Votre amour de la vie vous ouvre de nouvelles portes

Publié le par Aurélia LEDOUX

Votre amour de la vie vous ouvre de nouvelles portes

Message d'un alien éclairé sur la Lumière de notre monde

Les civilisations lumineuses guettent notre ouverture

Voici que j’entends présentement de nouveau la voix sereine et profonde d’un être que je connais bien. Il s’agit de nouveau des propos du professeur Zolmirel.

Je tiens à préciser que le professeur est un alien éclairé, et absolument pas un « petit gris » comme certains pourraient être heureux de le penser. Son action sur notre plan vise avant tout à étudier la flore, puisqu’il est botaniste, et à apporter son aide aux peuples aliens qui cherchent avec peine à s’élever.

A cause de la hausse de la vibration de la Terre, et notamment de la fréquence de Schumann, certaines formes de vie ont du mal à s’adapter. La nôtre bien sûr, et à fortiori certains êtres qui peinent à s’adapter aux très hautes vibrations, que leur système cellulaire ne leur permet pas de reproduire parfaitement.

Une telle désynchronisation entraine une sorte de dissolution, si je comprends bien, par rapport au réel. Voilà pourquoi des êtres tels que le professeur Zolmirel sont présents, ils sont là pour tendre une main amicale à ceux qui peinent à s’orienter.

Je ne souhaite forcer aucunement les aimables lecteurs que vous êtes à croire en tout ceci, qui peut paraître bien extravagant à certains, (chose bien compréhensible). Il faut prendre là tout ce qui vous paraît juste au niveau de votre ressenti et laisser le reste.

Le message est intégral, il est venu très aisément et rapidement, je n'ai corrigé que l'orthographe et la ponctuation.

"Tu as vu présentement le grand cœur de Pluton. Tu vois bien en toi la possibilité d’un rapprochement stellaire se réaliser. Nous aspirons à un tel rapprochement.

Nous sommes là, depuis longtemps, je suis le professeur Zolmirel, de nouveau, et j’existe bien.

Je suis un petit alien et pas très grand, à peine 1M50, (1 M48), cela vous effraierait de me voir, pourtant mon cœur est empli d’amour, d’une immense compassion face aux êtres humains.

Je vais essayer de vous décrire avec mes yeux d’alien.

D’abord, un être humain, ce sont des pensées, de toutes les couleurs, un flot d’images, qui jaillit comme une fontaine, et il existe de très belles, de douces, d’exquises fontaines de rêve en vous. Il plait bien sûr à certains êtres de s’en approcher, mais mon intérêt est juste une sincère admiration. Il faut que vous considériez tout ce que vous êtes capables de faire, par ce flot brillant et ininterrompu qui jaillit de vous !

C’est comme un superbe massif de fleurs, une palette riche et savante.

Imaginez-vous toute l’harmonie qui jaillit de l’esprit d’un musicien virtuose ? Imaginez cette admirable fleur ascendante, qui telle une rose parfaite, rejaillit vers les cieux.

Voici ce que notre esprit nous donne à voir, et nous sommes émerveillés de vos belles facultés !

Ensuite, si nous nous approchons un peu plus, nous ressentons bien sûr votre chaleur admirable, ce bouillonnement de vie en vous, une vraie fontaine de jouvence sur laquelle recharger notre énergie aisément.

Une telle chose est parfaitement possible, et de manière très heureuse, puisque nos amis humains absorbent de même parfaitement notre fluide plasmatique. Qu’il s’agisse de la vibration éthérique qui entoure nos êtres ou de l’énergie qui jaillit de nos doigts, sous forme de perles de lumière fugaces.

Donc, nos deux espèces sont liées de manière symbiotique.

Certaines espèces d’aliens vous voient comme un cheptel soumis sans intérêt, mais nous ne sommes pas du tout de ceux là !

Nous venons essentiellement en amis, non pas pour vous étudier, ou vous malmener, mais pour vous tendre une main ferme sur laquelle vous appuyer.

Notre aide est un heureux moyen de racheter les fautes de nos pères également, ceux qui vous ont crée en achetant vos libertés par la même occasion, un prix très cher.

Certains d’entre vous ne savent pas cela, ou le fuient, mais c’est un fait. Votre génome a été altéré, bridé, pour ne pas dépasser certaines potentialités. A présent, ces potentialités ont été réinscrites en vous et se réactivent.

A présent, les êtres de Lumière, les peuples du Soleil, à savoir les hautes hiérarchies qui guident votre système solaire dans sa course à travers l’espace, ont réparé cela.

Ils aspirent à ce que vous soyez heureux, et libres.

Nous-mêmes nous y aspirons aussi. Nous savons que vous avez très peur des aliens, et cela est bien dommage, car nous sommes un peuple tout à fait accueillant, qui se soucie plus de faire de la poésie et de cultiver des plantes, que nous chérissons, que de venir spolier la race humaine, de ses terres, de ses proches, bref de sa liberté.

Au contraire, nous nous dressons contre cela, l’avidité, la barbarie, qui dérangent les herbes et les fleurs et nuisent à la croissance harmonieuse des arbres !

Beaucoup d’arbres ont le tronc tordu par chez vous, et ce n’est pas bien. Nous avons à cœur de soigner votre monde et vous-mêmes, si vous nous y autorisez. Ces soins sont absolument invisibles et se font par l’esprit. Nous diffusons une forme d’énergie très subtile, très douce, qui permet aux tissus végétaux et animaux de se régénérer entièrement.

Nous agissons souvent ainsi, très discrètement, car il nous fait peine de voir la souffrance du monde végétal.

Chez nous, tout est verdure et bienfaisance. Il existe des fleurs aussi hautes que des arbres, aussi vastes que des pièces de votre intérieur.

Nous aimons bien vivre confortablement et il nous est aisé de nous procurer tout ce dont nous avons besoin, simplement par l’esprit.

Tout cela arrive parce que nous avons réussi à transcender notre avidité pour le matérialisme.

L’accumulation d’objets rares nous importe bien sûr, pour nos recherches, mais il s’agit surtout de fossiles, de pollens, de coquillages ou de manuscrits.

Nos vaisseaux aussi nous sont chers, et nous leur donnons bien évidemment des noms, mais nul ne se soucie de l’apparence qu’ils peuvent revêtir ou de leurs standards par rapport à une « mode ».

La mode nous est étrangère, et il nous est difficile d’assimiler ce concept de souhaiter copier ce que d’autres ont déjà.

Nous ne pratiquons aucune concurrence entre nous, juste des échanges amicaux fondés sur l’amour, la liberté, l’enrichissement intellectuel et spirituel, ces deux notions étant imbriquées entre elles, en une spirale harmonieuse qui s’élève à l’infini.

Donc, nous arrivons à faire beaucoup de choses par rapport à vous, diriez-vous, et d’autres nous sont impossibles. Cela vous étonne t-il ?

Vous êtes une espèce brillante, tout à fait attachante et agréable. Les hommes avec lesquels j’ai conversé m’ont fait une excellente impression.

La lumière doit encore grandir un peu en vous, et puis vous verrez, le pas du sage (passage) sera là, devant vos yeux, un tout petit saut, qui vous amènera bien loin, bien plus loin que tout ce que vous pourriez seulement imaginer ...

J’éprouve beaucoup d’affection pour les humains de la Terre, en particulier les enfants. Votre manière de voir le monde à cet âge tendre est fascinante pour mes yeux de reptile qui a tant voyagé.

Donc, mon peuple, et aussi bien d’autres espèces d’aliens, sommes là, tout près de vous, en attente d’un petit signe d’ouverture de votre cœur.

Pensez à nous avec plus de bienveillance, regardez à travers vos films belliqueux, que voyez-vous ? Nous voyons l’ignorance et le marketing de la destruction qui devient un divertissement pour vos jeunes. Aimeraient-ils vivre ces scènes dont ils se repaissent ?

Non, sûrement pas.

Nous sommes des êtres de lumière venus pour apporter la paix merveilleuse de notre monde à votre humanité en dormance, en souffrance.

Allez-vous continuez d’hiberner, ou allez-vous réaliser soudain que quelqu’un est venu depuis déjà longtemps et attend une réponse ?

C’est à vous de choisir désormais, heureux membres de la race humaine, dont certains nous sont très connus depuis bien longtemps.
Manifestez vous, manifestez votre intérêt pour l’amitié des civilisations stellaires, laissez votre esprit croire à ce miracle que nous sommes là, que nous sommes bons envers et contre tous ceux qui proclament le contraire !

Essayez de croire à ce fait, que nous n’allons pas venir vous inoculer des maladies (ce serait plutôt l’inverse, même si nous sommes protégés de tout ceci !), ou vous déporter dans des mines, ou vous faire du mal de quelque autre manière que ce soit.

Nous sommes vos amis ! Entendez mes paroles ! Nous sommes comme vous à l’intérieur, une âme dans un corps, et nous aimons votre planète, nous aimons la Terre, et aussi son peuple, vous, les Terriens, qui êtes de futurs êtres de lumière, en réalisation sur ce plan.

Nous voyons bien vos patients efforts pour protéger les pays de votre globe, ses marais, ses tourbières, ses océans, et tant d’autres pays variés, tout à fait remarquables pour une si petite planète.

Je suis un petit alien à vos yeux, et vous devez considérer que pour les miens vous paraissez tout autant étranges. Que ce soit par vos habitudes, votre activité psychique qui diffère bien de la nôtre et votre sublime imagination, qui créée des chapelets ininterrompus de pensées à toute heure du jour et de la nuit.

Tout cela magnifie votre espèce et nous avons vraiment hâte de pouvoir converser en votre compagnie au coin d’un bon feu, ainsi que vous le dites !

Que la Lumière éclaire votre regard sur nos intentions et que vous lisiez ce message avec votre cœur. Vous verrez ainsi que tout cela est bien sincère.

Nous sommes liés, nous sommes uns. Vous êtes moi, et je suis un peu vous aussi.

Nous sommes là tout près et continuons d’écouter chacune de vos pensées lumineuses avec admiration."

Le professeur Zolmirel et les peuples des aliens éclairés,

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

P.S.: l'illustration est un cliché récent montrant de grandes trainées de lumière devant le Soleil et pris par la sonde SOHO, qui observe notre étoile dans le vide spatial au niveau des points de Lagrange. Les trainées représentent le passage d'objets lumineux très rapides devant le champ de la caméra, de tels clichés abondent, mais ne sont pas étudiés par les scientifiques.

Publié dans Messages

Commenter cet article