L'automne est le temps de la récolte

Publié le par Aurélia LEDOUX

L'automne est le temps de la récolte

Message du Professeur Zolmirel

 

 

« Pour un beau jour, c’est un beau jour ! C’est encore moi, le professeur Zolmirel.

 

La radiance est très forte ces temps-ci, même si l’automne vient à vous. L’automne, c’est la saison de l’apaisement, de la mise en ordre de beaucoup de choses en vos esprits, avant le calme de l’hiver.

 

Mais cette année, c’est différent, la radiance du Soleil est si forte en certaines contrées de votre Terre, que c’est un peu l’été indien.

 

Pour nous, ce déferlement d’ors, de pourpres, de safran et de feuilles encore vertes, engendre le plus beau des spectacles.

 

Nous pouvons voir la vie à l’intérieur des feuilles, pour nos yeux, leurs nervures sont toutes illuminées. Cela fait un peu comme une pluie de diamants, lorsque la rosée ou le chant de la Lune viennent les caresser, c’est une merveille de les contempler.

 

Nous voyons très bien la nuit, et cette faculté nous permet de passer si facilement inaperçus sur votre monde !

 

Nous aimons aussi déambuler dans vos rues, en petit comité le soir.

 

Bien sûr, ce faisant, notre ressemblance avec les vôtres est parfaite, cela est indispensable. Nous n’aimons pas attirer l’attention.

 

Nous sommes en paix en ce moment, sereins et joyeux de songer que toujours plus d’habitants de la Terre aspirent à notre présence. Comme cela est réconfortant !

 

Vos films dépeignent ceux que nous sommes, les aliens, avec des « supers-pouvoirs », ainsi que vous le dites, mais bien entendu, il n’en est rien. Nos « pouvoirs », n’ont rien à voir avec le combat, la destruction siégeant dans de tels films.

 

Nous ne goûtons nullement la violence ou la destruction. Nos dons ne servent que le bien le plus absolu.

 

Il est un don que vos films devraient mettre en valeur, c’est le don de soigner les créatures vivantes.

 

Oui, cela nous procure beaucoup de plaisir et nous le faisons très bien.

 

Alors, s’il vous plait, montrez-nous un peu plus sous cet angle là, car nous adorons les enfants, les animaux et les plantes.

 

Ce sont souvent eux qui ont besoin de soins.

 

Nos autres dons, comme ce que vous nommez « téléportation », ou la faculté de mouvoir des objets (télékinésie), sont une chose très naturelle pour nous.

 

C’est comme de grimper un escalier pour votre espèce.

 

L’autre don dont je vais parler, celui de faire apparaître des objets, n’est réservé qu’à un petit nombre d’individus sur mon monde, souvent les plus sages ou les plus âgés.

 

Pour que celui-ci se manifeste, il faut renoncer à toute forme d’avidité, tant personnelle, que pour satisfaire autrui. Car bien des êtres aiment faire plaisir aux autres, et parfois offrent de très nombreux cadeaux, afin de se mettre en valeur.

 

Les nôtres qui matérialisent des objets, le font de manière désintéressée, pour venir en aide à toute la communauté.

 

Ce don se manifeste lorsque l’être a acquis une grande maîtrise de soi, en peu de temps, ou très lentement. Cela dépend des individus. Faire apparaître des boissons ou des aliments est par exemple, le moyen pour nous de nous sentir entièrement, parfaitement libre, et relié intensément avec le cosmos.

 

Vous aussi, bien sûr, pouvez faire cela, et ceux d’entre vous qui le peuvent, sont bien avisés  de ne point en faire étalage.

 

Certes, me direz-vous, en se révélant, ils pourraient couvrir le monde de cadeaux, de tout ce dont il a besoin.

 

Mais ce serait une fin peu opportune, elle retarderait, plus qu’autre chose son avancée. Les êtres sont placés face à des situations qu’ils doivent résoudre seuls. Et c’est en vous-mêmes, qu’il faut puiser la Lumière.

 

Chacun de vous peut faire venir à lui, tout ce dont il a besoin.

 

Vous ne pouvez pas encore faire apparaître des objets directement par l’esprit, mais vous parvenez très bien à attirer à vous, ce qui vous est le plus utile, au moment opportun.

 

Vous attirez constamment à vous des situations, les plus à même de vous permettre une évolution rapide de votre être intérieur.

 

Cette année, nous pouvons dire avec certitude que le cœur de beaucoup d’êtres humains s’est élevé vers les sphères d’Amour et de Lumière qui entourent la Terre.

 

Vous percevez très nettement nos vaisseaux, et combien vous êtes joyeux lorsque cela advient !!!

 

Nous le sommes aussi !!!

 

Nous glissons sur vos nuages, petites flèches argentées qui passent comme un trait de lumière entre vos meilleurs objectifs, entre les zones de radars et au-delà de tous vos détecteurs, avec amusement.

 

Oui, cela nous amuse beaucoup.

 

Les meilleurs MIGS, pardon de le préciser, ont la vitesse d’une poussette pour enfant, placée à côté d’un TGV ! Que ces navires sont lourds !

 

Nous ne voulons offenser personne, car vos avions sont des prouesses de technologie et vos pilotes en sont très fiers. Mais de notre point de vue, ce sont des vaisseaux polluants, bruyants et dangereux.

 

Très bientôt, nous pourrons venir à vous, vous verrez qu’il existe d’autres moyens de propulsion que les moteurs détonants. Il s’écoule en permanence autour de votre Terre et dans le cosmos, une forme d’énergie très pure et très bienveillante, qui peut facilement être injectée dans un réacteur de vaisseau spatial.

 

Vous la nommez énergie libre, ou quantique.

 

Cette énergie est la même que celle qui fait se mouvoir vos êtres. Il faut une force considérable pour qu’un homme, une femme, se déplace chaque jour. Vos savants ne parviennent même pas à reproduire cette autonomie dans les androïdes.

 

Donc, nous vous disons que cette force est en vous et que par votre pensée créatrice, la volonté sereine de pouvoir voyager confortablement et rapidement d’un point à un autre, sur Terre, dans l’espace, cela va venir à vous. Cette possibilité inéluctable va s’installer sur votre plan.

 

Nous sommes heureux d’avoir pu vous parler de construction de navires.

 

Je vais me retirer à présent, car il en est temps."

 

Je le perçois nettement, il sourit avec bonté, il est entouré de trois petits êtres intimidés mais adorables, d’à peine quelques années. Il en existe peut-être beaucoup d’autres derrière lui. Ce sont de très jeunes enfants aliens. Chacun d’entre eux tient dans ses bras un jouet différent, une poupée alien, un vaisseau et un petit animal pour le plus grand.

 

Deux d’entre eux ont les yeux noirs et le troisième possède de grands yeux bleus très purs. Il s’agit d’un tout jeune hybride. Ils font des signes joyeux de leurs mains minuscules.

 

 

Je vous dis bien que ce jour est parfait chers amis de la Terre,

 

Avec affection et avec beaucoup de Joie,

 

Le professeur Zolmirel entouré de beaucoup de petits aliens,

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

 

 

Publié dans Messages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

isabelle 12/11/2016 16:29

toujours beaucoup de délicatesse, de choses juste derrière le souvenir, merci Professeur, merci Aurélia!