LAISSER ALLER EN DOUCEUR LES LIENS QUI NE TIENNENT PLUS, POUR RENAITRE A SOI-MEME,

Publié le par Aurélia LEDOUX

Dans notre société en profonde mutation, il est devenu de plus en plus ardu, voire audacieux, de manifester son affection et/ou son intérêt pour une personne.

Il paraît bien plus normal de parler pour critiquer son voisin ou sa voisine, que pour dire, par exemple, « Oh ! Bonjour, chère Madame Dupuis, je trouve que vous êtes toujours habillée avec une grande élégance, et vos massifs de fleurs embellissent d’une année sur l’autre ! »

Bien peu de personnes oseraient dire cela, n’est ce pas ? Ce serait considéré comme bien inattendu !

Ainsi, nous sommes devenus bien malgré nous, conditionnés subtilement par notre éducation pour déguiser cette part merveilleuse de notre être, qui est d’admirer le monde extérieur, d’apprécier, de louer les qualités de chacun.

A tel point que tous les prétextes sont bons pour dire du mal d’autrui, cela est devenu une véritable discipline olympique et une norme de faire-valoir social. Nous manifestons plus difficilement nos émotions positives ou les déguisons sous d’autres aspects par pudeur ou crainte du jugement d’autrui. Cela bien souvent a pour résultat de les occulter.

Pourtant, cette capacité à manifester spontanément nos émotions est un véritable trésor, capable d’illuminer nos journées, les plus mornes !!! Il est bon de conserver son regard d’enfant sur le quotidien, c’est lui qui nous purifie et nous fait oublier toutes nos souffrances.

Face à de telles normes de réactions sociales, j’en viens au véritable leitmotiv de cet article.

Nous sommes tous ces derniers temps soumis à un emploi du temps chargé qui ne nous laisse pas une seule minute de répit. Il est des personnes que nous aimerions voir plus souvent, mais malgré tous nos efforts, elles n’ont jamais de temps à nous consacrer.

Donc, il arrive que montrer de l’affection à certains devienne de plus en plus difficile, voire impossible. Notre sympathie, notre affection, notre amour, pour nos proches est mal perçu pour des raisons inexplicables.

Je suis certaine, à vous qui lisez ce texte, que cela vous est arrivé également. Du jour au lendemain, vous ne comprenez plus la réaction de certains de vos proches. Ceux-ci deviennent fuyants, hésitants, il est toujours de plus en plus compliqué de décider d’un rendez-vous pour se voir. La relation qui était autrefois simple et agréable entre vous se transforme en un vrai casse-tête, entrecoupé de malentendus qui ne cessent de l’altérer.

Malgré tous vos efforts, vos attentions répétées, que cela soient des paroles affectueuses, des cadeaux, le fait de téléphoner régulièrement, vous ne recevez pas de retour. Cela peut aller parfois jusqu’à des vexations, voire un cynisme cruel, pour vous pousser à réagir. Mais vous ne réagissez pas face aux paroles blessantes de l’être aimé.

Je m’adresse ici tout particulièrement aux personnes hypersensibles.

Vous avez parlé avec cette personne, voire, vous l’avez supplié, mais rien n’y fait et tous vos efforts vous semblent vains, vous avez désormais l’impression de parler à un étranger et un mur invisible vous sépare.

Si ce cas de figure se produit, ne vous culpabilisez pas. Ces situations sont, hélas, de plus en plus fréquentes. Il convient de les regarder d’un autre œil, celui de l’acceptation.

C’est un travail difficile de reconnaissance de soi-même à effectuer.

Tout ce que je puis vous dire, en ayant vécu cette expérience, c’est qu’il est préférable de laisser les liens se défaire en douceur. Lorsqu’une personne qui pour vous a énormément compté, décide de rompre un lien, il faut lui en offrir la possibilité, car elle considère que ce lien l’empêche d’avancer. La retenir ne sert à rien, et vous expose à des blessures émotionnelles qui ne sont pas souhaitables.

Le fait que l’autre ait raison ou non de vous considérer comme un obstacle n’est pas la question. Comme tout passe par son ressenti, elle vous perçoit, hélas, comme un être qui ne lui permet plus d’avancer. Ainsi, il lui est impossible de se projeter dans l’avenir avec vous.

Ce que j’essaye d’expliquer, c’est qu’il ne faut pas se sentir coupable à l’idée de n’avoir plus rien à apporter à autrui.

Au contraire, si cette situation intervient, considérez-la comme une victoire !

Vous avez tout donné, vous avez bien œuvré, car vous avez accompli votre mission auprès de cette âme, vous lui avez permis d’atteindre un stade d’évolution, auquel il ou elle ne serait jamais parvenu sans avoir partagé avec vous durant de longues années. Comme cette âme a pu recevoir tout ce qu’elle attendait de vous, elle poursuit son chemin dans une autre direction.

Vous aussi, ce chemin vous est offert. Celui de pouvoir illuminer de nouvelles âmes.

Donc, il faut considérer cet acquis comme une brillante opportunité d’évolution auprès de ces âmes à découvrir, pour renaître vers de nouvelles relations.

Il est certain qu’en rompant le lien avec certains êtres, et la connotation avec un passé émotionnel lourdement chargé, d’autres liens vont se tisser, tout aussi incroyables et soudains.

Cela se produira au moment où vous vous y attendrez le moins et où vous en avez le plus besoin.

Voici ce que dit souvent mon guide brillant :

« Le fou s’obstine, le sage renonce. »

« Lorsque tout va mal pour toi, il y a toujours quelqu’un pour te tendre la main. A toi de la saisir opportunément. »

Dorian,

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

Publié dans Articles

Commenter cet article

Manuela 18/08/2015 01:27

Bonjour aurelia.c est exactement se qu il se passe dans ma vie, mise a l eccard par des personnes avec qui j ai un passer émotionnel tres lourd, je me rend compte que d autres personnes entre dans ma vie et me redonne le sourire chaque jour un peu plus. A qui doit t on dire merci? Merci pour cette article .

Aurélia LEDOUX 18/08/2015 08:47

Bonjour Manuela, et un grand merci pour vos commentaires touchants. Il m'est arrivé aussi de passer par de telles expériences. Quel bonheur en effet de pouvoir trouver ceux avec lesquels on peut se sentir bien en toute simplicité ! J'imagine simplement que nous les attirons de manière naturelle. Donc, c'est vous qu'il convient de remercier en premier lieu, à mon humble avis.
Je vous souhaite beaucoup de bonheur, Aurélia,

Manuela 18/08/2015 01:25

Bonjour aurelia.c est exactement se qu il se passe dans ma vie, mise a l eccard par des personnes avec qui j ai un passer émotionnel tres lourd, je me rend compte que d autres personnes entre dans ma vie et me redonne le sourire chaque jour un peu plus. A qui doit t on dire merci? Merci pour cette article .

Catherine 29/04/2015 12:30

Bonjour Dorian,
Je me ressens dans ton écris, effectivement pas toujours facile de laissé aller les liens et de s'ouvrir au nouveau, pour moi c'est un peu table rase, plus personne je ne sais pas comment j'ai fait cette prouesse. Merci pour ton partage Dans le cœur Catherine

Aurélia LEDOUX 30/04/2015 08:02

Chère Catherine,Je suis très émue de lire ton message et te remercie pour tes encouragements. Quel bonheur de savoir que j’aie pu écrire un texte qui te ressemblait, je suis ravie !Ce blog est tout nouveau, saches donc, que tu es la première personne à m’envoyer un commentaire. Je tiens à rectifier certaines choses. En effet, Dorian est mon guide, et ce sont ses messages que je transcris. Bien évidemment, je comprends très bien que tout ceci paraisse assez difficile à concevoir pour notre monde matérialiste et je ne souhaite point heurter tes convictions.Tu as l’air de bien souffrir de cette solitude, Catherine. Il ne faut pas dramatiser cela, crois-moi. La solitude n’est pas une punition, mais une opportunité pour mieux se connaître soi-même tout en purifiant sa mémoire des épreuves du passé. Il s’agit surtout de te reconnecter à ton âme, à ce que tu es au fond de toi-même, ce que tu aimes faire par passion.Si tu es seule actuellement, c’est peut-être pour que certaines portes se révèlent à toi. Je ne parle pas seulement de spiritualité, mais aussi de faire un break pour pouvoir mieux repartir du bon pied, sur le plan affectif et social.Je suis sûre qu’il existe des tas de possibilités qui dorment cachées en toi et que tu ne soupçonnes même pas ! Je vais publier un nouveau texte sur la solitude pour que cela puisse, je l’espère, t’aider.C’est toi qui viens de m’en donner l’idée ! Merci ! Merci !Pour que ton horizon s’éclaire !Bien amicalement,Aurélia Ledoux