De discrètes formes de vies à la surface de Mars,

Publié le par Aurélia LEDOUX

Une vie éventuelle bien cachée,

Voici trois clichés forts intrigants de notre chère belle voisine, dite « planète rouge » par les plus grands spécialistes (juste ci-dessous).

A moins que ces derniers n’aient de sérieux troubles de la vision, je ne vois point ici de rouge.

En revanche, le sol est d’une agréable couleur dorée et le ciel est bien bleu.

Ces clichés ont été pris par la sonde Spirit, le sol (jour martien) 1515, 1519 et 1526.

On ne trouve plus que la version en noir et blanc disponible sur le site de la NASA du JPL.

De discrètes formes de vies à la surface de Mars,
De discrètes formes de vies à la surface de Mars,
De discrètes formes de vies à la surface de Mars,

En examinant de plus près ces clichés et en les grossissant, on constate d’étonnants alignements de rochers se poursuivant vers le haut de l’image, et aboutissant à un rocher final plus gros.

Si l’on regarde mieux, on constate que ces rochers sont reliés entre eux par un trait fin, une sorte de tige. Bien sûr, ce n’est pas évident au premier abord, et il faut se reculer d’un ou deux mètres de son écran pour constater ce phénomène.

Donc, quelque chose de vertical sort du sol.

Les alignements verticaux de rochers sont légèrement incurvés. Sur le troisième cliché, ces lignes obliques sont inclinées vers la gauche.

Dans la nature, il est extrêmement rare que des rochers soient ainsi alignés. Ici, ce phénomène est récurrent et peut concerner six ou sept rochers.

Je pense donc, qu’il ne s’agit point de rochers, mais d’une forme de vie végétale extrêmement répandue à la surface de Mars. Et pourquoi pas, de champignons, ou d’algues.

En effet, il est assez inattendu de constater la présence d'un énorme bloc rocheux en plein dans les traces suivies par le rover sur le premier cliché un peu en bas à droite si vous observez bien.

Si ce rocher était effectivement sur sa trajectoire, le rover l'aurait contourné. Si il avait manoeuvré avec ses multiples roues motrices, des traces seraient visibles au sol. Or il n'y a aucune trace de manoeuvre et son sillage est absolument rectiligne.

Tout cela prouve bien que la chose en question n'est pas véritablement à l'emplacement qu'elle paraît occuper sur l'image.

Voici un agrandissement de l'image du Sol 1515 avec cet étonnant rocher :

De discrètes formes de vies à la surface de Mars,

Je pense donc, qu’il ne s’agit point de rochers, mais d’une forme de vie végétale extrêmement répandue à la surface de Mars. Et pourquoi pas, de champignons, ou d’algues.

En voici la représentation, j’ai fait de mon mieux avec ma souris. Ces plantes offrent différents aspects en fonction de leur âge.

De discrètes formes de vies à la surface de Mars,

Mais, me direz-vous bien justement, je tire ces conclusions de l’examen de seulement trois clichés.

Il se trouve que ces formes de vie sont présentes sur tous les clichés ou presque. Je n’ose imaginer le temps qu’a du prendre de maquiller toutes ces plantes en rochers, simplement en effaçant leurs tiges. Donc, pour résoudre ce problème, la plupart des clichés ont du être assombris, floutés, et saturés de rouge.

Le fait de saturer en rouge, efface du même coup la couleur verte, en particulier les taches sur les rochers et les tiges de ces plantes.

Seulement, l’œil humain ne s’y trompe pas et voit dans ces « rochers suspendus de Mars », une offense à la logique. Beaucoup trop de rochers martiens ne présentent pas d’ombres au sol.

En voici encore d’autres, grossis par mes soins, pour les plus dubitatifs, issus des clichés Spirit, Opportunity et Curiosity.

Etranges formations dans la région de Bonneville

Etranges formations dans la région de Bonneville

Le cratère Gale par Curiosity (éclairci)

Le cratère Gale par Curiosity (éclairci)

De discrètes formes de vies à la surface de Mars,
Gale photographié par Curiosity montrant des "rochers alignés"

Gale photographié par Curiosity montrant des "rochers alignés"

Ici, vous trouverez une trace au sol de ces formes de vie organiques, dont certaines ont peut être été piétinées volontairement ou involontairement par le rover lui-même. On dirait vraiment une matière spongieuse en cours de décomposition.

De discrètes formes de vies à la surface de Mars,

Et ici, ce superbe rocher moussu illustre parfaitement les propos du courageux docteur Gilbert Levin, qui s’est élevé contre ces maquillages orange, indignes de scientifiques. Il a fondé son propre site internet et a publié l’ensemble de ses travaux sur l’analyse de l’atmosphère martienne par la sonde Viking, la présence d’eau liquide, bien avant l’annonce de Curiosity, et bien d’autres choses qui n’ont pas été révélées au grand public.

Je vous renvoie à son site, en anglais, mais d’une impeccable rigueur argumentaire.

SPIRIT PIA08440 cliché original

SPIRIT PIA08440 cliché original

PIA08440 sans filtre rouge

PIA08440 sans filtre rouge

Je serais très heureuse d’échanger avec les lecteurs possédant des informations supplémentaires sur Mars, notamment des botanistes ou simplement ceux qui se posent des questions.

La vérité triomphera !

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu

que vous fassiez référence à notre blog http://une-petite-lumiere-pour-chacun.over-blog.com

Pour tous ceux qui aimeraient en savoir plus, je les invite à se procurer l' ouvrage suivant :

José Frendelvel : L'Or des Etoiles, Nouveau regard sur le système solaire

Mais aussi à se rendre sur ces excellents sites, particulièrement bien documentés, où vous trouverez beaucoup de clichés intéressants :

http://www.artivision.fr

http://www.artivision.fr/docs/PreuvesFlagrantes.html

http://mars.jpl.nasa.gov/msl/multimedia/raw/

http://www.alpo-astronomy.org/

http://rense.com/general9/color.htm (en anglais)

http://www.marsanomalyresearch.com/ (ici également, mais très complet)

http://www.jpl.nasa.gov/spaceimages/search_grid.php?q=jupiter&imgsearchsubmitx=86&imgsearchsubmity=8¤tpage=6

Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article