L'eau liquide sur Mars enfin admise

Publié le par Aurélia LEDOUX

L'eau liquide sur Mars enfin admise

Des scientifiques ignorés clament cette vérité depuis des décennies

Vers une réhabilitation de ces chercheurs incompris ?

La controverse martienne remonte à très loin, c’est à dire depuis les années 1970, lors de l’atterrissage de Viking en Juillet 1976.

A cette époque déjà, une nette scission s’opère entre les biens pensants, avec la théorie officielle, et d’autres chercheurs indépendants, qualifiés d’originaux, voire de fous, par le milieu scientifique.

La théorie officielle veut que toutes les planètes du système solaire soient inhospitalières à la vie, pour la simple « bonne raison », qu’elles sont trop près ou trop loin du Soleil.

Mercure et Vénus sont qualifiées de fournaises et de déserts brûlants. Soit en raison d’une atmosphère trop fine pour Mercure, ou trop épaisse pour Vénus, engendrant des températures infernales.

Mars, elle, est jugée à priori trop froide pour accueillir la vie. Son atmosphère est considérée comme très mince, laissant filtrer des rayons ultraviolets. Les planètes situées au delà, sont décrites comme encore plus glaciales.

Parallèlement à cette théorie classique, existent d’autres thèses, qui montrent que tout ne serait pas aussi simple, puisque l’expérience est venue démontrer, que les planètes sont des corps beaucoup plus complexes qu’il n’y paraît au premier abord.

Les belles de glace comme Pluton, pourraient bel et bien abriter de la vie par ces théories, en premier, celles sur la propagation de la chaleur dans le vide, non pas au moyen d’un rayonnement infrarouge direct, mais d’une rétroaction équilibrée, entre l’émission de micro-ondes par le Soleil, et leur conversion en chaleur par l’atmosphère, ou l’ionosphère des planètes.

Cette théorie est celle de la radiance des corps noirs, (corps émettant de la lumière noire, sensible aux ultraviolets). Cette lumière phosphorescente, ou lumière biochimique, est celle des lucioles par exemple.

Plus classiquement, cette théorie se nomme, théorie du Soleil froid.

Mais elle a le mérite de parfaitement expliquer pourquoi des glaces se trouvent sur Mercure, pourquoi les géantes gazeuses émettent plus de chaleur qu’elles n’en reçoivent, et surtout, comment la gravitation des planètes autour du Soleil peut s’exercer.
Si le Soleil est un corps brûlant, comme le pensent les scientifiques, toute gravitation est impossible. En effet, au delà de la température de Curie du fer, à 700°C, le magnétisme ne peut s’exercer.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Soleil froid et cette théorie audacieuse, vous pouvez consulter le site suivant, très détaillé, lequel a été le premier à présenter de telles recherches, entre autres :

http://www.artivision.fr/docs/Byrdalice.html

http://www.artivision.fr/docs/Byrdalicesuite.html

Pour en revenir à Mars, donc, des scientifiques courageux, tels que le physicien Gilbert Levin, puis son fils, Ron Levin, se sont départis des recherches officielles.

Ils ont crée leur propre site internet, en publiant les véritables recherches réalisées sur Mars par la sonde Viking, avec les résultats. Ce travail considérable, révèle, entre autres, que Mars ne serait pas un désert rocheux, aride, privé de vie.

Voici leurs recherches, juste ici, en anglais :

http://www.gillevin.com/mars.htm

Le docteur Gilbert Levin affirme courageusement, que l’atmosphère est bien plus riche en oxygène que l’on veut bien nous le faire croire, mais aussi, que l’eau liquide y est présente, en plus sous forme de glace et de vapeur d’eau.

Analyse de 2015 :

http://www.gillevin.com/Mars/Liquid_Water_on_Mars.pdf

Analyse de … 1998 !

http://www.gillevin.com/Mars/spie2/Reprint108-spie98.htm

Donc, depuis au moins 1998, le docteur Gilbert Levin explique qu’il existe de l’eau sur Mars !

Le docteur Brandebourg, expose dans le journal de la cosmologie américain, que Mars aurait reçu une forte irradiation, dans un lointain passé, en raison de traces de Xénon présentes encore aujourd’hui à sa surface, et dans son atmosphère.

(Journal of Cosmology, 2014, Volume 24, Number 13, pages 12229-12280. Release Date, November 20, 2014)

https://archive.org/stream/pdfy-sRmXR7I7gg2jEQFd/Brandenburg_djvu.txt

http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:gwlbj8OWkbIJ:journalofcosmology.com/JOC24/Brandenburg.pdf+&cd=2&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

Gilbert Levin ajoute de plus sur son site que la vie bactérienne est bien développée, et que Viking a pu mettre en évidence une utilisation de l’oxygène par des bactéries lors de ses expériences.

Je vous invite à consulter son site, hélas, en anglais, et peu accessible aux néophytes.

Bien sûr, tout cela a été caché au grand public, pour des raisons d’hégémonie nationale vraisemblablement.

Un autre chercheur, Richard Hoagland, a crée un site d’analyse scientifique de la surface de Mars, ainsi que J.P. Skipper.

Mars anomaly research est fort bien documenté.

http://www.marsanomalyresearch.com/

http://www.marsanomalyresearch.com/evidence-directories/2-biological/biological-directory.htm

Ce site va bien plus loin.

J.P.Skipper annonce la découverte d'eau salée juste ici :

http://www.marsanomalyresearch.com/general-directories/commentary/50/mars-salt-water.htm

Le plus remarquable, sont ces images révélant des nappes d’eau assez vastes, ainsi que des plantes aux formes étranges.

Les nappes d’eau sont particulièrement saisissantes, et possèdent des reflets caractéristiques à leur surface.

Zones qui ressemblent à deux lacs

Zones qui ressemblent à deux lacs

Comme vous pouvez le constater, les rives du lac, ci-dessous, sont très régulières. Or, la ligne droite n’existe pas ordinairement dans la nature.

Autre nappe d'eau régulière

Autre nappe d'eau régulière

Il existe aussi des vallées assez larges, et entrecoupées de zones plus sombres qui font penser à de la végétation.

L'eau liquide sur Mars enfin admise

D'autres zones présentent des variations de teinte importantes.

Il est donc remarquable de constater que les zones les plus sombres sont positionnées au fond des vallées, et vraisemblablement en aval.

Cela fait penser à des zones de limons, ou à des algues.

KASEI VALLIS

KASEI VALLIS

Le cliché, ci-dessous, est éclairci, le rouge en excès a été retiré. J'ai utilisé la coloration des images de Mars prises par des astronomes amateurs pour obtenir un rendu plus naturel.

KASEI VALLIS éclairci

KASEI VALLIS éclairci

Voici un autre cliché, plus net et plus rapproché et une vue saisissante de ce qui pourrait être des formes de vie :

HOLDEN CRATER ESP 020812_1530

HOLDEN CRATER ESP 020812_1530

Et que dire de ce cliché qui ressemble à un arbre de type inconnu, tout à fait remarquable par sa taille, puisqu’il avoisine les 500 mètres de diamètre !

Source officielle :

http://www.msss.com/moc_gallery/m07_m12/images/M08/M0804688.html

Structures qui dépassent du sol avec ombres portées, peut-être des plantes

Structures qui dépassent du sol avec ombres portées, peut-être des plantes

La page suivante du site de J.P. Skipper est très intéressante :

http://www.marsanomalyresearch.com/evidence-reports/2008/133/colossal-plants-revisit.htm

Voici d’autres clichés de plantes, ou de ce qui ressemble à un type de vie biominérale, (coraux, lichens, ou algues).

Ici, un cliché que l'on peut télécharger sur un site du Malin Space Science System , pour ceux qui songeraient à des montages photographiques :

http://www.msss.com/moc_gallery/e07_e12/images/E07/E0702038.html

L'eau liquide sur Mars enfin admise

Je constate que le système racinaire, très particulier, est fort bien développé.

Pour ces autres plantes, que j’ai baptisé les « peupliers noirs », en raison de leur forme. Je constate que le tronc est très renflé. Cela me fait penser aux baobabs, de Madagascar, lesquels stockent l’eau sous cette forme.

Formes de vie semblables à des algues ou des arbres
Formes de vie semblables à des algues ou des arbres
Formes de vie semblables à des algues ou des arbres
Formes de vie semblables à des algues ou des arbres
Formes de vie semblables à des algues ou des arbres
Formes de vie semblables à des algues ou des arbres
Formes de vie semblables à des algues ou des arbres

Formes de vie semblables à des algues ou des arbres

Je constate que le système racinaire, très particulier, est fort bien développé.

Source :

http://www.marsanomalyresearch.com/evidence-reports/2010/177/dunes-trees-tech.htm

Source officielle :

http://hirise.lpl.arizona.edu/PSP_007962_2635

N’étant point botaniste, je serai ravie de bénéficier des observations de quelqu’un qui s’y connaît en plantes.

J.P.Skipper présente aussi sur son site, de nombreux clichés de traces archéologiques prouvant que Mars était autrefois un monde peuplé, avec notamment des fossiles.

Il présente de plus des images de villes étendues et d’installations modernes, ayant l’air parfaitement fonctionnelles.

Il faut bien admettre que tout cela est troublant, même lorsqu’on est très sceptique. Je vous laisse juger de la validité de ces théories.

Étant donné que tout cet article n'est qu'un modeste exposé de ses recherches, voici quelques clichés photographiques que j'ai pu découvrir et que je soumets à votre analyse.

ATHABASCA VALLEE

ATHABASCA VALLEE

CLICHE MARS EXPRESS

CLICHE MARS EXPRESS

"Cette image, prise en janvier 2004, est la première vue de la planète Mars en haute résolution, d'aussi bonne qualité. Obtenue et rendue publique au tout début de la mission de Mars Express, elle marque le grand succès de cette première sonde planétaire européenne et démontre sa grande qualité scientifique et technique. Le paysage imagé fait 50-70 km de large et montre la succession de falaises et de mesas au sein du grand canyon martien de Valles Marineris. Les structures visibles sur cette image ont été jadis creusées par des écoulements d'eau à l'intérieur du canyon."

Auteur : ESA/DLR/FU Berlin (G. Neukum)

http://orbitmars.futura-sciences.com/galerie_images/picture.php?/1168/category/56

Si vous agrandissez bien cette image, vous constaterez la présence de ce qui ressemble à des nappes d'eau au centre des vallées les plus profondes.

Voici d'autres étrangetés :

SILLONS ORTHOGONAUX sur Google Mars

SILLONS ORTHOGONAUX sur Google Mars

Végétation près de Cydonia ?

Végétation près de Cydonia ?

Etrange formation au cratère Gale pris par la sonde Curiosity

Etrange formation au cratère Gale pris par la sonde Curiosity

cratère Gale tentative de reconstitution en surlignant les tiges effacées

cratère Gale tentative de reconstitution en surlignant les tiges effacées

PYRAMIDE A CANDOR CHASMA

PYRAMIDE A CANDOR CHASMA

PYRAMIDE AVEC LES CONTOURS

PYRAMIDE AVEC LES CONTOURS

J'ai fait de mon mieux avec ma souris. Bien sûr, tout cela est une affaire de spécialistes. Je serai donc ravie que les scientifiques étudient tous ces clichés au lien de parler de jeux d'ombres, de défaillances de la caméra ou de reflets parasites.

En effet, si Mars abrite de l'eau, même salée, la présence de végétation à sa surface et de ruines semble tout à fait plausible.

Je vous laisse une fois de plus vous faire une opinion sur tout ceci, chers amis lecteurs, car chacun est libre de croire ou de ne pas croire ce qui se présente à lui.

La vérité triomphera !

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu

que vous fassiez référence à notre blog http://une-petite-lumiere-pour-chacun.over-blog.com

Pour tous ceux qui aimeraient en savoir plus, je les invite à se procurer l' ouvrage suivant :

José Frendelvel : L'Or des Etoiles, Nouveau regard sur le système solaire

Mais aussi à se rendre sur ces excellents sites, particulièrement bien documentés, où vous trouverez beaucoup de clichés intéressants :

http://www.artivision.fr

http://www.artivision.fr/docs/PreuvesFlagrantes.html

http://mars.jpl.nasa.gov/msl/multimedia/raw/

http://www.alpo-astronomy.org/

http://rense.com/general9/color.htm (en anglais)

http://www.marsanomalyresearch.com/ (ici également, mais très complet)

http://www.jpl.nasa.gov/spaceimages/search_grid.php?q=jupiter&imgsearchsubmitx=86&imgsearchsubmity=8¤tpage=6

Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article