L’intuition vraie, une porte ouverte sur le monde des invisibles,

Publié le par Aurélia LEDOUX

Redécouvrir le pouvoir de notre intuition,

 

En écrivant ce texte, je me dis que cela vous est arrivé à vous également.

 

Par des enchainements de « hasards organisés », absolument invraisemblables, une porte s’est ouverte pour vous.

En y repensant, vous vous dites que vous avez eu bien de la chance d’avoir pu prendre ce train, vous vous estimez chanceux d’être parvenu à résoudre tel ou tel problème, vous avez bien de la chance finalement d’avoir échappé à tel ou telle situation dangereuse et de fêter vos cinquante quatre ans cette année. Mais est-ce vraiment bien du à la chance ?

 

Dans chacune de ces situations, vous vous êtes fié à votre intuition, et non à votre raison, pour réussir à passer à travers des obstacles épineux de plus ou moins grande importance.

 

Car en effet, quelle était la raison logique pour que vous vous arrêtiez plus longtemps à ce carrefour alors que vous étiez déjà en retard ? (et évitiez ainsi de heurter le poids lourd qui arrivait à toute allure !)

 

Y avait-il la moindre nécessité de prendre votre carnet de chèques ce matin ? Voilà pourtant qui vous a été bien utile en vous permettant d’offrir ce livre rare à une de vos amies qui le recherchait depuis si longtemps ! D’ailleurs ce livre, quelle chance y avait-il pour que vous l’aperceviez ? Votre attention a simplement été attirée par un insecte rouge vif posé sur la vitrine juste à cet instant !

 

Je n’en finirai plus d’énumérer tous ces petits « hasards » de la vie qui nous laissent un sentiment de merveilleux ! Oui, de merveilleux !

 

Car il s’agit bien là d’un outil fabuleux mis à notre disposition, l’intuition, (féminine ou masculine quelle importance !), nous aide à chaque instant ! Grâce à elle, nous nous jouons des obstacles et parvenons à pressentir, en appréhendant d’étonnante manière notre environnement. Celui-ci n’est ainsi plus composé de sons, de couleurs et de formes, mais de ressentis, d’impressions visuelles et auditives fugaces.

 

Nous nous fions de plus en plus à notre sixième sens, sévèrement mis à l’écart par notre éducation rigoriste et rationaliste.

 

Notre sixième sens nous dit à qui nous fier, si telle ou telle personne parle avec son cœur, si le téléphone risque de sonner dans les cinq prochaines minutes, et surtout, qui va appeler.

Il n’en finit plus de nous donner des messages, c’est comme une retransmission télévisée permanente à l’intérieur de notre cerveau.

 

Alors pourquoi nous privons-nous si souvent d’un tel pouvoir ?

 

A cause de la raison raisonnante, qui condamne, refuse, critique, juge et étouffe finalement l’intuition. La raison aura tendance à dire « Mais non, ce n’est pas possible, cela ne tient pas debout , tu as trop d’imagination ! »

Et donc, cette banque d’images fourmillante, cette faculté de sonder notre entourage, notre environnement, nous la mettons dans un placard durant notre enfance, avant même d’apprendre parfaitement à nous en servir.

 

Nous renions nos rêves et nos convictions d’enfants pour devenir des adultes. Puis, sérieux, blasés, nous vieillissons année après année, nous enfermant dans une réalité qui nous emprisonne.

 

Ce schéma est détestable.

 

Donc, pour en sortir, il existe des moyens simples.

 

Il faut d’abord accepter et reconnaître les facultés merveilleuses de notre cerveau et de notre esprit qui, caché à l’intérieur, attend seulement que l’on fasse appel à lui.

Le cerveau possède un mode discursif, analytique, je dirai « rationnel ». Il prend des informations, les compare, les examine sous tous les angles, cherche à en tirer la vérité.

 

Et il possède également, un mode « veille », dans lequel le silence se fait. La raison cesse de discourir et le flot des pensées s’apaise. Ce merveilleux mode veille du cerveau est très utile et se situe entre la veille et l’endormissement, soit le soir ou le matin.

Il brasse les informations au ralenti, et parfois juxtapose des images de manière frappante. C’est alors l’illumination, le problème sur lequel vous avez buté tout le jour trouve sa solution ! Et la joie que vous ressentez est immense !

 

Mais le mode veille du cerveau permet également de recevoir des messages de votre intuition et de vos guides. Ceux-ci se tiennent à vos côtés et seront ravis de répondre à toutes vos interrogations, je vous le garantis !

 

Pour les interroger, il faut simplement faire le silence en vous-même, faire taire ses pensées est un exercice difficile au départ, qui devient de plus en plus aisé. Si vous mettez une musique douce, sans paroles, cela vous aidera.

 

Trouvez un moment où vous êtes seul, installez-vous dans une position confortable et fermez les yeux. Respirez lentement. Laissez vos pensées aller, tomber dans un grand puits, détendez-vous entièrement. Il est important que vous vous sentiez en confiance et très réceptif.

 

Si vous avez très envie de parler à vos guides, vous pourrez le faire à ce moment là. Les guides sont des êtres extrêmement bienveillants, vous sentirez leur présence par une puissante émotion de paix, de bien être absolu, parfois par une agréable chaleur.

 

Au début, il peut en être ainsi, si vous répétez ces séances de méditation, les images surgiront, et peut-être entendrez-vous leurs voix agréables. Je vous le souhaite, car votre vie sera complètement sublimée. Si vous peinez à les entendre, ce n’est pas grave, ne soyez pas trop exigeant avec vous même. Tout cela doit se faire naturellement et sans forcer.

 

Je vous fais partager tout ceci afin de vous permettre de vivre ces échanges merveilleux. Les êtres de lumière sont désireux de nous enseigner leur sagesse, leur énergie est très bénéfique. Si vous arrivez à les percevoir d’une manière ou d’une autre, il ne pourra en résulter que du bien.

 

Si vous percevez des émotions ou des images désagréables, cela peut arriver, vous n’êtes pas dans un niveau vibratoire suffisamment élevé. Ce n’est pas grave, n’ayez crainte et recommencez en élevant très fort vos vibrations. Imaginez-vous dans le jardin de vos rêves par exemple, ou revivez un souvenir joyeux. Les entités des basses fréquences sont terrifiées par tout ce qui appelle la joie et le bien-être, elles s’enfuiront aussitôt !

 

Les guides envoient soit des images agréables, des inspirations subites, de hautes pensées. Il m’est arrivé de les entendre chanter, je ne pourrai jamais oublier cela. Leur musique était emplie de tant de bonheur, d’une telle joie que cette célébration faisait venir les larmes aux yeux. Les chants reflétaient la plus grande perfection, chaque note, chaque vibration était inouïe de pureté. Je me suis sentie portée en avant par un élan prodigieux.

 

 

Les invisibles sont partout, ils seront ravis d’échanger avec vous. L’énergie nouvelle du mois de Mai est très propice à de telles communications.

 

Avec désintéressement, ils nous aident au quotidien à mieux avancer, protègent nos vies et notre monde. En espérant que tout cela vous soit profitable.

 

Aurélia,

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article