ne connais point. Tout cela forme une cascade de couleurs incroyable qui s’étend extrêmement loin.

"Nous faisons pousser beaucoup de fleurs dit-il simplement. Les fleurs sont pour les abeilles, les papillons et le plaisir des yeux, les fleurs agissent de manière bien plus puissante que tout ce que tu peux croire."

Je ne sais que dire devant tant de modestie et de simplicité.

Ma tante reprend, elle aime à parler des fleurs.

"Les fleurs sont ce que nous avons de plus précieux sur ce plan. D’une certains manière, les fleurs de ton monde, de ton plan, sont en relation avec celles placées de ce côté-ci. Elles émettent, elles échangent nombre d’informations. Tu as du constater que l’architecture florale est très particulière. Le nombre d’or intervient dans leur agencement. Cela fait comme une spirale ascendante. Il existe un immense fil d’énergie, d’éthérisation. Lorsqu’on songe que les grains de pollens voyagent sur une distance considérable, cela fait réfléchir, n’est ce pas ?

Ces grains de pollen sont immensément agissants, ils modifient nombre de choses en vous et autour de vous. Voilà aussi pourquoi certains y sont allergiques, parfois, cela est un peu trop radical, un peu trop vif pour vos voies respiratoires fragiles.

Donc, oui, les fleurs émettent beaucoup de choses. Vous êtes vous demandé pourquoi elles sentent si bon ? Les odeurs, les parfums ont une action très importante sur vos êtres, ils vous apaisent, vous réconfortent instantanément.

Le fait de sentir un parfum de fleurs rares est toujours un élixir de jouvence.

Ces phéromones descendent directement de notre plan, de notre royaume, c’est nous qui mettons très précisément au point certaines fragrances pour vous les faire respirer. Nous tentons de vous envoyer ce qu’il y a de meilleur, car nous savons que cela est très important.

Les fleurs vous apportent réconfort, par la vue mais aussi par leur disposition. Les pétales sont disposés pour chaque espèce suivant une structure très précise. Oui, nous vous disons que cela est essentiel, il existe une étroite interaction entre les fleurs, les crop-circles, les paramécies, et les micro-algues qui flottent dans l’eau.

Je vous salue bien du Royaume du Haut Plan, ainsi que tous mes compagnons de l’Après vie,"

Catherine

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

Illustration :

http://p4.storage.canalblog.com/45/51/148088/39017972.jpg

 

Publié dans Messages

Commenter cet article

isabelle 02/04/2017 18:09

quelle merveille!